Toutes critiques, défouloir, hors sujet
                    
 Re: L'arbre à palabres, LA SUITE.
Auteur: ndar.tout   
Date:   01-07-16 23:40   >>> Répondre à ce message

Certains naïfs pensent que poutine intervient en Syrie pour l'Europe de l'ouest!
in 20 minutes.fr :
"""
TERRORISME

Attentats d'Istanbul : Comment le Caucase est devenu un réservoir de djihadistes pour Daesh

Mis à jour le 01/07/16 à 18h55

Les trois kamikazes de l’aéroport d’Istanbul-Atatürk étaient, selon les informations des enquêteurs turcs, originaires du Caucase, où la mouvance djihadiste est très forte…


Trois jours après l’attentat de l’aéroport international d’ Istanbul-Atatürk, dans lequel au moins 44 personnes ont péri, les autorités turques poursuivent leur enquête afin de confirmer, ou non, la thèse d’un acte commandité par l’Etat Islamique. Les premières informations dont elles disposent révèlent que les trois kamikazes étaient respectivement tchétchène, ouzbek et kirghiz, le premier ayant été identifié comme étant Osman Vadinov. Si son lien avec Daesh n’est pas formellement établi, les enquêteurs savent qu’il est passé par Raqa, fief de l’EI en Syrie, avant de se rendre en Turquie.

>> A lire aussi : Attentat d'Istanbul: Les kamikazes prévoyaient de prendre des passagers en otage

« Au Daghestan, 90 % des jeunes sont au chômage »

Osman Vadinov est loin d’être un cas isolé en Asie Centrale, où près de 7.000 ressortissants des pays issus de l’éclatement de l’Union soviétique ont rejoint des groupes djihadistes en Syrie et en Irak, selon les services de sécurité russes.

Si l’appel au djihad de Daesh séduit, c’est que le contexte socio-économique est particulièrement difficile dans la région. « Au Daghestan, par exemple, 90 % des jeunes sont au chômage », souligne Julien Nocetti, chercheur à l’Ifri, spécialiste de la Russie et du Caucase. Un vivier de choix pour Daesh, dans lequel on retrouve également « des travailleurs saisonniers d’Asie Centrale qui vont vers Moscou pendant six mois à la recherche de faibles revenus. Ils sont exploités sur des marchés et des chantiers », ajoute le chercheur. Résultat, lorsque ces derniers se voient offrir un salaire et un logement par l’Etat Islamique, ils ont souvent du mal à dire « non. »

La cause des indépendantistes tchétchènes a « glissé » vers Daesh

La forte implantation des idéologies djihadistes en Asie-Centrale s’explique également par des facteurs géopolitiques. En Tchétchénie, « la fin du projet indépendantiste laïc et la proclamation de l’Emirat du Caucase [dans lequel est également compris le Daghestan], en 2007 » ont marqué un tournant dans la vie de la région, explique Aude Merlin, chercheuse au Cevipol et spécialiste de la Russie, qui ajoute qu’en juin 2015 « l’Emirat du Caucase a prêté allégeance à l’Etat Islamique. » Une manière de poursuivre le combat contre le pouvoir russe, qui après avoir « mené une politique de dialogue sous Medvedev », a de nouveau eu recours à la force peu après le retour de Vladimir Poutine à la présidence, en 2012. Ce dernier craignait notamment que des attentats frappent Sotchi pendant les Jeux Olympiques de 2014.

>> A lire aussi : Attentat d'Istanbul: La Turquie ne joue plus avec Daesh

« En 2013, c’est-à-dire un an avant les JO de Sotchi, on a observé un alourdissement de tous les dispositifs antiterroristes avec des chasses à l’homme, des infiltrations, des opérations spéciales contre tel ou tel combattant, des interpellations », explique Aude Merlin. La répression russe dans le Caucase-nord est devenue telle que, d’après un rapport de l’International Crisis Group, la région était devenue « 1.000 fois plus difficile que la Syrie » pour les combattants de l’Emirat, qui ont fini par prendre la fuite.

A Moscou, la crainte de voir les déserteurs revenir pour commettre des attentats

Un exil favorisé et encouragé par la propagande de l’Etat Islamique. Celui-ci a, d’après Julien Nocetti, « pour ambition de s’implanter durablement dans le Caucase-nord. » Ce n’est donc pas un hasard si le russe est la troisième langue la plus parlée au sein de l’organisation djihadiste.

Autre preuve de cette ambition, l’EI a récemment lancé un magazine en russe, Istok (« la source »). « L’hostilité à la Russie fait partie des priorités du discours des djihadistes », ajoute le spécialiste de la Russie et du Caucase. Moscou en est conscient, et craint les retours de déserteurs ayant pour but de commettre des attentats sur le sol russe. « L’intervention de l’armée russe en Syrie s’explique en partie par une volonté de la part de Vladimir Poutine de repérer et retenir les djihadistes [du Caucase] en Syrie et en Irak », poursuit Julien Nocetti.

>> A lire aussi : Attentat d'Istanbul: Quels sont les indices qui permettent à la Turquie de «pointer Daesh»?

« La mouvance djihadiste dans le Caucase ne s’est jamais tarie »

Les craintes de Moscou sont loin d’être infondées, tant les attaques djihadistes, bien que moins médiatisées en occident, sont nombreuses dans la région du Caucase. Ainsi, des combattants de l’EI ont frappé au cours des derniers mois le Kirghizstan, le Kazakhstan ou encore le Tadjikistan, organisant des attaques ayant fait plusieurs dizaines de morts dans une région par ailleurs frontalière de l’Afghanistan, où l’Etat islamique concurrence les talibans.

« La mouvance djihadiste dans le Caucase ne s’est jamais tarie », analyse le chercheur à l’Ifri, précisant par exemple que les Caucasiens sont historiquement liés à Al-Qaida. « La seule nouveauté, c’est que nous n’étions pas habitués à voir des combattants originaires de ces zones frapper en Turquie », conclut-il

William Pereira
"""

--------------------------------------
Tout ce qui est excessif est insignifiant.
-------------------
 
 Re: L'arbre à palabres, LA SUITE.
Auteur: lorient   
Date:   02-07-16 00:27   >>> Répondre à ce message

On rêve la France maintient son embargo Russe alors que la planète entière demande au président Ukrainien de laisser plus d’autonomie aux provinces de l'est

Le gros lourdeau de Francois Hollande à la solde de la juiverie Américaine enfoncera la France jusqu'au bout
 
 Re: L'arbre à palabres, LA SUITE.
Auteur: ndar.tout   
Date:   02-07-16 00:35   >>> Répondre à ce message

. . .à la solde de la juiverie américaine. . .
Il y a un sujet racisme, un sujet complotisme et conspirationnisme!

--------------------------------------
Tout ce qui est excessif est insignifiant.
-------------------
 
 Re: L'arbre à palabres, LA SUITE.
Auteur: ndar.tout   
Date:   02-07-16 21:20   >>> Répondre à ce message

Michel Rocard est mort.
Il a été un vrai homme d'État, un homme politique.
Pas un simple politicien ou politicard.

--------------------------------------
Tout ce qui est excessif est insignifiant.
-------------------
 
 Re: L'arbre à palabres, LA SUITE.
Auteur: ndar.tout   
Date:   02-07-16 21:33   >>> Répondre à ce message

Michel Rocard aimait l'Afrique pas la françafri(c)que.
Il était ami avec Jacques Bugnicourt, fondateur d'Enda-Tiers-Monde, importante ONG basée à Dakar.
in lacroix :
"""

Enquête


MENS Yann, le 19/04/2000 à 0h00






















Revoilà Michel Rocard. Parmi les vieilles amours de l'ancien premier ministre, l'Afrique occupe en effet une place de choix. Cette fois, ce sont les entreprises du continent qui mobilisent sa passion et sa fougue. En lançant sa nouvelle création, Afrique Initiatives, le 24 mars, il dressait pourtant un état des lieux plutôt nuancé : « L'Afrique va certes mieux, mais reste en panne, le développement est en crise, l'aide au développement n'a qu'un bilan mitigé, et l'immense marché d'un milliard d'habitants, que certains espèrent pour dans deux décennies, est en train de ne pas émerger. »

C'est pour ce marché qu'Afrique Initiatives veut aider à créer des entreprises. Des entreprises africaines et innovantes. De créativité, les Africains n'en manquent pas.

Ce qui fait souvent défaut aux plus modestes d'entre eux, c'est le crédit. Les puissants hommes d'affaires ont l'oreille des banques, ou des institutions internationales, pour lesquelles l'étude de « petits » dossiers est trop coûteuse. A l'inverse, le micro-crédit, dont certaines ONG se sont fait une spécialité, peut donner un coup de pouce à un petit commerçant. Mais il est insuffisant pour lancer une activité industrielle conséquente. Il y a donc un vide de financement pour des projets qui requièrent un apport de capital-risque compris entre 50 000 et 750 000 E (entre 330 000 F et 5 millions de francs).

Permettre la réalisation de projets potentiellement rentables

Attention ! Cette fois, il ne s'agit pas de dons, mais de business. « Afrique Initiatives est une société anonyme (...) qui entend exercer en Afrique les métiers de capital-risque, d'ingénierie financière et de consultance, pouvant permettre à tout projet potentiellement rentable et de dimensions modestes de se réaliser, explique Michel Rocard. Ses actionnaires se sont cependant liés par un accord de non-distribution de dividendes pendant quatre ans. »

Pour constituer le capital d'Afrique Initiatives qui est de 1 million d'euros, soit 6,5 millions de francs, Michel Rocard a plongé la main dans son carnet d'adresses et constitué un curieux « attelage ». Lors du lancement d'Afrique Initiatives, l'ancien premier ministre était ainsi flanqué de Moustapha Niasse, qui devait devenir, quelques jours plus tard, le nouveau premier ministre du Sénégal, mais aussi d'un représentant du groupe Vivendi, d'EDF et de Vincent Bolloré en personne. Jacques Bugnicourt, patron d'Enda Tiers Monde, une ONG africaine des plus réputées, apportait son appui et sa caution à l'opération. Enda est d'ailleurs membre du conseil d'administration d'Afrique Initiatives.

Vincent Bolloré, dont les investissements en Afrique sont parfois l'objet de critiques virulentes, notamment à cause de sa présence sur le marché de la cigarette, a affirmé sa confiance dans ce continent : « J'ai eu la chance d'assister au décollage économique du Sud-Est asiatique. L'Afrique suivra, j'en suis persuadé, la même trajectoire que les dragons, et plus vite qu'on ne le croit. » Outre Vivendi et Bolloré Investissements, on trouve au capital d'Afrique Initiatives, Renault, TotalFina, Accor... et plusieurs personnes physiques.

La nouvelle société dispose déjà de dossiers bien avancés. L'une de ses réalisations phares est Ruy Xalel, une entreprise de production industrielle de farine enrichie, à base de céréales locales. « Pour que nous nous engagions dans un projet, explique François Jay, directeur général d'Afrique Initiatives, il faut qu'il réponde à des besoins immédiats de la population en matière de santé, d'alimentation... Le tourisme, par exemple, est exclu. Mais il faut aussi que le projet soit innovant, comme dans le cas de PeopleANet. » Cette expérience, en voie d'expérimentation à Saint-Louis, au Sénégal, ne vise pas à brancher sur Internet des foyers africains qui manquent aussi bien d'électricité que de téléphone, mais à mettre à leur service, pour un prix très modique, des services que les nouvelles technologies rendent faisables. « Ainsi, il sera possible via un abonnement à PeopleANet d'effectuer le suivi du poids d'un bébé, explique François Jay. Des agents iront au domicile de la famille. Les données seront enregistrées sur un ordinateur et une courbe sera facilement établie, ce qui permettra de vérifier que l'évolution du poids de l'enfant est bonne. » Les parents n'appelleront donc le médecin, ce qui est cher, qu'en cas de perte de poids significative.

Conjuguer technologie avancée et modes de vie traditionnels

Afrique Initiatives étudie de nombreux autres projets. Parmi les plus avancés, on trouve la production de médicaments, dont des anti-diabétiques, à base de plantes. Ou encore la commercialisation du Q-drum, un bidon économique et robuste, adapté au délicat transport de l'eau en Afrique. « Les meilleurs projets que nous recevons, observe François Jay, sont ceux qui conjuguent harmonieusement des aspects traditionnels, les modes de vie existants et les technologies les plus modernes, comme Internet dont les Africains se sont très vite emparés. »

Yann MENS

La créativité, les Africains n'en manquent pas ! Ce qui fait souvent défaut aux plus modestes d'entre eux, c'est le crédit.

Afrique Initiatives



Selon l'expression de son fondateur, Michel Rocard, Afrique Initiatives est une « société capitaliste, agissant sur le marché », mais ses actionnaires se sont engagés à ne pas distribuer de dividendes pendant quatre ans. Son ojectif est de favoriser, par le biais du capital-risque et de l'ingénierie financière, la création d'entreprises au sein de l'économie populaire africaine, celle où vivent les trois quarts des Africains. Son capital de départ est de 1 million d'euros (6,5 millions de francs).

Contact : Afrique Initiatives, 56, rue de l'Université, 75007 Paris.

Tél. : 01.42.84.85.86, fax : 01.42.84.85.85.

E-mail : contactAafrique-initiatives.com
"""

--------------------------------------
Tout ce qui est excessif est insignifiant.
-------------------
 
 Re: L'arbre à palabres, LA SUITE.
Auteur: Eureka 
Date:   02-07-16 23:24   >>> Répondre à ce message

Ah si la France avait eu Rocard comme Président plutot que Mitterrand le vérolé elle n'en serait pas la .....

Message posté par un internaute non inscrit dont la géolocalisation détectée est : VILLE : PAYS : Senegal
 
 Re: L'arbre à palabres, LA SUITE.
Auteur: ndar.tout   
Date:   06-07-16 06:28   >>> Répondre à ce message

Yaka ne relève pas que tout le monde fête la korité le même jour au Sénégal, ce qui est exceptionnel.
Par contre il relève quand ce n'est pas le cas avec un petit mot gentil.

--------------------------------------
Tout ce qui est excessif est insignifiant.
-------------------
 
 Re: L'arbre à palabres, LA SUITE.
Auteur: Super Nino   
Date:   06-07-16 07:29   >>> Répondre à ce message

Bonne Korité a tout les SN , qu ils soient , cons , tarés , enfoirés , thiagas , profiteurs , salopards et aux rares bons ... clindoeil :)
 
 Re: L'arbre à palabres, LA SUITE.
Auteur: Solina   
Date:   06-07-16 09:12   >>> Répondre à ce message

Il parait que c'est la journée internationale des bisous !

Vous préférez le bisou salé ou sucré ?



Message édité (06-07-16 09:20)
 
 Re: L'arbre à palabres, LA SUITE.
Auteur: ndar.tout   
Date:   06-07-16 13:27   >>> Répondre à ce message

in lefigaro.fr :
"""Le croissant, l'étoile et la croix insérés dans le logo de Coexister symbolisent l'engagement de l'association (DR). Crédits photo : DR Coexister
0
FIGARO DEMAIN - Quatre jeunes de convictions différentes partent deux mois à la rencontre des bonnes pratiques interreligieuses dans six pays du continent africain.
Ils s'appellent Christophe, Priscilla, Saïkou et Héléna: un chrétien, une juive, un libre penseur et une jeune convertie à la religion musulmane. Étudiants ou jeunes travailleurs, ces quatre membres actifs de l'association Coexister sont partis de Marseille le 1er juillet, sac au dos, pour deux mois de voyage en Afrique. Mais ce ne sont pas des vacances. «Chacun d'entre nous a un lien particulier avec l'Afrique et nous souhaitons aller à la rencontre des jeunes leaders de ce continent pour échanger les bonnes pratiques interreligieuses et construire le vivre ensemble de demain», expliquait Christophe Cadiou à la veille de leur départ.
L'initiative s'inscrit dans le cadre d'un partenariat depuis plusieurs années entre l'association Coexister et l'entreprise sociale
Sparknews, qui contribue à son financement et sa médiatisation. Car c'est le troisième d'une longue série de voyages interreligieux passés et à venir organisés par l'association
Coexister, fondée en 2009 par Samuel Grzybowski alors qu'il avait seize ans
. Sa vocation: sensibiliser au fait que le dialogue et la solidarité sont possibles entre personnes de confessions différentes, non pas «malgré» mais «grâce» aux différences. Ce mouvement indépendant de jeunes regroupe désormais 1800 adhérents, dont près de six cents membres actifs, dans près de trente groupes locaux en France et en Belgique et des antennes sont en cours de création dans plusieurs pays d'Europe et du Maghreb. Il organise notamment des visites de lieux de culte, des repas partagés lors de fêtes religieuses, des collectes de vêtements et autres actions de solidarité auprès des plus défavorisés et des camps d'été pour adolescents. À la rentrée 2016, Coexister va même lancer des colocations entre personnes de convictions différentes dans neuf villes.
«Voir l'Afrique debout, pas l'Afrique misérabiliste»
À la différence de l'InterFaith Tour, tour du monde organisé deux fois depuis le premier en 2013-2014
à la rencontre de diplomates, sociologues et anthropologues du monde entier - au cours duquel les cinq jeunes participants ont notamment rencontré le Pape - cette nouvelle aventure revêt une dimension plus humaine. «L'idée est de s'inspirer de ce qui se fait déjà en Afrique par le biais des jeunes leaders de ce continent, explique Christophe Cadiou. On va voir l'Afrique debout, pas l'Afrique misérabiliste qui tend la main».
PUBLICITÉ
Les quatre jeunes ont sept pays (y compris le pays de départ, la France) sur leur feuille de route, avec en tête de passer une dizaine de jours dans chacun d'entre eux. Partant de Marseille, ils démarrent par la Tunisie, où la dimension citoyenne sera prédominante. «Il existe une très forte demande en Tunisie pour une initative interreligieuse telle que la nôtre. Nous avons déjà reçu de nombreux bulletins d'ahésion à Coexister avant même qu'une antenne ait été ouverte dans le pays!», raconte Christophe Cadiou. Au Maroc, la fine équipe est invitée à un mariage musulman et se focalisera sur la thématique du climat, le pays accueillant la Cop22 à la fin de l'année. Leur passage au Sénégal sera placé sous le signe du développement du pays - indépendamment du tourisme - et sa dimension mémorielle, avec notamment une visite à l'île de Gorée.
Christophe, chrétien, Priscilla, juive, Saïkou, libre penseur, et Héléna, musulmane (DR).
Au Burkina-Faso, où s'affrontent l'islam et le christianisme
, Christophe, Priscilla, Saïkou et Héléna veulent voir comment ces deux religions peuvent coexister. Christophe Cadiou en est persuadés: «c'est idéologique et non religieux». Puis direction l'Éthiopie multiculturelle, berceau de l'humanité, avant de mettre le cap sur le Kenya où, malgré une forte criminalité, de très belles initiatives existent.
Alors que les attentats se multiplient de-ci de-là, la dimension religieuse sera omniprésente: ils fêteront le ramadan tous ensemble en Tunisie avec Héléna, où Priscilla pourra respecter le shabbat, respecté par la communauté juive locale, et les différentes étapes ont été choisies de façon à ce que Christophe puisse se rendre à la messe le dimanche. . .
.
A raison d'un InterFaith Tour tous les deux ans, avec entre trente ou quarante pays visités à chaque fois, l'objectif est de visiter deux cents pays d'ici 2030, pour être en mesure de rendre un rapport aux Nations Unies sur l'interreligieux. """

--------------------------------------
Tout ce qui est excessif est insignifiant.
-------------------
 
 Re: L'arbre à palabres, LA SUITE.
Auteur: Eureka 
Date:   06-07-16 14:06   >>> Répondre à ce message

Effectivement c'est la 1ere fois depuis que je vis au Sénégal que la Korité se fête le mème jour : bravo....!

par contre à Aulnay sous Bois, pour la fête de l'Aîd , une association a invité le prédicateur radical Nabu Abous Anas qui en 2015 au salon de la femme à Pontoise avait déclaré "que la femme ne sort de chez elle qu'avec
la permission de son mari"....dans une vidéo il a déclaré aussi que la musique est "des sifflements sataniques"
(M6 Infos)

Message posté par un internaute non inscrit dont la géolocalisation détectée est : VILLE : PAYS : Senegal
 
 Re: L'arbre à palabres, LA SUITE.
Auteur: ndar.tout   
Date:   06-07-16 14:16   >>> Répondre à ce message

Le rapport avec la korité au Sénegal?
L'honnêteté aurait voulu de faire un autre post pour cette info.
Yaka est le spécialiste pour amalgamer afin de faire des rapprochements douteux.

--------------------------------------
Tout ce qui est excessif est insignifiant.
-------------------
 
 Re: L'arbre à palabres, LA SUITE.
Auteur: ndar.tout   
Date:   06-07-16 14:24   >>> Répondre à ce message

Tu ne vis pas au Sénégal mais dans ta maison qui est au Sénégal.

--------------------------------------
Tout ce qui est excessif est insignifiant.
-------------------
 
 Re: L'arbre à palabres, LA SUITE.
Auteur: Eureka 
Date:   06-07-16 14:46   >>> Répondre à ce message

Il y a surement plus de Sénégalais (de toutes conditions) chez moi tous les jours que chez toi Ndar....et ce n'est bien dur de cerner les qualités et défauts des Sénégalais....!

Message posté par un internaute non inscrit dont la géolocalisation détectée est : VILLE : PAYS : Senegal
 
 Re: L'arbre à palabres, LA SUITE.
Auteur: ndar.tout   
Date:   06-07-16 15:02   >>> Répondre à ce message

Encore une de tes méthodes, les affirmations gratuites (avec au passage un petit coup de prétention).
Tu n'en sais rien.
Je n'en sais rien.

--------------------------------------
Tout ce qui est excessif est insignifiant.
-------------------
 
 Re: L'arbre à palabres, LA SUITE.
Auteur: Eureka 
Date:   06-07-16 15:39   >>> Répondre à ce message

Dans ce cas pourquoi dis tu que "je vis dans ma maison et pas au Sénégal" ...????

Message posté par un internaute non inscrit dont la géolocalisation détectée est : VILLE : PAYS : Senegal
 
 Re: L'arbre à palabres, LA SUITE.
Auteur: ndar.tout   
Date:   06-07-16 15:50   >>> Répondre à ce message

Parce-que tes propos le démontrent.

--------------------------------------
Tout ce qui est excessif est insignifiant.
-------------------
 
 Re: L'arbre à palabres, LA SUITE.
Auteur: Eureka 
Date:   06-07-16 19:15   >>> Répondre à ce message

Mes propos reprennent tres souvent ce que disent les médias Sénégalais et ce que j'observe autour de moi dans presque tous les milieux .....c'est surtout ton aveuglement qui est inquiétant !!!!! et tu es toujours incapable de me dire pourquoi ce pays à bien du mal à se développer malgré toute l'aide qu'il reçoit .....

Message posté par un internaute non inscrit dont la géolocalisation détectée est : VILLE : PAYS : Senegal
 
 Re: L'arbre à palabres, LA SUITE.
Auteur: Super Nino   
Date:   06-07-16 19:48   >>> Répondre à ce message

Et encore , ce sont les femmes qui bossent et qui font avancer le pays parceque les gugusses ont d autres preocupations clindoeil
 
 Re: L'arbre à palabres, LA SUITE.
Auteur: ndar.tout   
Date:   08-07-16 14:22   >>> Répondre à ce message

up
pour les mal-comprenants comme Eureka.

--------------------------------------
Tout ce qui est excessif est insignifiant.
-------------------
 
 Re: L'arbre à palabres, LA SUITE.
Auteur: Eureka 
Date:   12-07-16 23:23   >>> Répondre à ce message

ZIMBABWE :
les fonctionnaires n'ayant pas été payés en juin , dans tout le pays depuis une semaine se forme des mouvements de grève et rassemblements demandant entre autre le dépazrt de R.Mugabé .....celui ci a répondu que le retard du paiement des fonctionnaires était de la faute des USA et de l'Europe qui imposent des sanctions
....sacré Robert ! encore une belle figure de l'Afrique
:) :) :)

Message posté par un internaute non inscrit dont la géolocalisation détectée est : VILLE : Dakar PAYS : Senegal
 
 Re: L'arbre à palabres, LA SUITE.
Auteur: ndar.tout   
Date:   13-07-16 09:25   >>> Répondre à ce message

Ils font tous pareils?
in lefigaro.fr :
"""Le Canard enchaîné publie le contrat du coiffeur personnel du chef de l'État, qui perçoit 9895 euros brut par mois, depuis 2012.
C'est un contrat de cinq ans qui devrait s'avérer juteux pour son titulaire. Depuis 2012, le coiffeur personnel de François Hollande est rémunéré 9895 euros brut par mois, comme indiqué dans son contrat d'engagement que publie ce mercredi Le Canard enchaîné. Soit 5000 euros de moins - seulement - que l'indemnité mensuelle de François Hollande lui-même. Ces émoluments s'accompagnent «d'éventuelles ‘indemnités de résidence' et autres ‘avantages familiaux'», ajoute l'hebdomadaire.
Selon Le Canard enchaîné, le contrat de travail, signé de la main de l'ex-directrice de cabinet de François Hollande Sylvie Hubac, a été produit par le coiffeur présidentiel dans l'affaire qui l'oppose à Closer. Le journal avait consacré un article à sa rémunération sur la foi des informations parues dans le livre
Elysée Off, des journalistes Aziz Zemmouri et Stephanie Marteau.
«Il est à la disposition du président 24 heures sur 24»
Pour justifier la rémunération de son client, l'avocate Sarah Levy invoque une importante charge de travail. «Il est à la disposition du président 24 heures sur 24, il ne se fait jamais remplacer par des extras. Il a raté la naissance de ses enfants, leurs bras cassés, leurs opérations...», explique-t-elle, citée par Le Canard enchaîné.
Même son de cloche du côté de l'Élysée, également contacté par l'hebdomadaire satirique: «Il commence très tôt sa journée de travail, avec une grande amplitude horaire: il recoiffe le président tous les matins et autant de fois que nécessaire, à chaque prise de parole publique», week-ends compris. Le coiffeur accompagne également le chef de l'État dans ses déplacements officiels. """

--------------------------------------
Tout ce qui est excessif est insignifiant.
-------------------
 
 Re: L'arbre à palabres, LA SUITE.
Auteur: ndar.tout   
Date:   13-07-16 09:29   >>> Répondre à ce message

in rfi.fr :
"""Tour de France: six coureurs africains dans la course
par Farid Achache
L’Ethiopien Tsgabu Grmay lors du contre-la-montre de Paris-Nice en mars 2016. KENZO TRIBOUILLARD / AFP
Six coureurs africains ont pris part à la 103e édition du Tour de France. Le travail effectué sur ce continent lors de ces quinze dernières années permet aujourd’hui à certains coureurs professionnels de prendre part à la plus grande course à étapes du monde.
De notre envoyé spécial,
Le Tour de France ressemble de plus en plus à une mappemonde. Au Mont-Saint-Michel, lors du départ de la 103e édition, une cinquantième nation a pris part à l’événement planétaire du cyclisme, avec l’Ethiopie. Cette année, ils sont six coureurs à représenter le continent africain. D’Alger en passant par Addis-Abeba, le public africain a désormais la possibilité de suivre le Tour à la télévision. Y participer fut longtemps un rêve devenu réalité.
L’Ethiopie avec Tsgabu Grmay
L’Ethiopie, un état de la Corne de l'Afrique, considéré comme le berceau de l’humanité, est représenté par Tsgabu Grmay. En 2015, avec la formation italienne Lampre-Merida, il devient le premier Éthiopien à participer et à terminer un Grand Tour en Italie. Le voilà au Tour de France.
« Il n’est pas là parce qu’il est Ethiopien, il est là parce que c’est un grand coureur, nous raconte son directeur sportif Philippe Mauduit. Il est là parce qu’il a des qualités ». Tsgabu Grmay a aussi pris part au Tour d’Espagne en 2015. Le champion d'Afrique du contre-la-montre chez les espoirs en 2012 a grandi, il a désormais posé ses roues sur les trois plus grandes épreuves du monde.
C’est aussi le cas de l’Erythréen Natnael Berhane qui défend les couleurs de la formation sud-africaine Dimension Data. Professionnel depuis 2013, Berhane remporte la Tropicale Amissa Bongo au Gabon en 2014.
A l'époque, il s'illustre comme le premier Noir africain à remporter cette course trustée auparavant par des coureurs européens. Croisé plusieurs fois sur la ligne de départ depuis le Mont-Saint-Michel, Natnael Berhane, qui a terminé deux Tours d’Espagne, semble le plus heureux du peloton. « Je suis très motivé pour les prochains jours, surtout depuis les quatre victoires de l’équipe (avec Mark Cavendish et Steven Cummings, ndlr) », raconte Berhane.
Son compatriote et coéquipier, Daniel Teklehaimanot, qui a entamé son deuxième Tour de France
, semble lui aussi dans son élément. Il a déjà intégré les us et coutumes de la course et garde en mémoire ses quatre jours avec le Maillot de meilleur grimpeur de l’an dernier. Podium protocolaire, réponses quotidiennes aux médias, plus rien ne l’impressionne !
« Ils ont un très grand potentiel. Ils sont très talentueux et c’est bien qu’ils soient là. Ils ont juste encore besoin d’expérience et de quelques Tours supplémentaires pour être à l’aise dans un peloton de 198 coureurs », dit l’Allemand Bernhard Eisel, qui prépare les sprints de la formation Dimension Data.
Le travail du Centre mondial de l’UCI récompensé
Ces trois coureurs sont passés par le Centre mondial du cyclisme de l’Union cycliste internationale. « Nous sommes très heureux, c’est pour nous quelque chose de fantastique. Je suis fier que notre discipline se développe sur le continent africain », avance son président Brian Cookson.
Le sud-africain, Reinardt Janse Van Rensburg, est aussi passé par le Centre mondial de l’UCI. Comme son compatriote Louis Meintjes (Lampre-Merida), il connaît le Tour de France. L’an dernier, il avait terminé 96e alors que Meintjes avait abandonné, épuisé, lors de la 18e étape. A la sortie des Pyrénées, Meintjes pointe à la 9e place au classement général, moins d'une minute derrière Christopher Froome le Maillot Jaune.
Le speaker français Daniel Mangeas, qui a commenté quarante et un Tours de France, est impressionné par cette ouverture sur le continent africain. « Il y a de très bons coureurs dans le Maghreb, au Rwanda et en Afrique de l’Est. Au début de ma carrière, Bernard Thévenet gagnait son deuxième Tour de France. A l’époque, 50 % des coureurs du peloton était Français », narre l’ancienne voix du Tour. D'ailleurs, cinq des six coureurs présents sur la course ont particpé au Tour du Rwanda.
Lors de ces deux dernières décennies, le Tour a pris une dimension mondiale avec des coureurs du continent sud-américain, des Etats-Unis et de l’Australie. Pour l’Afrique, le point d’orgue fut les deux journées en jaune du sud-africain Daryl Impey, aussi sur le Tour avec l'équipe australienne Orica. Il restera dans l'histoire du cyclisme comme le premier Africain à le porter. """

--------------------------------------
Tout ce qui est excessif est insignifiant.
-------------------
 
 Re: L'arbre à palabres, LA SUITE.
Auteur: Eureka 
Date:   13-07-16 11:09   >>> Répondre à ce message

Vaut mieux faire coiffeur à l'Elysée que transpirer sur le Tour de France..... :)

Message posté par un internaute non inscrit dont la géolocalisation détectée est : VILLE : Dakar PAYS : Senegal
 
 Re: L'arbre à palabres, LA SUITE.
Auteur: Super Nino   
Date:   13-07-16 13:06   >>> Répondre à ce message

Encore mieux, il y a des millions d Africains qui font le tour en France .........ça s appel le tour de la CAF ....POUR sOLINA !waw !waw !waw ....ILS SONT MEME REGULIEREMENT LES PREMIERS ? qu il pleuve ou qu il vente
 
 Re: L'arbre à palabres, LA SUITE.
Auteur: ndar.tout   
Date:   13-07-16 13:18   >>> Répondre à ce message

Et toi, tu fais du vélo sans selle!

--------------------------------------
Tout ce qui est excessif est insignifiant.
-------------------
 
 Re: L'arbre à palabres, LA SUITE.
Auteur: ndar.tout   
Date:   13-07-16 13:23   >>> Répondre à ce message

. . . et en danseuse tout en suçant la roue de celui que tu suis.

--------------------------------------
Tout ce qui est excessif est insignifiant.
-------------------
 
 Re: L'arbre à palabres, LA SUITE.
Auteur: Super Nino   
Date:   13-07-16 17:03   >>> Répondre à ce message

Pourquoi , tu m agresses NDARCHERI ,,,, et apres tucritiques que les AUTRES t insultent ..et la meilleure , tu sais que c est vérité mais non , face a la réalité tu trouves le moyen de baver ..FAUT PAS ETRE COMME CA NDAROUNETCHERI clindoeil
 
 Re: L'arbre à palabres, LA SUITE.
Auteur: Eureka 
Date:   14-07-16 14:49   >>> Répondre à ce message

PROTOCOLE de REBEUSS ; depuis qq jours lers médias Sénégalais ne parlent que du Protocole de Rebeuss entre Wade et Idy Seck ! Si les faits sont avérés il y aurait eu au fond d'une cellule des négociations occultes , en remboursant 21 milliards en 3 ans au President Wade Idy
Seck retrouvait la liberté en piétinant l'état de droit !!! et il semblerait que pour la libération de Karim Wade on ai eu la meme négociation entre le Quatar et Macky Sall...
Qu'en penses tu NDAR ? c'est digne d'une république bananière non ..... !hurt !hurt !jump !jump

Message posté par un internaute non inscrit dont la géolocalisation détectée est : VILLE : Dakar PAYS : Senegal
 
 Re: L'arbre à palabres, LA SUITE.
Auteur: ndar.tout   
Date:   14-07-16 14:53   >>> Répondre à ce message

J'aime bien les bananes.

--------------------------------------
Tout ce qui est excessif est insignifiant.
-------------------
 
 Re: L'arbre à palabres, LA SUITE.
Auteur: ndar.tout   
Date:   14-07-16 14:58   >>> Répondre à ce message

Tu es de plus en plus ridicule de m'interpeller comme ça.

--------------------------------------
Tout ce qui est excessif est insignifiant.
-------------------
 
 Re: L'arbre à palabres, LA SUITE.
Auteur: Eureka 
Date:   14-07-16 15:32   >>> Répondre à ce message

Je t'interpelle "grand sage" Ndar car tu es le défenseur contre vents et marées du Sénégal et de l'Afrique et que vas surement nous dire que le protocole de Rebeuss est une machination de l'occident ....Ah...Ah...Ah....
j'espère , grand censeur de l'information du forum que je n'ai pas trop dénigré le Sénégal..... !jump !jump !jump

Message posté par un internaute non inscrit dont la géolocalisation détectée est : VILLE : Dakar PAYS : Senegal
 
 Re: L'arbre à palabres, LA SUITE.
Auteur: ndar.tout   
Date:   14-07-16 15:43   >>> Répondre à ce message

Je te l'ai déjà dit, ne vas pas trop loin.
Restes ridicule si tu veux.

--------------------------------------
Tout ce qui est excessif est insignifiant.
-------------------
 
 Re: L'arbre à palabres, LA SUITE.
Auteur: ndar.tout   
Date:   14-07-16 15:47   >>> Répondre à ce message

Et je rappellerais quand même que sur ce site, il y a d'autres forums concernant le Sénégal comme par exemple "politique, société".

--------------------------------------
Tout ce qui est excessif est insignifiant.
-------------------
 
 Re: L'arbre à palabres, LA SUITE.
Auteur: Super Nino   
Date:   14-07-16 16:09   >>> Répondre à ce message

celui qui marche le plus c est les rubriques VISAS ou COMMENT FAIRE VENIR MON MARI SENEGALAIS ( dans quels merdes elles vont se mettrent sur le dos ) et REGROUPEMENT FAMILIAL ..TU VEUX QUE TOUT CES BATARDS JE LES RESPECTE ,,,,
 
 Re: L'arbre à palabres, LA SUITE.
Auteur: ndar.tout   
Date:   14-07-16 17:28   >>> Répondre à ce message

SaitouYaka, prouves que je défends contre vents et marées sans mesure le Sénégal et l'Afrique sans déformer mes propos ou en les isolant du contexte.
Les ficelles de tes méthodes totalitaires sont grosses.
Tu ne nous dupes pas.

--------------------------------------
Tout ce qui est excessif est insignifiant.
-------------------
 
 Re: L'arbre à palabres, LA SUITE.
Auteur: Super Nino   
Date:   14-07-16 18:58   >>> Répondre à ce message

toi l hominidé ,je dupe qui ? CE QUI CONNAISSENT, SAVENT...je n ai rien , ni contre le SN , ni l Afrique ..ce sont juste certains qu il faudrait éliminer , dont la plupart de ceux qui ont réussi ( par des moyens prejudiciables )a mettre les pieds en Europe
 
 Re: L'arbre à palabres, LA SUITE.
Auteur: ndar.tout   
Date:   14-07-16 19:07   >>> Répondre à ce message

Je ne te parle pas, essaie de comprendre un peu.

--------------------------------------
Tout ce qui est excessif est insignifiant.
-------------------
 
 Re: L'arbre à palabres, LA SUITE.
Auteur: lorient   
Date:   14-07-16 19:08   >>> Répondre à ce message

Il lui manque 90% de son cerveau mais il se porte très bien



www.7sur7.be/7s7/fr/.../Il-lui-manque-90-de-son-cerveau-mais-tout-va-bien.dhtml


Message édité (14-07-16 19:08)
 
 Re: L'arbre à palabres, LA SUITE.
Auteur: ndar.tout   
Date:   14-07-16 19:13   >>> Répondre à ce message

SaitouYaka, quel est l'intérêt de ton post de 14:49?

--------------------------------------
Tout ce qui est excessif est insignifiant.
-------------------
 
 Re: L'arbre à palabres, LA SUITE.
Auteur: Eureka 
Date:   14-07-16 22:49   >>> Répondre à ce message

montrer tout simplement que depuis Wade (avant ?) ce pays est devenue une république bananière tout simplement !

Message posté par un internaute non inscrit dont la géolocalisation détectée est : VILLE : Dakar PAYS : Senegal
 
 Re: L'arbre à palabres, LA SUITE.
Auteur: ndar.tout   
Date:   14-07-16 23:29   >>> Répondre à ce message

C'est bon les bananes et ça se mange par les deux bouts.

--------------------------------------
Tout ce qui est excessif est insignifiant.
-------------------
 
 Re: L'arbre à palabres, LA SUITE.
Auteur: Super Nino   
Date:   15-07-16 01:39   >>> Répondre à ce message

nDAR ? TU ECRIS DES CHOSES ET TU NE COMPRENDS PAS LEURS SIGNIFICATIONS ,,,,,?????? ET EN PLUS T AS lORIENT QUI SE PREND POUR UNE EXCEPTION ? Il y a vraiment des cas , des plus urgent a soigné par ICI
 
 Re: L'arbre à palabres, LA SUITE.
Auteur: Eureka 
Date:   15-07-16 10:35   >>> Répondre à ce message

Apres nous avoir mis un sujet "la vie en Syrie" Ndar va-t-il nous mettre un sujet "la vie à Nice" ... !tak

Message posté par un internaute non inscrit dont la géolocalisation détectée est : VILLE : Dakar PAYS : Senegal
 
 Re: L'arbre à palabres, LA SUITE.
Auteur: Eureka 
Date:   15-07-16 10:36   >>> Répondre à ce message

Apres nous avoir mis un sujet "la vie en Syrie" Ndar va-t-il nous mettre un sujet "la vie à Nice" ... !tak

Message posté par un internaute non inscrit dont la géolocalisation détectée est : VILLE : Dakar PAYS : Senegal
 
 Re: L'arbre à palabres, LA SUITE.
Auteur: ndar.tout   
Date:   19-07-16 12:05   >>> Répondre à ce message

Les niçois t'emmerdent.

--------------------------------------
Tout ce qui est excessif est insignifiant.
-------------------
 
 Re: L'arbre à palabres, LA SUITE.
Auteur: ndar.tout   
Date:   19-07-16 12:09   >>> Répondre à ce message

Mieux vaut en rire.
Elle doit être particulièrement effacée.
Sûrement un bon macho de français de souche.
(moi aussi je sais "imaginer" l'info)
in lefigaro.fr :
"""Millau: il oublie sa femme sur l’aire d’autoroute
Mis à jour le 19/07/2016 à 10:31
29
Selon le Midi Libre, un automobiliste a roulé durant 20 kilomètres samedi avant de se rendre compte que sa femme n'était pas dans la voiture.
Ce dernier a appelé l’espace de restauration de l’aire d’autoroute de Brocuéjouls en demandant si sa femme était toujours là. La femme était restée patiemment sur place et un salarié du gestionnaire du site l’a gentiment ramené auprès de son mari puisque celui-ci n'avait même pas fait demi-tour. """

--------------------------------------
Tout ce qui est excessif est insignifiant.
-------------------
 
 Re: L'arbre à palabres, LA SUITE.
Auteur: Eureka 
Date:   19-07-16 13:26   >>> Répondre à ce message

C'est un classique des départs en vacances : femmes , enfants ou grand mere oubliés sur une aire d'autoroute ....parfois la caravane !!!

Message posté par un internaute non inscrit dont la géolocalisation détectée est : VILLE : PAYS : Senegal
 
 Re: L'arbre à palabres, LA SUITE.
Auteur: guelo 
Date:   25-07-16 08:07   >>> Répondre à ce message

Le vieux con et la sagesse. Y a t'il une limite d'age pour la connerie. Il demontre que non.

Message posté par un internaute non inscrit dont la géolocalisation détectée est : VILLE : PAYS : Senegal
 
 Re: L'arbre à palabres, LA SUITE.
Auteur: ndar.tout   
Date:   02-08-16 14:43   >>> Répondre à ce message

Un exemple d'intervention obscure parmi beaucoup d'autres de la France en Afrique et qui perdure.
in rfi.fr :
"""Niger : la méthode Foccart en action
Par Laurent Correau
Il y a cinquante ans, la France engageait un combat de l’ombre contre le principal mouvement d’opposition nigérien, le Sawaba. Son objectif : sécuriser le président nigérien de l’époque, Hamani Diori. Cette lutte sera dirigée depuis Paris par Jacques Foccart, le conseiller du général de Gaulle sur les affaires africaines. Un homme puissant dont de nouvelles archives sont accessibles au public depuis le 1er janvier dernier. Laurent Correau a pu consulter ces documents aux archives nationales, certains sont inédits. """

--------------------------------------
Tout ce qui est excessif est insignifiant.
-------------------
 
 Re: L'arbre à palabres, LA SUITE.
Auteur: Eureka 
Date:   02-08-16 16:16   >>> Répondre à ce message

le systeme Foccart (voulu par De Gaulle ! ) a mis la merde partout dans nos ex colonie....

Message posté par un internaute non inscrit dont la géolocalisation détectée est : VILLE : Dakar PAYS : Senegal
 
 Re: L'arbre à palabres, LA SUITE.
Auteur: Eureka 
Date:   03-08-16 12:26   >>> Répondre à ce message

le chambellan du Khalife des Mourides lui a volé 18 millions....on ne peut se fier à personne :) :)

Message posté par un internaute non inscrit dont la géolocalisation détectée est : VILLE : Dakar PAYS : Senegal
 
 Re: L'arbre à palabres, LA SUITE.
Auteur: ndar.tout   
Date:   03-08-16 13:50   >>> Répondre à ce message

sujet Sénégal!

--------------------------------------
Tout ce qui est excessif est insignifiant.
-------------------
 
 Re: L'arbre à palabres, LA SUITE.
Auteur: Eureka 
Date:   03-08-16 18:32   >>> Répondre à ce message

le Khalife veut pas lui pardonner ce vol .....pas tres catholique cela .... !jump !jump

Message posté par un internaute non inscrit dont la géolocalisation détectée est : VILLE : Dakar PAYS : Senegal
 
 Re: L'arbre à palabres, LA SUITE.
Auteur: ndar.tout   
Date:   03-08-16 21:30   >>> Répondre à ce message

Bah c'est petit par rapport à la Banque du Vatican et au majordome du pape.

--------------------------------------
Tout ce qui est excessif est insignifiant.
-------------------
 
 Re: L'arbre à palabres, LA SUITE.
Auteur: Eureka 
Date:   04-08-16 00:13   >>> Répondre à ce message

C'est pas l'importance du vol qui compte mais la symbolique .....un guide religieux volé par un proche !jump

Message posté par un internaute non inscrit dont la géolocalisation détectée est : VILLE : Dakar PAYS : Senegal
 
 Re: L'arbre à palabres, LA SUITE.
Auteur: guelo 
Date:   04-08-16 00:22   >>> Répondre à ce message

Ok donc ce n'est pas chatolique ni mouride alors bref une énième provocation juste pour denigrer rek.

Message posté par un internaute non inscrit dont la géolocalisation détectée est : VILLE : Dakar PAYS : Senegal
 
 Re: L'arbre à palabres, LA SUITE.
Auteur: Eureka 
Date:   04-08-16 11:46   >>> Répondre à ce message

Je vois pas en quoi je dénigre le Sénégal ou les Mourides , l'information est passé dans toute la presse ! puisque le Chambellan a volé son Khalife en plusieurs fois , ce qui m'amuse c'est de voir des millions qui trainent dans la maison du Khalife.....c'est dur de trouver du bon personnel :)

Message posté par un internaute non inscrit dont la géolocalisation détectée est : VILLE : Dakar PAYS : Senegal
 
 Re: L'arbre à palabres, LA SUITE.
Auteur: ndar.tout   
Date:   04-08-16 12:29   >>> Répondre à ce message

Les dysfonctionnements en tout genre t'amusent toujours!
Pourquoi pas mettre ton post sur un forum Sénégal?
Société-Culture par exemple.

--------------------------------------
Tout ce qui est excessif est insignifiant.
-------------------
 
 Re: L'arbre à palabres, LA SUITE.
Auteur: Eureka 
Date:   06-08-16 15:32   >>> Répondre à ce message

Un vol d'argent chez le Khalife dans la rubrique "Culture"...toujours aussi amusant Ndar !jump !jump

Message posté par un internaute non inscrit dont la géolocalisation détectée est : VILLE : Dakar PAYS : Senegal
 
 Re: L'arbre à palabres, LA SUITE.
Auteur: ndar.tout   
Date:   06-08-16 15:48   >>> Répondre à ce message

C'est un fait divers, un fait de Société qui s'est passé au SÉNÉGAL.
Il y a aussi Discussions générales au Sénégal.

--------------------------------------
Tout ce qui est excessif est insignifiant.
-------------------
 
 Re: L'arbre à palabres, sujets hors Sénégal. LA SUITE.
Auteur: Eureka 
Date:   06-08-16 21:06   >>> Répondre à ce message

l'intitulé du sujet sur le Forum est "société culture au Sénégal" ....si tu etait moins con Guelo (mission impossible !) tu aurais compris que je parlais du sujet "société culture que j'ai abrégé à Culture .... :)

Message posté par un internaute non inscrit dont la géolocalisation détectée est : VILLE : Dakar PAYS : Senegal
 
 Re: L'arbre à palabres, sujets hors Sénégal. LA SUITE.
Auteur: Solina   
Date:   06-08-16 21:16   >>> Répondre à ce message

Comme par hasard !
Et pourquoi tu n'as pas abrégé "société" ?


 
 Re: L'arbre à palabres, sujets hors Sénégal. LA SUITE.
Auteur: ndar.tout   
Date:   06-08-16 22:07   >>> Répondre à ce message

Le titre exact du forum est :
Société-Culture au Sénégal
C'est une nouvelle règle du français!
On abrège avec le deuxième mot en entier.
Mauvaise foi et
spirouette-cacahuète.

--------------------------------------
Tout ce qui est excessif est insignifiant.
-------------------
 
 Re: L'arbre à palabres, sujets hors Sénégal. LA SUITE.
Auteur: ndar.tout   
Date:   07-08-16 10:59   >>> Répondre à ce message

Surtout en mettant Culture entre guillemets!
L'intention est manifeste.

--------------------------------------
Tout ce qui est excessif est insignifiant.
-------------------
 
 Re: L'arbre à palabres, sujets hors Sénégal. LA SUITE.
Auteur: ndar.tout   
Date:   07-08-16 11:02   >>> Répondre à ce message

Un peu de civilités sur les forums ne ferait pas de mal.
Surtout quand on sait que certains prônent l'expulsion des étrangers à la moindre incivilité.

--------------------------------------
Tout ce qui est excessif est insignifiant.
-------------------
 
 Re: L'arbre à palabres, sujets hors Sénégal. LA SUITE.
Auteur: Eureka 
Date:   08-08-16 11:58   >>> Répondre à ce message

"l'Arbre à palabres , sujet France "

Une information qui m'a laissé sans voix ce matin !
Rue 89 a ouvert un débat pour savoir si Adama Traoré meritait une page sur Wikipédia !.... ???

Pour rappel Adama Traoré est ce Malien qui a voulu empecher les gendarmes d'arréter son petit frere accusé
d'extrorsion de fonds .....il s'est echappé avant d'etre arrété par les gendarmes et il serait mort par asphyxie
sous le poids de 3 gendarmes

Faut-il faire d'une petite frappe de banlieues une
victime ?????

Message posté par un internaute non inscrit dont la géolocalisation détectée est : VILLE : Dakar PAYS : Senegal
 
 Re: L'arbre à palabres, sujets hors Sénégal. LA SUITE.
Auteur: ndar.tout   
Date:   10-08-16 12:39   >>> Répondre à ce message

in lefigaro.fr :
"""Le «choc culturel inversé», la mauvaise surprise des expatriés de retour en France
SOCIÉTÉ
Mis à jour le 09/08/2016 à 17:13
Beaucoup d'expatriés, de retour en France se trouvent confrontés à un tourbillon émotionnel et logistique éprouvant. Crédits photo : © Gonzalo Fuentes / Reuters/Reuters
Nombre d'entre eux ressentent un mal-être, désormais identifié par les spécialistes.
«Nous les expatriés, nous sommes vraiment vus, à notre retour, comme des gens qui viennent de Mars.» L'été, alors que le grand chassé-croisé des «expat's» bat son plein, les déconvenues sont souvent importantes pour les Français qui rentrent au pays. Nombreux sont ceux qui partagent le sentiment de Thierry Dieu, 49 ans, rentré à Montpellier pour quelques mois et qui cumule 35 années d'expatriation. «Je me sens mal à l'aise, la mentalité française est en perdition», confie-t-il, évoquant un pays «qui n'avance pas, une France qui date des années 1980».
Les expatriés de retour évoquent ...
Cet article a été publié dans l'édition du Figaro du 10/08/2016 . 77% reste à lire. """

--------------------------------------
Tout ce qui est excessif est insignifiant.
-------------------
 
 Re: L'arbre à palabres, sujets hors Sénégal. LA SUITE.
Auteur: Eureka 
Date:   10-08-16 13:52   >>> Répondre à ce message

Il n'est pas resté 35 ans sans revenir en France quand meme !!!!
Je suis allé en France l'été 2015 j'ai trouvé les gens inquiet (peur du chomage , peur de perdre son permis avec les radar sur les routes ...)) et désabusé devant les hausses de toutes sortes (impots/revenu , impots locaux , loyers etc ) .....je suppose que la série d'attentats n'a pazs remonté le moral ! maintenant avec les anciens amis et la famille rien ne change !

Message posté par un internaute non inscrit dont la géolocalisation détectée est : VILLE : Dakar PAYS : Senegal
 
 Re: L'arbre à palabres, sujets hors Sénégal. LA SUITE.
Auteur: ndar.tout   
Date:   10-08-16 14:12   >>> Répondre à ce message

C'est le prix à payer pour un développement occidental. . .!?

--------------------------------------
Tout ce qui est excessif est insignifiant.
-------------------
 
 Re: L'arbre à palabres, sujets hors Sénégal. LA SUITE.
Auteur: Eureka 
Date:   10-08-16 18:35   >>> Répondre à ce message

C'est surtout le prix à payer pour des politiciens incompétents qui, depuis Chirac n'appliquent jamais les politiques pour lesquelles ils sont élus , résultats :
désindustrialisation de la France , immigration non controlée , dette de l'état qui enfle comme les impots, mépris des couches les plus faible de la société et chomage qui monte qui monte !.....exploit extraordinaire du PS et de l'UMP (L.R) faire grimper le FN de 5% à plus de 30% !

Message posté par un internaute non inscrit dont la géolocalisation détectée est : VILLE : Dakar PAYS : Senegal
 
 Re: L'arbre à palabres, sujets hors Sénégal. LA SUITE.
Auteur: ndar.tout   
Date:   10-08-16 18:43   >>> Répondre à ce message

Oui, mais bon, ce n'est pas qu'en France.

--------------------------------------
Tout ce qui est excessif est insignifiant.
-------------------
 
 Re: L'arbre à palabres, sujets hors Sénégal. LA SUITE.
Auteur: Eureka 
Date:   10-08-16 21:06   >>> Répondre à ce message

Effectivement... au Sénégal l'association d'entraide des Français du Sénégal a fait, pour l'année 2015 , 450 interventions pour secours alimentaire , psychologique et matériel ! venir au Senegal pour une vie de misère ???

Message posté par un internaute non inscrit dont la géolocalisation détectée est : VILLE : Dakar PAYS : Senegal
 
 Re: L'arbre à palabres, sujets hors Sénégal. LA SUITE.
Auteur: ndar.tout   
Date:   10-08-16 21:30   >>> Répondre à ce message

Je ne parlais pas du Sénégal, mais comme on y est.
certains français sont ici depuis plusieurs générations.
Et pour eux comme pour des arrivants plus récents, il peut y avoir des "accidents de vie".
Tu peux comprendre ça?
Mais je pensais à la Pologne, l' Hongrie, l'Autriche, et globalement tous les pays africains.

--------------------------------------
Tout ce qui est excessif est insignifiant.
-------------------
 
 Re: L'arbre à palabres, sujets hors Sénégal. LA SUITE.
Auteur: ndar.tout   
Date:   10-08-16 21:37   >>> Répondre à ce message

Et vie de misère pour vie de
misère, il parait qu'elle est moins dure au soleil.

--------------------------------------
Tout ce qui est excessif est insignifiant.
-------------------
 
 Re: L'arbre à palabres, sujets hors Sénégal. LA SUITE.
Auteur: Eureka 
Date:   10-08-16 23:17   >>> Répondre à ce message

Bien sur qu'un accident de vie peut arriver mais le chiffre de 450 m'a paru énorme (?)

Pologne , Hongrie Autriche est ce vraiment la misère ? Crois tu que ces pays voudraient revenir à l'ere communiste ( sauf pour l'Autriche bien sur )

Pour les pays Africains c'est un scandale politique , aucune politique de développement , un niveau d'éducation tres bas , une population fataliste .....une fois de plus on est à l'opposé des pays d'extreme-orient et croire qu'on est "riche" parcque l'on a des minerais et du pétrole est une grave erreur ! la vraie richesse est l'intelligence ; l'initiative , la prise de risque et le travail

Message posté par un internaute non inscrit dont la géolocalisation détectée est : VILLE : Dakar PAYS : Senegal
 
 Re: L'arbre à palabres, sujets hors Sénégal. LA SUITE.
Auteur: ndar.tout   
Date:   11-08-16 04:50   >>> Répondre à ce message

Tu arrives à suivre une conversation?

Où j'ai parlé de misère en Pologne. Hongrie. Europe?
Je répondais à ton post de 18:35!


ps : après Pologne, Hongrie. . . il faut lire pays europêen (erreur du correcteur!)

--------------------------------------
Tout ce qui est excessif est insignifiant.
-------------------
 
 Re: L'arbre à palabres, sujets hors Sénégal. LA SUITE.
Auteur: ndar.tout   
Date:   11-08-16 05:26   >>> Répondre à ce message

Que vient faire ta diatribe sur l'Afrique quand on parle d'expatriés français?

--------------------------------------
Tout ce qui est excessif est insignifiant.
-------------------
 
 Re: L'arbre à palabres, sujets hors Sénégal. LA SUITE.
Auteur: Eureka 
Date:   11-08-16 11:13   >>> Répondre à ce message

Tu dis que la misère est moins dure au soleil ....je traduis en Afrique !

Tu connais des pays sans misère (sauf Monaco bien sur !!!) il y aura toujours des inadaptés sociaux , des gens dont le QI trop faible n'ont plus de place dans la société....les pays ont augmenté leur productivité par 3 ou 4 en diminuant les effectifs par deux !!! à la société de prévoir des "filets " de sauvegarde pour cette population......
les migrants clandestins ne se trompent pas en arrivant en France , ils savent que c'est le pays le plus généreux d'Europe !!!

Quand à la misère en Afrique (terre , petrole , minerais) c'est le scandale des scandales.....qq années apres les indépendances René Dumont avait fait ce constat dans un livre célèbre "l'Afrique Noire est male partie"....et ça continue hélas !

Message posté par un internaute non inscrit dont la géolocalisation détectée est : VILLE : Dakar PAYS : Senegal
 
 Re: L'arbre à palabres, sujets hors Sénégal. LA SUITE.
Auteur: ndar.tout   
Date:   11-08-16 11:25   >>> Répondre à ce message

Tu ne comprends pas grand chose!
Je n'ai pas parler de la misère en Afrique.
J'ai fait un clin d'oeil quand tu parlais de la misère des expatriés français!
Tu veux tellement étaler ta science que. . .
Quant aux migrants, ils ne veulent pas en premier venir en France.
C'est juste un lieu de passage ou par défaut ou pour les stricts francophones.

--------------------------------------
Tout ce qui est excessif est insignifiant.
-------------------
 
 Re: L'arbre à palabres, sujets hors Sénégal. LA SUITE.
Auteur: Eureka 
Date:   11-08-16 11:55   >>> Répondre à ce message

les Africains de l'Afrique Francophone et les Maghrebins veulent venir en France .....

Message posté par un internaute non inscrit dont la géolocalisation détectée est : VILLE : Dakar PAYS : Senegal
 
 Re: L'arbre à palabres, sujets hors Sénégal. LA SUITE.
Auteur: ndar.tout   
Date:   11-08-16 12:04   >>> Répondre à ce message

C'est ce que je disais!
Quoique l'Italie, surtout, et l'Espagne ont la cote.

--------------------------------------
Tout ce qui est excessif est insignifiant.
-------------------
 
 Re: L'arbre à palabres, sujets hors Sénégal. LA SUITE.
Auteur: Eureka 
Date:   12-08-16 11:28   >>> Répondre à ce message

Pour l'Italie c'est la voie d'acces pour ceux qui viennent en bateau.....tous les réfugiés savent bien que la France est la plus généreuse !

Message posté par un internaute non inscrit dont la géolocalisation détectée est : VILLE : Dakar PAYS : Senegal
 
 Re: L'arbre à palabres, sujets hors Sénégal. LA SUITE.
Auteur: ndar.tout   
Date:   12-08-16 12:09   >>> Répondre à ce message

Mais ce n'est pas la France qu'ils choisissent le plus et en priorité.
Déjà dit monsieur SaitouYaka.

--------------------------------------
Tout ce qui est excessif est insignifiant.
-------------------
 
 Re: L'arbre à palabres, sujets hors Sénégal. LA SUITE.
Auteur: ndar.tout   
Date:   12-08-16 17:46   >>> Répondre à ce message

a-t-on le droit de se baigner en mer en France
en jogging XXXXXXL, bonnet de bains à fleurs, lunettes de piscine?
N'a-t-il pas un gros problème d'hygiène?
a-t-on le droit de porter une combinaison de plongée et un masque?
problème de sécurité, non?
ce pourrait être des nageurs de combat.
Des chinoises portent des combinaisons intégrales tête incluse pour ne pas bronzer?
Peuvent elles se baigner en mer en France?

--------------------------------------
Tout ce qui est excessif est insignifiant.
-------------------
 
 Re: L'arbre à palabres, sujets hors Sénégal. LA SUITE.
Auteur: Pinke   
Date:   12-08-16 19:21   >>> Répondre à ce message

Nous aussi on expédie les pires spécimens de nos tribus loin de chez nous...En France, par exemple, on a bien fait d'ouvrir les portes pour nous débarrasser des pourritures genre les deux troufignoles je trouve....Surement même encore un bon quota, vu le nombre qu'il y a en Afrique...Parfait, on pouvait pas mieux trouver comme supplice aux cloportes...Vive Air France!

Chacun sa vérité.
 
 Re: L'arbre à palabres, sujets hors Sénégal. LA SUITE.
Auteur: ndar.tout   
Date:   13-08-16 12:42   >>> Répondre à ce message

in wikipedia :
"""Philippe Grenier
Fonctions
Député français
20 décembre 1896 – 31 mai 1898
(1 an 5 mois et 11 jours)
Groupe politique
Gauche radicale
Biographie
Date de naissance
14 août 1865
Lieu de naissance
Pontarlier
Date de décès
25 mars 1944 (à 78 ans)
Lieu de décès
Pontarlier
Résidence
Doubs
modifier
Philippe Grenier, né à Pontarlier le 14 août
1865 et mort dans la même ville le 25 mars
1944, est un médecin et homme politique
français, notamment le premier député
musulman de l'histoire de France[1],[2],[3].
Biographie
Né à Pontarlier (Doubs), il est le fils d'Hippolyte Grenier, capitaine de cavalerie, membre de l'état-major de Napoléon III ayant servi dans les chasseurs d'Afrique à
Mostaganem (Algérie), et de Marie Thiébaud, fille de Charles Thiébaud, notaire de
Pontarlier. Son père meurt le 4 juin 1871 alors que son fils Philippe n'a que six ans. Effectuant ses études secondaires à Besançon, il obtient son baccalauréat et est étudiant de la faculté de médecine de Paris de 1883 à
1890, avant de s'installer à Pontarlier où il ouvre un cabinet. Cette année-là, il rend visite à son frère cadet à Blida en Algérie, ce qui marquera le début de sa révélation pour la culture musulmane de l' Empire colonial français. Choqué par la manière dont la France maintient les Algériens musulmans dans la misère et des injustices sociales de l'époque coloniale, de retour en métropole, il se met à étudier le Coran. Quatre ans plus tard, en 1894, lors d'un deuxième voyage à
Blida, il se convertit à l'islam. À la suite de sa conversion, il se rend à La Mecque à 29 ans et adopte la tenue traditionnelle des musulmans algériens : gandoura portée sous un burnous. Il se fait élire conseiller municipal de sa ville et s'intéresse aux questions d'hygiène publique et d'aide aux nécessiteux grâce à son statut de médecin[4].
Droite commémorative signalant la résidence de Philippe Grenier.
Le docteur Grenier, député de Pontarlier (gravure d'après une photographie de Pierre Petit, 1897).
C'est à la suite de la mort de l'ancien député de Pontarlier (Doubs) que le docteur Grenier décide de tenter sa chance à l'élection partielle qui est organisée. Menant une campagne électorale modeste, il devient la risée de la presse qui se moque de ses « exubérances vestimentaires ». Malgré cela, et grâce à un discours convaincant, son programme social ambitieux pour l'époque lui permet de décrocher le sésame pour le Parlement au second tour avec 51 % des voix et après un coup de théâtre électoral, le 20 décembre 1896. Ce jour-là, il devient le premier député musulman de l'histoire de France. Député du Doubs de 1896 à 1898, il est la curiosité de la presse de l'époque, très mal renseignée sur les us et coutumes musulmanes. La presse l'accuse tantôt de posséder un harem, tantôt de baiser le tapis de l'entrée de la Chambre des députés ou encore de se laver continuellement les pieds
[4].
Sur le conseil de Jean Jaurès, il devient le « député des musulmans de France », il se rend souvent en Algérie pour le besoin d'enquêtes parlementaires. La plupart de ses propositions portaient sur l’amélioration du sort des sujets musulmans de la France en Algérie, mettant en garde de manière prophétique contre les risques de « troubles très graves » en Algérie si on continuait à ignorer ses propositions. À la suite de ses prises de position éthiques et de son combat pour la respectabilité de l'islam français, les électeurs de Pontarlier l’accusent d'oublier d'où il vient et qui il représente à la Chambre des députés[5].
Médecin et musulman, il entend lutter contre l' alcoolisme. Mais sa proposition de loi sur la diminution du nombre des débits de boisson et la taxation des liqueurs pour financer la création d'une armée indigène sur le territoire métropolitain — sa principale priorité étant la défense nationale —, alors que la fameuse
absinthe de Pontarlier[6] fait vivre tout le pays du Haut-Doubs, contribue au mécontentement de son électorat[7]. En mai
1898, il est battu à l’élection, et de nouveau en 1902. Après ce double échec, il décide de quitter la politique. Il s'éteint à Pontarlier à l'âge de 78 ans, le 25 mars 1944. Quelques mois plus tard, comme un clin d'œil du destin, c'est une unité de tirailleurs algériens qui libère Pontarlier des armées allemandes. Un collège, une rue et la mosquée de Pontarlier portent son nom[4].
Sa conversion à l'islam s'inscrit dans un contexte de représentation du colonisé, avec notamment les expositions coloniales. Ainsi son histoire personnelle religieuse a-t-elle été l'objet d'une chanson qui la tournait en dérision : Toujours kif-kif bourrico[ """

--------------------------------------
Tout ce qui est excessif est insignifiant.
-------------------
 
 Re: L'arbre à palabres, sujets hors Sénégal. LA SUITE.
Auteur: Eureka 
Date:   13-08-16 12:58   >>> Répondre à ce message

Quand tu te baignes c'est pour avoir le contact de l'eau sur la peau .....sinon quel intérêt de se baigner en Birkini ? ??? ...à la limite pour de la plongée sous-marine pourquoi pas ?

Philippe Grenier :Passer de la religion catholique à la religion musulmane est plutot le signe d'une régression ....mais à chacun son truc !!!!!

Message posté par un internaute non inscrit dont la géolocalisation détectée est : VILLE : Dakar PAYS : Senegal
 
 Re: L'arbre à palabres, sujets hors Sénégal. LA SUITE.
Auteur: ndar.tout   
Date:   13-08-16 13:31   >>> Répondre à ce message

Tu n'as retenu que ça?

--------------------------------------
Tout ce qui est excessif est insignifiant.
-------------------
 
 Re: L'arbre à palabres, sujets hors Sénégal. LA SUITE.
Auteur: omega 
Date:   13-08-16 17:09   >>> Répondre à ce message

La norme en France est :

- en 2 pièces
- en monokini
- en bikini
- à poil

Y aller bâchée c'est un peu border-line comme disent certains sans pour cela comprendre réellement ce que cela veut dire.

Perso les endroits publics doivent être soumis à la seule loi Française.

Calcif, string, retiens pis pour les plus pudiques.

Et au diable le voile sauf à cacher sous icelui une bonne partie de jambons accrochés au même clou !!!!

Message posté par un internaute non inscrit dont la géolocalisation détectée est : VILLE : Méry-sur-seine PAYS : France
 
 Re: L'arbre à palabres, sujets hors Sénégal. LA SUITE.
Auteur: ndar.tout   
Date:   13-08-16 17:14   >>> Répondre à ce message

La Loi française interdit les visages couverts.
Sauf pour raisons de sécurité comme les casques moto.

--------------------------------------
Tout ce qui est excessif est insignifiant.
-------------------
 
 Re: L'arbre à palabres, sujets hors Sénégal. LA SUITE.
Auteur: omega 
Date:   13-08-16 17:18   >>> Répondre à ce message

Youpi !!!

Pour moi le visage va de la tête au pied.

Donc tout le monde à poil !

Message posté par un internaute non inscrit dont la géolocalisation détectée est : VILLE : Méry-sur-seine PAYS : France
 
 Re: L'arbre à palabres, sujets hors Sénégal. LA SUITE.
Auteur: ndar.tout   
Date:   13-08-16 17:24   >>> Répondre à ce message

Pas faux!
Et comme ça tous barbus.

--------------------------------------
Tout ce qui est excessif est insignifiant.
-------------------
Message édité (13-08-16 17:26)
 
 Re: L'arbre à palabres, sujets hors Sénégal. LA SUITE.
Auteur: Eureka 
Date:   13-08-16 23:43   >>> Répondre à ce message

En plus pour ceux qui ont fait du naturisme c'est tres agréable de se baigner à poil .....

Ndar : on peut supposer que ce bon medecin Grenier , député musulman aurait bien voulu supprimer tous les bistrots de France pour supprimer l'alcoolisme et etre en conformité avec sa religion..... :)

Message posté par un internaute non inscrit dont la géolocalisation détectée est : VILLE : Dakar PAYS : Senegal
 
 Re: L'arbre à palabres, sujets hors Sénégal. LA SUITE.
Auteur: ndar.tout   
Date:   14-08-16 01:46   >>> Répondre à ce message

Tu n'as retenu que ça?
Tu connais l'absynthe et ses dégâts?

--------------------------------------
Tout ce qui est excessif est insignifiant.
-------------------
 
 Re: L'arbre à palabres, sujets hors Sénégal. LA SUITE.
Auteur: Eureka 
Date:   14-08-16 11:16   >>> Répondre à ce message

Ben oui je connais l'absynthe (gout tres agréable) et ses dégats ....

Message posté par un internaute non inscrit dont la géolocalisation détectée est : VILLE : Dakar PAYS : Senegal
 
 Re: L'arbre à palabres, sujets hors Sénégal. LA SUITE.
Auteur: Eureka 
Date:   15-08-16 00:27   >>> Répondre à ce message

Le tribunal administratf a validé l'arrété du maire de Cannes interdisant le port du Burkini sur les plages de
la ville .!

Message posté par un internaute non inscrit dont la géolocalisation détectée est : VILLE : Dakar PAYS : Senegal
 
 Re: L'arbre à palabres, sujets hors Sénégal. LA SUITE.
Auteur: Eureka 
Date:   16-08-16 13:11   >>> Répondre à ce message

Plutot que de parler du médecin député Philippe Garnier qui s'était convertit à L'islam je préfère parler d'Isabelle Eberhard :
En 1987 elle vit à Bône en Algérie avec sa mere , apprend l'arabe et se convertit à l'Islam . Habillée comme les arabes , seule avec son cheval elle parcours l'est Algérien ,le Constantinois , le sud Tunisien ....elle se marie en 1901 avec Mr Sliman Ehmi maréchal des Logis des Saphis......elle 1003 elle rencontre le général Lyautey qui l'appréciait énormement ; elle décède le 21 oct 1904 suite à la crue subite d'un oued qi écroule sa maison
Pendant sa courte vie elle défendra et aidera les plus pauvres

Message posté par un internaute non inscrit dont la géolocalisation détectée est : VILLE : Dakar PAYS : Senegal
 
 Re: L'arbre à palabres, sujets hors Sénégal. LA SUITE.
Auteur: Eureka 
Date:   16-08-16 13:51   >>> Répondre à ce message

Rectifications : 1897 elle vit à Bône
1903 rencontre le Genéral Lyautey

l'écrivain Edmonde Charles-Roux a fait une biographie en 2 tomes d'Isabelle Eberhard :
"Un désir d'Orient" et "Nomade"

Message posté par un internaute non inscrit dont la géolocalisation détectée est : VILLE : Dakar PAYS : Senegal
 
 Re: L'arbre à palabres, sujets hors Sénégal. LA SUITE.
Auteur: Mamad   
Date:   16-08-16 14:05   >>> Répondre à ce message

Olalala....mais arrete, si tu étais cultivé ca allait se savoir ici. On sait que Google est ton meilleur, Wikipedia ta femme et wikihow ta maitresse, mais quand même. ...mdrrrrr

un monde meilleur est possible
 
 Re: L'arbre à palabres, sujets hors Sénégal. LA SUITE.
Auteur: ndar.tout   
Date:   16-08-16 14:23   >>> Répondre à ce message

Je ne vois pas ce qui méprisable dans ce qui est dit de la vie du Dr Grenier.

--------------------------------------
Tout ce qui est excessif est insignifiant.
-------------------
 
 Re: L'arbre à palabres, sujets hors Sénégal. LA SUITE.
Auteur: ndar.tout   
Date:   16-08-16 14:25   >>> Répondre à ce message

Je ne vois pas ce qui méprisable dans ce qui est dit de la vie du Dr Grenier.
C'est critiquer pour critiquer car cela vient de moi.
Quelle haine!

--------------------------------------
Tout ce qui est excessif est insignifiant.
-------------------
 
 Re: L'arbre à palabres, sujets hors Sénégal. LA SUITE.
Auteur: Mamad   
Date:   16-08-16 14:26   >>> Répondre à ce message

Vraiment

un monde meilleur est possible
 
 Re: L'arbre à palabres, sujets hors Sénégal. LA SUITE.
Auteur: ndar.tout   
Date:   16-08-16 15:18   >>> Répondre à ce message

in lefigaro.fr :
"""Burkini : la presse étrangère entre incompréhension et ironie
Mis à jour le 16/08/2016 à 14:42
Une femme en burkini à Marseille le 4 août 2016. Crédits photo : ap/AP
50
VIDÉO - REVUE DE PRESSE - «Provocation inutile» pour les uns, polémique stérile pour les autres, le débat sur le burkini a dépassé les frontières hexagonales et suscite beaucoup d'incompréhension à l'étranger, en particulier dans les pays anglo-saxons.
La polémique sur le «burkini» qui agite certaines plages françaises a dépassé les frontières de l'hexagone. Le sujet est évoqué dans plusieurs médias étrangers. Dans les pays anglo-saxons, marqués par le multiculturalisme, c'est l'incompréhension qui demeure vis-à-vis d'une tradition française invoquée pour interdire ce vêtement islamique. «Est-ce qu'un maillot de bain intégral est plus offensant que la raie des fesses d'une dame âgée?» se demande dans le quotidien britannique The Guardian, la journaliste musulmane et voilée Remona Aly. Dans un article intitulé «Cinq raisons de porter un burkini - et pas seulement pour embêter les Français
», elle s'en prend violemment aux «politiciens parlent sans cesse d'intégration et d'inclusion, mais chassent aux marges de la société les femmes qu'ils déclarent pourtant être oppressées et exclues de la société». Parmi les raisons invoquées pour porter le burkini, Remona Aly évoque «une économie de crème solaire et de cire dépilatoire» ainsi qu'une «célébration de la liberté «et une «diversification du mouvement de libération des femmes».
Pour le New York Times, ce débat est «le dernier exemple des interminables tensions entre l'engagement déterminé certains diront inconsistant de la France sur la laïcité et le désir de beaucoup de musulmans d'exprimer des valeurs traditionnelles comme la modestie de leur tenue.» «La France a trouvé la dernière menace à la sécurité: le burkini», titrait ironiquement en Une la version internationale du journal, samedi 13 août.
Une interdiction «contre-productive» et «fanatique»
«Les hommes blancs d'âge mûr comme moi n'ont pas le droit de dire aux femmes de ne pas porter le burkini», écrit Sean O'Grady dans le quotidien britannique The Independent, évoquant, une décision «mauvaise et contre-productive». «La tradition française est difficile à comprendre. Leur mot péjoratif pour désigner ce qu'ils craignent, le «communautarisme» n'est pas traduisible en anglais, mais c'est l'équivalent de la promotion de cultures séparées. Les Britanniques appellent cela le multiculturalisme, et le célèbrent. C'est la toute la différence», note O'Grady.
PUBLICITÉ
La presse britannique est particulièrement virulente contre ces interdictions. Pour Juliet Samuel, autre éditorialiste du quotidien britannique The Telegraph, l'interdiction des burkinis est carrément «un stupide acte de fanatisme». «Il est compréhensible que la France soit nerveuse, surtout dans le sud où une attaque terroriste a coûté la vie à 85 personnes à Nice», écrit-elle. «Mais il n'y a aucune preuve que les femmes qui portent des burkinis soient liées de quelconque manière au terrorisme, et il n'y a aucune raison de croire que les bannir aidera à lutter contre les islamistes. Au contraire, cela risque d'aliéner et de mettre en colère les musulmans modérés.»
«Quant à l'hygiène, que dire de tous ces vacanciers, surtout ceux venant du Nord, qui se baignent en t-shirt pour se protéger du soleil? Pour démonter le lien entre burkini et djihadistes, il suffit de se rappeler la photo d'Amedy Coulibaly, le terroriste de l'Hyper Cacher, flanquée de sa petite amie vêtue d'un bikini» estime pour sa part Alessandra Muglia dans le journal italien Corriere della Sera.
Un article du site Algérie Focus, traduit par
Courrier International, publié le 8 août dernier, prend le contre-pied de ces indignations. Les auteurs dénoncent une «provocation inutile» dans le port du burkini en France. «Nous ne pouvons nous abstenir de faire grief à ceux des musulmans qui persistent à se singulariser de la sorte, sachant bien que la société occidentale est arrivée à un tel niveau de crispation à l'égard des musulmans, compte tenu de l'actualité, que la moindre anicroche sera déformée dans le sens d'une plus grande marginalisation des musulmans.» «Persister à défier les règles les plus élémentaires pour garantir la sécurité sur les lieux publics en France, en portant niqab, burka et autre accoutrement qui ne sont en rien garants d'une proximité particulière avec Dieu ni d'une dévotion plus authentique, traduit au mieux une méconnaissance de l'islam et au pire un endoctrinement lamentable et d'autant plus pitoyable que nous en connaissons les officines et le degré zéro d'évolution de leurs mandants», écrivent encore les auteurs. """

--------------------------------------
Tout ce qui est excessif est insignifiant.
-------------------
 
 Re: L'arbre à palabres, sujets hors Sénégal. LA SUITE.
Auteur: Eureka 
Date:   16-08-16 16:56   >>> Répondre à ce message

Arrete le souchen Ndar ! je n'ai rien dis de méprisable sur le Dr Grenier .....j'ai seulement dis que pour etre en conformité" avec sa religion il se serait battu , comme député , pour interdire toute boisson alcoolisée en France (?)
Je trouve seulement qu'Isabelle Eberhard a un destin autrement plus extraordinaire , surtout pour une femme .....

Message posté par un internaute non inscrit dont la géolocalisation détectée est : VILLE : Dakar PAYS : Senegal
 
 Re: L'arbre à palabres, sujets hors Sénégal. LA SUITE.
Auteur: Eureka 
Date:   16-08-16 17:04   >>> Répondre à ce message

Ce n'est pas parceque les Anglais n'aiment pas les cuisses de grenouilles et les escargots qu'on va s'en priver : La presse Anglaise ferait mieux de savoir quand la Grande Bretagne va quitter l'Europe apres le Brexit .....Dans les années 80 les jeunes femmes musulmanes se baignaient sans burquini sur les plages de France ! pourquoi le burquini 25 ans plus tard , sinon pour provoquer

Message posté par un internaute non inscrit dont la géolocalisation détectée est : VILLE : Dakar PAYS : Senegal
 
 Re: L'arbre à palabres, sujets hors Sénégal. LA SUITE.
Auteur: Eureka 
Date:   16-08-16 17:05   >>> Répondre à ce message

Ce n'est pas parceque les Anglais n'aiment pas les cuisses de grenouilles et les escargots qu'on va s'en priver : La presse Anglaise ferait mieux de savoir quand la Grande Bretagne va quitter l'Europe apres le Brexit .....Dans les années 80 les jeunes femmes musulmanes se baignaient sans burquini sur les plages de France ! pourquoi le burquini 25 ans plus tard , sinon pour provoquer



Message posté par un internaute non inscrit dont la géolocalisation détectée est : VILLE : Dakar PAYS : Senegal
 
 Re: L'arbre à palabres, sujets hors Sénégal. LA SUITE.
Auteur: Eureka 
Date:   16-08-16 17:08   >>> Répondre à ce message

Au fait pas vue une seule fille en Burquini sur les plages de St-Louis depuis que je vis au Sénégal ....y aurait-il plusieurs Islam ?????

Message posté par un internaute non inscrit dont la géolocalisation détectée est : VILLE : Dakar PAYS : Senegal
 
 Re: L'arbre à palabres, sujets hors Sénégal. LA SUITE.
Auteur: ndar.tout   
Date:   16-08-16 17:21   >>> Répondre à ce message

"""surtout pour une femme""" : sexisme!
Tous ceux qui luttent contre l'alcoolisme, c'est pour être en conformité avec sa religion? et il est médecin, ne voulait pas interdire l'alcool mais taxer les liqueurs et réduire le nombre de bars et non les interdire!
Et tu dis qu'il a régressé en se convertissant à l'islam! comme la personne dont tu parles.
Il fut un temps où tu traitais tous "croyants religieux" d'abrutis, d'idiots et autres gentillesses.
Basta

--------------------------------------
Tout ce qui est excessif est insignifiant.
-------------------
 
 Re: L'arbre à palabres, sujets hors Sénégal. LA SUITE.
Auteur: Eureka 
Date:   16-08-16 19:35   >>> Répondre à ce message

Ndar qui traque le racisme , l'islamophobie , le sexisme partout !!!
Je maintiens , pour une FEMME s'aventurer seule à travers l'Algérie , la Tunisie en 1900 (on a essayé de l'assassiner en plus !) connaissant les mentalités de l'époque (colons et populations locales ) il fallait un sacré courage.......
Quand à ton sexisme Ndar tu te le colles entre tes 2 fesses et tu nous montres une fois de plus ton insignifiance :)

Message posté par un internaute non inscrit dont la géolocalisation détectée est : VILLE : PAYS : Senegal
 
 Re: L'arbre à palabres, sujets hors Sénégal. LA SUITE.
Auteur: ndar.tout   
Date:   16-08-16 21:38   >>> Répondre à ce message

La classe à l'état pure!
Et ça veut donner des leçons!
Et ça élève des enfants!
Le papy sénile dans toute sa splendeur.

--------------------------------------
Tout ce qui est excessif est insignifiant.
-------------------
 
 Re: L'arbre à palabres, sujets hors Sénégal. LA SUITE.
Auteur: ndar.tout   
Date:   16-08-16 21:43   >>> Répondre à ce message

Tu n'as jamais vu de femmes se baigner avec un pantalon et/ou un pagne au Sénégal?.
Il faut ouvrir les yeux.
Et l'esprit pendant que tu y es!
Et tu n'as pas encore compris qu'il y a plusieurs interprétations dans l'islam? comme dans toutes religions ou pensées!

--------------------------------------
Tout ce qui est excessif est insignifiant.
-------------------
 
 Re: L'arbre à palabres, sujets hors Sénégal. LA SUITE.
Auteur: Eureka 
Date:   16-08-16 21:57   >>> Répondre à ce message

Tiens tu ne réponds pas à mon supposé sexisme par rapport à mon post sur Isabelle Eberhard !!!! c'est plus facile de répondre "papy sénile" ......je me demande si tu te rends compte des âneries que tu peux écrire.....!
je ne vais pas tous les jours à la plage mais je n'ai pas vu de filles entre 15 - 25 ans se baigner en pagne .....par contre de braves mères de famille oui mais on est loin du Burquini
D'ailleurs c'est la 1ere année en France que l'on voit des Burquinis sur les plages .....qui pousse à la roue pour que des femmes musulmanes mettent cet accoutrement ????

Message posté par un internaute non inscrit dont la géolocalisation détectée est : VILLE : PAYS : Senegal
 
 Re: L'arbre à palabres, sujets hors Sénégal. LA SUITE.
Auteur: ndar.tout   
Date:   16-08-16 23:03   >>> Répondre à ce message

Ah bon, il fallait répondre?
Je veux bien croire que certaines circonstances soient plus risquées pour des femmes mais je maintiens que la formule "surtout pour une femme" est sexiste.
Ben si, il y a des jeunes filles qui se baignent avec un pagne au Sénégal et d'autres qui ne se baignent pas par pudeur ou par religion.
Comment peux tu affirmer que c'est la première année que l'on voit des burkini en France?
Et de toute façon de tout temps des femmes se sont baignées couvertes.

--------------------------------------
Tout ce qui est excessif est insignifiant.
-------------------
 
 Re: L'arbre à palabres, sujets hors Sénégal. LA SUITE.
Auteur: Eureka 
Date:   17-08-16 02:22   >>> Répondre à ce message

Ben pour moi c'est pas sexiste , surtout en 1900 !!!!
pour le maillot de bain tu ne vas pas remonter à la Belle Epoque... :)
Je crois surtout que les filles qui 'ont pas de maillot de bains se baignent en pagne ....et elles sont rares !
Je vais tous les 2 ans en France , jamais vu de Birkini sur les plages et jamais entendu parler du Burkini ...et toi ????

Message posté par un internaute non inscrit dont la géolocalisation détectée est : VILLE : Dakar PAYS : Senegal
 
 Re: L'arbre à palabres, sujets hors Sénégal. LA SUITE.
Auteur: ndar.tout   
Date:   17-08-16 06:39   >>> Répondre à ce message

SaitouYaka va en France tous les deux ans en France, ce qui lui permet d'affirmer qu'il n'y avait pas de burkini avant ni de femmes qui se baignaient couvertes!.
C'est à l'image de ses réponses habituelles.

--------------------------------------
Tout ce qui est excessif est insignifiant.
-------------------
 
 Re: L'arbre à palabres, sujets hors Sénégal. LA SUITE.
Auteur: Eureka 
Date:   17-08-16 11:05   >>> Répondre à ce message

Tu as déja vu des Burquini en france ? sur quelle plage ??

Message posté par un internaute non inscrit dont la géolocalisation détectée est : VILLE : Dakar PAYS : Senegal
 
 Re: L'arbre à palabres, sujets hors Sénégal. LA SUITE.
Auteur: ndar.tout   
Date:   17-08-16 17:03   >>> Répondre à ce message

Moi je ne prétends pas qu'il y en avait, toi tu affirmes qu'il n'y en avait pas, ce qui me parait peu probable.
Sur quoi te bases tu?
Parce que tu en as pas vu?
De toute façon, on s'en fout.
Car si j'ai bien compris, on interdit le burkini qui est un maillot de bains, porté aussi par des non-musulmanes mais on peut se baigner habillé avec un voile sur la tête?
Une question : une soeur catholique peut-elle porter une tenue religieuse ainsi que les prêtres, dans des lieux publics tels que la rue ou la plage?

--------------------------------------
Tout ce qui est excessif est insignifiant.
-------------------
 
 Re: L'arbre à palabres, sujets hors Sénégal. LA SUITE.
Auteur: lorient   
Date:   17-08-16 17:18   >>> Répondre à ce message

L Islam à la carte
La famille maghrébine vit dans la banlieue de Bastia depuis un certain nombre d'années. Au moment des faits, elle comptait 11 membres: quatre hommes (des frères et des cousins), quatre femmes et trois enfants. Deux des hommes sont connus de la justice, l'un pour des faits particulièrement graves (trafic de drogue, outrage et rébellion), l'autre pour des délits plus mineurs.
Les femmes toutes vêtues pour la baignade
les hommes comptant les billets provenant de toutes sortes de trafics le tout arrosé d'allocs dans un HLM
La famille de blédards roulant en 4x4 à 60000€
 
 Re: L'arbre à palabres, sujets hors Sénégal. LA SUITE.
Auteur: ndar.tout   
Date:   17-08-16 17:41   >>> Répondre à ce message

et?

--------------------------------------
Tout ce qui est excessif est insignifiant.
-------------------
 
 Re: L'arbre à palabres, sujets hors Sénégal. LA SUITE.
Auteur: ocb   
Date:   17-08-16 18:34   >>> Répondre à ce message

zorro est arrivééééééééé !!!! :)

dieu est grand mais le blanc n\'est pas petit!!
 
 Re: L'arbre à palabres, sujets hors Sénégal. LA SUITE.
Auteur: ndar.tout   
Date:   17-08-16 19:44   >>> Répondre à ce message

Il y aurait donc des burkini en France depuis au moins 2009.
in lemonde.fr :
"""Petite histoire du « burkini », des origines aux polémiques
LE MONDE | 16.08.2016 à 18h04 • Mis à jour le 17.08.2016 à 06h46
Par Adrien Sénécat
aA Facebook Twitter Google + Linkedin
Pinterest
Abonnez-vous au
Monde.fr dès 1 €
Le « burkini » est au cœur de plusieurs
controverses estivales en France. Près de
Marseille, un événement privé organisé dans un parc aquatique – les femmes y étaient invitées à porter cette tenue de plage couvrant le corps et la tête – a été
annulé, le 9 août, face aux critiques.
Puis un arrêté pris à Cannes (Alpes-Maritimes) interdisant le port de vêtements religieux sur les plages a dans la foulée déclenché une bataille juridique entre le Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF) et la municipalité. Enfin le 15 août, le maire de Sisco (Haute-Corse) a pris une décision similaire
, deux jours après une rixe survenue sur une plage de la commune.
Comment et quand ce vêtement est-il apparu dans les piscines et les plages du monde entier ? Comment est-il perçu dans le reste du
monde ? D’où vient le nom burkini ? Eléments de réponse.
UNE TENUE INVENTÉE EN AUSTRALIE
La création de cette tenue est couramment
attribuée à Aheda Zanetti, une Australienne d’origine libanaise. Cette dernière raconte en
avoir eu l’idée en 2004 à Sydney, en regardant sa nièce jouer au netball (une variante à sept du basket). Selon elle, la jeune fille peinait avec son long hijab (un voile simple sur le haut du corps) et son survêtement. « J’ai fait des recherches et je n’ai pas trouvé de tenues convenables pour les femmes sportives et pudiques » , raconte-t-elle au Monde.
L’Australienne imagine alors le « hijood », contraction de « hijab » et « hood » (« capuche », en anglais), un survêtement adapté à la « pudeur » religieuse. L’idée du burkini, destiné à celles qui jusqu’ici se baignaient voilées, lui vient ensuite dans la foulée, dans un pays où les sports aquatiques sont omniprésents.
UNE MARQUE DÉPOSÉE
Aheda Zanetti crée alors sa société, Ahiida, et dépose les designs de ses produits en 2004 et commence à les commercialiser. A partir de 2006, elle dépose également les marques « BURKINI » et « BURQINI » en Australie et dans plusieurs autres pays.
La plupart des dépôts de marques sur les noms « burkini » et « burqini » dont nous avons retrouvé trace concernent Ahiida Pty Ltd. | http://www.wipo.int/branddb/en/
Si la créatrice affirme avoir eu en tête le bien-être des femmes qui portent le voile au moment où elle s’est lancée, le burkini est aussi un bon coup commercial. La demande a vite suivi, affirme l’entrepreneuse, et « plus de 500 000 tenues de bain » ont été écoulées en une douzaine d’années, selon elle. En 2016, ses ventes auraient augmenté de 40 %.
Signe que ce marché suscite des convoitises, de nombreuses marques ont emboîté le pas à Ahiida, y compris de grandes enseignes non spécialisées dans la mode islamique, comme Marks & Spencer. Au niveau mondial, les consommateurs musulmans ont dépensé 266 milliards de dollars (236 milliards d’euros) en « vêtements et chaussures » en 2013, selon une étude de Thomson Reuters.
Lire aussi : Polémique sur la mode islamique
Aheda Zanetti ne se limite par ailleurs pas aux vêtements destinés à la communauté musulmane. Sa société propose aussi des modèles comparables au burkini, mais qui ne couvrent pas les cheveux, pour les femmes qui voudraient simplement se protéger du soleil.
Capture d’écran de modèles de maillots « sun-safe » sur le side d’Aheda Zanetti, sur le modèle du burkini, mais sans couvrir les cheveux.
POURQUOI LE MOT BURKINI ?
Comme le montrent les dépôts de marques et le site Internet d’Aheda Zanetti, la conceptrice du burkini a elle-même entériné la formule, mélange de « burqa » et « bikini ». Un choix qui a l’inconvénient d’être trompeur. La burqa, vêtement imposé par les talibans afghans, couvre en effet l’intégralité du corps et du visage
, laissant simplement une bande ou une « grille » de tissu pour pouvoir voir.
Le mal nommé burkini, quant à lui, laisse le visage découvert. Dans ses formes les moins amples, il s’apparenterait plutôt à un simple hijab (voile qui ne recouvre que les cheveux) doublé d’une combinaison de natation deux-pièces. Alors que ses formes larges ressemblent à un jilbab, qui recouvre le reste du corps. On pourrait donc parler de « jilbab de bain ».
Aheda Zanetti conteste cette présentation. Dans son esprit « une burqa ne couvre pas le visage. Ça, c’est le niqab » (selon la plupart des définitions courantes, françaises comme anglo-saxonnes, les deux vêtements recouvrent le visage). « Je me suis dit : notre tenue de bain est plus légère qu’une burqa et elle a deux pièces comme un bikini, alors je l’ai appelée burkini. C’est juste un mot que j’ai inventé pour nommer mon produit. »
Retrouver la synthèse : Niqab, hijab, burqa : des voiles et beaucoup de confusions
La ressemblance avec le mot « bikini » peut également interroger, puisque ce dernier a au contraire été inventé pour découvrir le corps. Mais l’emploi du suffixe « -kini » n’est pas dénué de sens, ce dernier étant utilisé dans de nombreux noms de tenues de bain, et pas forcément les plus dénudées, du monokini au face-kini.
LE BURKINI EST-IL LÉGAL EN FRANCE ?
Comme cette tenue laisse le visage découvert, elle n’est pas contraire à la loi sur le voile intégral dans les lieux publics. Son seul caractère religieux ne peut donc en principe pas justifier le fait de l’interdire, comme l’a rappelé sur Europe 1, mardi, Jean-Pierre Chevènement, pressenti pour prendre la tête de la Fondation pour l’islam de France : « Les gens sont libres de prendre leur bain costumés ou non. Ma position, c’est la liberté, sauf nécessité d’ordre public. »
La notion de « troubles à l’ordre public » a néanmoins été avancée par certains maires, comme celui de Cannes, pour justifier une interdiction. L’arrêté cannois dit notamment ceci :
« Une tenue de plage manifestant de manière ostentatoire une appartenance religieuse, alors que la France et les lieux de culte religieux sont actuellement la cible d’attaques terroristes, est de nature à
créer des risques de troubles à l’ordre public (attroupements, échauffourées, etc.) qu’il est nécessaire de prévenir. »
Ce texte a été validé par le tribunal administratif, mais cette décision ne signe probablement pas la fin du débat juridique autour du burkini en France
, alors que d’autres procédures sont en cours.
Lire : Le « burkini » en question après que l’interdit sur la plage de Cannes a été validé
Le burkini peut aussi être proscrit dans des établissements privés ou publics au prétexte de l’hygiène. Certains considèrent que, bien qu’adaptée à la baignade, la tenue peut être portée à l’extérieur et donc être exclue comme peuvent l’être les shorts de bain. Plusieurs cas de ce type ont été évoqués dans la presse, à Douai (Nord), en 2011, ou à
Emerainville (Seine-et-Marne), en 2009. Difficile, en revanche, d’appliquer le même raisonnement aux plages.
LES POLÉMIQUES SUR LE BURKINI, UNE EXCEPTION FRANÇAISE ?
D’autres polémiques comparables à celles observées en France ont éclaté ces dernières années avec l’arrivée du burkini sur les plages et dans les piscines. Son interdiction a soulevé des débats à Charleroi (Belgique), à
Constance (Allemagne) ou encore dans des hôtels au Maroc. En Espagne, le quotidien El País estime que la controverse a franchi les Pyrénées.
Il serait donc réducteur de présenter le débat sur le burkini comme exclusivement français. En revanche, l’ampleur prise par la polémique à la faveur de l’été suscite des commentaires acerbes dans la presse internationale. « Les autorités vont devoir apprendre à faire la différence » , ironise la BBC, qui met côte à côte les photos d’une femme en burkini et d’un homme en combinaison de plongée. « La France désigne la nouvelle menace à sa sécurité : le burkini » , renchérit l’édition internationale du New York Times
.
Lire aussi : Espagne, Italie, Etats-Unis… l’interdiction du « burkini » en France vivement critiquée dans les médias étrangers
La créatrice de la tenue décriée, Aheda Zanetti, balaie quant à elle sèchement les critiques :
« J’aimerais poser une question : est-ce que les maires et politiciens en France veulent bannir le burkini, ou juste les musulmans ? Le burkini est le bienvenu en Australie et peu importe que vous soyez musulman, chrétien, hindou juif etc., vous êtes tous les bienvenus ici. »
A-t-elle rencontré des problèmes ou reçu des menaces ? « Non. En fait, les ventes ont augmenté. Merci. »
Par Adrien Sénécat """

--------------------------------------
Tout ce qui est excessif est insignifiant.
-------------------
 
 Re: L'arbre à palabres, sujets hors Sénégal. LA SUITE.
Auteur: Eureka 
Date:   17-08-16 21:30   >>> Répondre à ce message

Ah! je rêve de voir des musulmanes en masse sur des plages naturistes !.....quel grand bond en avant :)

Message posté par un internaute non inscrit dont la géolocalisation détectée est : VILLE : Dakar PAYS : Senegal
 
 Re: L'arbre à palabres, sujets hors Sénégal. LA SUITE.
Auteur: Eureka 
Date:   17-08-16 21:31   >>> Répondre à ce message

Ah! je rêve de voir des musulmanes en masse sur des plages naturistes !.....quel grand bond en avant :)



Message posté par un internaute non inscrit dont la géolocalisation détectée est : VILLE : Dakar PAYS : Senegal
 
 Re: L'arbre à palabres, sujets hors Sénégal. LA SUITE.
Auteur: ndar.tout   
Date:   17-08-16 21:43   >>> Répondre à ce message

Il est phénoménal.

--------------------------------------
Tout ce qui est excessif est insignifiant.
-------------------
 
 Re: L'arbre à palabres, sujets hors Sénégal. LA SUITE.
Auteur: Eureka 
Date:   17-08-16 22:22   >>> Répondre à ce message

Evenements de Cisco en Corse , d'apres le Procureur de Bastia la famille Maghrébine voulait "s'approprier la plage et la privatiser dans un esprit de caïdat...."
la on dépasse largement le cadre du burkini !

Message posté par un internaute non inscrit dont la géolocalisation détectée est : VILLE : Dakar PAYS : Senegal
 
 Re: L'arbre à palabres, sujets hors Sénégal. LA SUITE.
Auteur: ndar.tout   
Date:   17-08-16 23:20   >>> Répondre à ce message

Et donc, rien avoir avec la religion!

--------------------------------------
Tout ce qui est excessif est insignifiant.
-------------------
 
 Re: L'arbre à palabres, sujets hors Sénégal. LA SUITE.
Auteur: ocb   
Date:   17-08-16 23:20   >>> Répondre à ce message

mais la on est en corse !!pour eviter de gros problemes il vaut mieux dire ce que les corses veulent bien entendre !!en plus ça aura le merite de calmer des récalcitrants !!!
sinon memes les plongeurs vont se faire allumer !!! :)

dieu est grand mais le blanc n\'est pas petit!!
 
 Re: L'arbre à palabres, sujets hors Sénégal. LA SUITE.
Auteur: ndar.tout   
Date:   17-08-16 23:37   >>> Répondre à ce message

Pas faux.

--------------------------------------
Tout ce qui est excessif est insignifiant.
-------------------
 
 Re: L'arbre à palabres, sujets hors Sénégal. LA SUITE.
Auteur: Eureka 
Date:   18-08-16 11:52   >>> Répondre à ce message

Pourquoi pas faux ??? raisonnement idiot sur des suppositions.....

Message posté par un internaute non inscrit dont la géolocalisation détectée est : VILLE : PAYS : Senegal
 
 Re: L'arbre à palabres, sujets hors Sénégal. LA SUITE.
Auteur: ndar.tout   
Date:   18-08-16 12:32   >>> Répondre à ce message

Pourquoi idiot?
Tes raisonnements sont plus intelligents?
Il suffit de voir tes affirmations sur le burkini et la tenue de certaines sur les plages senegalaises.

--------------------------------------
Tout ce qui est excessif est insignifiant.
-------------------
 
 Re: L'arbre à palabres, sujets hors Sénégal. LA SUITE.
Auteur: ocb   
Date:   18-08-16 12:48   >>> Répondre à ce message

la c'est des certitudes !!! :)

dieu est grand mais le blanc n\'est pas petit!!
 
 Re: L'arbre à palabres, sujets hors Sénégal. LA SUITE.
Auteur: Eureka 
Date:   18-08-16 13:07   >>> Répondre à ce message

Pas encore vue de burquini sur les plages du Sénégal.. :) ce nouveau maillot de bain est instrumentalisé par des mouvements intégristes pour créer des tensions en France.....

Pourquoi certitude OCB , ce n'est qu'une bagarre ! pas un probleme polique avec une mouvance nationaliste .....

Message posté par un internaute non inscrit dont la géolocalisation détectée est : VILLE : PAYS : Senegal
 
 Re: L'arbre à palabres, sujets hors Sénégal. LA SUITE.
Auteur: ndar.tout   
Date:   18-08-16 14:43   >>> Répondre à ce message

Il est extra-ordinaire!
Le Roi des pirouettes.
Je n'ai jamais parlé de burkini au Sénégal.
Je ne sais pas si il y a déjà des burkini au Sénégal, mais il y en aura.
C'est une certitude.

--------------------------------------
Tout ce qui est excessif est insignifiant.
-------------------
 
 Re: L'arbre à palabres, sujets hors Sénégal. LA SUITE.
Auteur: ndar.tout   
Date:   18-08-16 14:48   >>> Répondre à ce message

Il est extra-ordinaire!
Le Roi des pirouettes.
Je n'ai jamais parlé de burkini au Sénégal.
Je ne sais pas si il y a déjà des burkini au Sénégal, mais il y en aura.
C'est une certitude.
Et Oui le burkini est instrumentalisé par des gens et mouvements intégristes et extrémistes mais ISLAMOPHOBES et anti-musulmans.

--------------------------------------
Tout ce qui est excessif est insignifiant.
-------------------
 
 Re: L'arbre à palabres, sujets hors Sénégal. LA SUITE.
Auteur: Eureka 
Date:   18-08-16 18:06   >>> Répondre à ce message

Tu progresses ! tu t'aperçois que le Burquini est instrumentalisé par des gens extrémistes et intégristes .....pourquoi etre contre le Burquini et autres tenues
marqueurs de la religion musulmane serait islamophobe ????
Depuis que le gouvernement a laissé passé le foulard Islamique à l'cole (affaire de Créteil , merci Mr Jospin !) une minorité intégriste musulmane est toujours dans la provocation et pas seulement en France hélas !!!!!

Message posté par un internaute non inscrit dont la géolocalisation détectée est : VILLE : PAYS : Senegal
 
 Re: L'arbre à palabres, sujets hors Sénégal. LA SUITE.
Auteur: ndar.tout   
Date:   18-08-16 22:16   >>> Répondre à ce message

Tu en es la démonstration vivante.
Et en quoi je progresse?
J'ai bien dit que le burkini était instrumentalisé par des intégristes et extrémistes ANTI-islam!
Tu ne comprends pas grand chose.
J'en ai bientôt fini avec toi.

--------------------------------------
Tout ce qui est excessif est insignifiant.
-------------------
 
 Re: L'arbre à palabres, sujets hors Sénégal. LA SUITE.
Auteur: Eureka 
Date:   18-08-16 22:43   >>> Répondre à ce message

Ah bon ! c'est des islamophobes qui poussent les femmes musulmanes à porter le Burkini ....c'est pas plutot des mouvements intégristes qui cherchent la provoc et fissurer la société Française ???? réfléchis bien ....

Message posté par un internaute non inscrit dont la géolocalisation détectée est : VILLE : PAYS : Senegal
 
 Re: L'arbre à palabres, sujets hors Sénégal. LA SUITE.
Auteur: ndar.tout   
Date:   18-08-16 22:57   >>> Répondre à ce message

Trop bête!

--------------------------------------
Tout ce qui est excessif est insignifiant.
-------------------
 
 Re: L'arbre à palabres, sujets hors Sénégal. LA SUITE.
Auteur: Eureka 
Date:   19-08-16 11:45   >>> Répondre à ce message

Pauvre idiot ! comment se baignaient les femmes musulmanes avant l'invention du Burkini en 2004 ????
C'est avec des personnes laxistes comme toi que les minorités intégristes sapent les bases de la société Françaises petit à petit .....

Message posté par un internaute non inscrit dont la géolocalisation détectée est : VILLE : Dakar PAYS : Senegal
 
 Re: L'arbre à palabres, sujets hors Sénégal. LA SUITE.
Auteur: ndar.tout   
Date:   19-08-16 12:13   >>> Répondre à ce message

in libération.fr :
"""Opportunisme. Marine Le Pen, Lionnel Luca, Hervé Mariton... : ces politiques ne sont pas des grands féministes, loin de là, mais mettent en avant la lutte pour l'égalité entre les hommes et les femmes pour expliquer leur position contre le burkini. Buzzfeed revient sur ce retournement de veste opportuniste """

--------------------------------------
Tout ce qui est excessif est insignifiant.
-------------------
 
 Re: L'arbre à palabres, sujets hors Sénégal. LA SUITE.
Auteur: ndar.tout   
Date:   19-08-16 13:01   >>> Répondre à ce message

Toi, tu es un étranger en France et au Sénégal.

--------------------------------------
Tout ce qui est excessif est insignifiant.
-------------------
 
 Re: L'arbre à palabres, sujets hors Sénégal. LA SUITE.
Auteur: Eureka 
Date:   19-08-16 16:44   >>> Répondre à ce message

Vivement les prochains J.O de Tokyo : les "gazelles" musulmanes en burkini pour les épreuves de natation.... !jump

Message posté par un internaute non inscrit dont la géolocalisation détectée est : VILLE : Dakar PAYS : Senegal
 
 Re: L'arbre à palabres, sujets hors Sénégal. LA SUITE.
Auteur: Pinke   
Date:   19-08-16 19:05   >>> Répondre à ce message

C'est un truc qui refait surface régulièrement. Le figaro surfait déjà sur la vague en 1985: Serons nous encore français dans 30 ans?

On y est et on est toujours français.

Chacun sa vérité.


 
 Re: L'arbre à palabres, sujets hors Sénégal. LA SUITE.
Auteur: lorient   
Date:   19-08-16 19:41   >>> Répondre à ce message

Le pourcentage à bien baissé
 
 Re: L'arbre à palabres, sujets hors Sénégal. LA SUITE.
Auteur: ndar.tout   
Date:   19-08-16 22:02   >>> Répondre à ce message

Qu' est-ce que cela peut être nul ce nationalisme!

--------------------------------------
Tout ce qui est excessif est insignifiant.
-------------------
 
 Re: L'arbre à palabres, sujets hors Sénégal. LA SUITE.
Auteur: lorient   
Date:   19-08-16 22:15   >>> Répondre à ce message

Tu vas en piquer pas mal de crisettes
 
 Re: L'arbre à palabres, sujets hors Sénégal. LA SUITE.
Auteur: ndar.tout   
Date:   19-08-16 22:34   >>> Répondre à ce message

Toi tu piques déjà de belles crises!

--------------------------------------
Tout ce qui est excessif est insignifiant.
-------------------
 
 Re: L'arbre à palabres, sujets hors Sénégal. LA SUITE.
Auteur: ndar.tout   
Date:   20-08-16 05:47   >>> Répondre à ce message

in lefigaro.fr :
"""Italie/burkini : un imam crée la polémique
Par Lefigaro.fr avec AFP
Un imam italien qui a posté aujourd'hui sur son profil Facebook la photo d'un groupe de religieuses en habit et voilées sur une plage, a essuyé une vague de critiques et vu sa page bloquée pendant quelques heures par ce réseau social.
› En plein coeur de la polémique en France sur le port du burkini
qui a gagné l'Italie, Izzedin Ezir, imam de Florence, a diffusé, sans y ajouter de commentaires, la photo de huit religieuses voilées jouant dans les vagues sur une plage. La photo, partagée plus de 2000 fois, a été inondée de commentaires avant que la page de profil de l'imam ne soit provisoirement bloquée par Facebook, interpellé par des internautes. En mettant cette photo des religieuses voilées à la mer, l'imam de Florence qui a retrouvé peu après l'accès à son compte, dit avoir voulu "répondre à ceux qui disent que nos valeurs occidentales sont différentes dans la manière de s'habiller et de se couvrir le corps".
"J'ai voulu dire qu'une partie des valeurs occidentales vient du christianisme (...) et qu'on voit que les racines chrétiennes sont aussi faites de personnes qui se couvrent quasi totalement", a poursuivi Izzedin Elzir, interrogé par la chaîne de télévision Sky Tg24. L'imam, qui est aussi le président de l'Union des Communautés Islamiques d'Italie (UCOII), dit avoir posté cette photo des religieuses à la plage pour créer un "débat positif" et avoir reçu des messages de remerciement de "très nombreux chrétiens". """

--------------------------------------
Tout ce qui est excessif est insignifiant.
-------------------
 
 Re: L'arbre à palabres, sujets hors Sénégal. LA SUITE.
Auteur: Eureka 
Date:   20-08-16 12:09   >>> Répondre à ce message

Pôvre Ndar ! comparer l'habit des religieux et la mode vestimentaire des civils , une fois de plus il est hors sujet.... :)

Quelques réflexions sur le Burkinipar Mr Christophe de Voogd prof à Sciences Po (Le Figaro)
- le Burkini soulève des questions fondamentales :
place de l'Islam dans la société
conditions de la femme
laïcité
règles du vivre-ensemble

A ceux qui veulent comparer avec les plages en 1900 rappelons que les hommes AUSSI se couvraient ce qui n'est pas le cas des compagnons des femmes "burkinisées" aujourd'hui : on a bien la un enjeu d'égalité des sexes , en plus la mode vestimentaire a profondément évolué avec les canons de la pudeur......au nom de la meme analogie avec 1900 il faudrait donc accepter la peine de mort , le service militaire de 3 ans et l'interdiction de vote aux femmes !!!!!

Le Burkini (inventé il y a 15 ans) n'a rien à voir avec la tradition musulmane qui prescrit le respect des coutumes du pays d'acceuil

La Republique Française est plus assimilatrice et autoritaire que le modèle Anglo-saxon, notre tradition juridique met en avant l'impératif de "l'ordre public" (ce qui a été fait avec tous les arrétés anti- burkini
des municipalités) notamment en matière d'expression religieuse et la Republique n'a jamais été synonyme de multiculturalisme
le fond de la laîcité a été dicté par l'émancipation des Juifs en 1790 par Clermont-Tonnerre :
"accorder tous les droits aux membres des minorités en tant qu'individu , leur refuser tous droits en tant que groupes"

Message posté par un internaute non inscrit dont la géolocalisation détectée est : VILLE : Dakar PAYS : Senegal
 
 Re: L'arbre à palabres, sujets hors Sénégal. LA SUITE.
Auteur: Eureka 
Date:   20-08-16 12:10   >>> Répondre à ce message

Pôvre Ndar ! comparer l'habit des religieux et la mode vestimentaire des civils , une fois de plus il est hors sujet.... :)

Quelques réflexions sur le Burkinipar Mr Christophe de Voogd prof à Sciences Po (Le Figaro)
- le Burkini soulève des questions fondamentales :
place de l'Islam dans la société
conditions de la femme
laïcité
règles du vivre-ensemble

A ceux qui veulent comparer avec les plages en 1900 rappelons que les hommes AUSSI se couvraient ce qui n'est pas le cas des compagnons des femmes "burkinisées" aujourd'hui : on a bien la un enjeu d'égalité des sexes , en plus la mode vestimentaire a profondément évolué avec les canons de la pudeur......au nom de la meme analogie avec 1900 il faudrait donc accepter la peine de mort , le service militaire de 3 ans et l'interdiction de vote aux femmes !!!!!

Le Burkini (inventé il y a 15 ans) n'a rien à voir avec la tradition musulmane qui prescrit le respect des coutumes du pays d'acceuil

La Republique Française est plus assimilatrice et autoritaire que le modèle Anglo-saxon, notre tradition juridique met en avant l'impératif de "l'ordre public" (ce qui a été fait avec tous les arrétés anti- burkini
des municipalités) notamment en matière d'expression religieuse et la Republique n'a jamais été synonyme de multiculturalisme
le fond de la laîcité a été dicté par l'émancipation des Juifs en 1790 par Clermont-Tonnerre :
"accorder tous les droits aux membres des minorités en tant qu'individu , leur refuser tous droits en tant que groupes"



Message posté par un internaute non inscrit dont la géolocalisation détectée est : VILLE : Dakar PAYS : Senegal
 
 Re: L'arbre à palabres, sujets hors Sénégal. LA SUITE.
Auteur: Mamad   
Date:   20-08-16 12:36   >>> Répondre à ce message




"
C'est pas ma France à moi cette France profonde
Celle qui nous fout la honte et aimerait que l'on plonge
Ma France à moi ne vit pas dans l' mensonge
Avec le coeur et la rage, à la lumière, pas dans l'ombre

Ma France à moi elle parle en SMS, travaille par MSN,
Se réconcilie en mail et se rencontre en MMS,
Elle se déplace en skate, en scoot ou en bolide,
Basile Boli est un mythe et Zinedine son synonyme.
Elle, y faut pas croire qu'on la déteste mais elle nous ment,
Car nos parents travaillent depuis 20 ans pour le même montant,
Elle nous a donné des ailes mais le ciel est V.I.P.,
Peu importe ce qu'ils disent elle sait gérer une entreprise.
Elle vit à l'heure Américaine, KFC, MTV Base
Foot Locker, Mac Do et 50 Cent.
Elle, c'est des p'tits mecs qui jouent au basket à pas d'heure,
Qui rêve d'être Tony Parker sur le parquet des Spurs,
Elle, c'est des p'tites femmes qui se débrouillent entre l'amour,
les cours et les embrouilles,
Qui écoutent du Raï, Rnb et du Zouk.
Ma France à moi se mélange, ouais, c'est un arc en ciel,
Elle te dérange, je le sais, car elle ne te veut pas pour modèle.

{Refrain, x2}

Ma France à moi elle a des halls et des chambres où elle s'enferme,
Elle est drôle et Jamel Debbouze pourrait être son frère,
Elle repeint les murs et les trains parce qu'ils sont ternes
Elle se plait à foutre la merde car on la pousse à ne rien faire.
Elle a besoin de sport et de danse pour évacuer,
Elle va au bout de ses folies au risque de se tuer,
Mais ma France à moi elle vit, au moins elle l'ouvre, au moins elle rie,
Et refuse de se soumettre à cette France qui voudrait qu'on bouge.
Ma France à moi, c'est pas la leur, celle qui vote extrême,
Celle qui bannit les jeunes, anti-rap sur la FM,
Celle qui s' croit au Texas, celle qui à peur de nos bandes,
Celle qui vénère Sarko, intolérante et gênante.
Celle qui regarde Julie Lescaut et regrette le temps des Choristes,
Qui laisse crever les pauvres, et met ses propres parents à l'hospice,
Non, ma France à moi c'est pas la leur qui fête le Beaujolais,
Et qui prétend s'être fait baiser par l'arrivée des immigrés,
Celle qui pue le racisme mais qui fait semblant d'être ouverte,
Cette France hypocrite qui est peut être sous ma fenêtre,
Celle qui pense qui pense que la police a toujours bien fait son travail,
Celle qui se gratte les couilles à table en regardant Laurent Gerra,
Non, c'est pas ma France à moi, cette France profonde...
Alors peut être qu'on dérange mais nos valeurs vaincront...
Et si on est des citoyens, alors aux armes la jeunesse,
Ma France à moi leur tiendra tête, jusqu'à ce qu'ils nous respectent.
" auteur Mélanie (lol)
 
 Re: L'arbre à palabres, sujets hors Sénégal. LA SUITE.
Auteur: ocb   
Date:   20-08-16 12:37   >>> Répondre à ce message

moi les conditions de la femme j'en ai rien a foutre si elles sont assez con pour l'accepter pas mon bleme mais qu'ils se cassent au bled pour le faire !!! :)

dieu est grand mais le blanc n\'est pas petit!!
 
 Re: L'arbre à palabres, sujets hors Sénégal. LA SUITE.
Auteur: ndar.tout   
Date:   20-08-16 12:44   >>> Répondre à ce message

Merci Mamad de transmettre ce texte qui montre la France autrement et qui EST.

--------------------------------------
Tout ce qui est excessif est insignifiant.
-------------------
 
 Re: L'arbre à palabres, sujets hors Sénégal. LA SUITE.
Auteur: Mamad   
Date:   20-08-16 12:56   >>> Répondre à ce message

De rien ndar. La vraie tolérance est celle qui accepte les différences
 
 Re: L'arbre à palabres, sujets hors Sénégal. LA SUITE.
Auteur: Eureka 
Date:   20-08-16 14:03   >>> Répondre à ce message

Mamad et ses clichés sur la France ....trop drole !!!!

Message posté par un internaute non inscrit dont la géolocalisation détectée est : VILLE : Dakar PAYS : Senegal
 
 Re: L'arbre à palabres, sujets hors Sénégal. LA SUITE.
Auteur: ndar.tout   
Date:   20-08-16 15:08   >>> Répondre à ce message

Je trouve les clichés de certain sur le Sénégal et SA France, risible et ridicule.

--------------------------------------
Tout ce qui est excessif est insignifiant.
-------------------
 
 Re: L'arbre à palabres, sujets hors Sénégal. LA SUITE.
Auteur: Eureka 
Date:   20-08-16 16:02   >>> Répondre à ce message

Relis le texte de Mamad (signée Mélanie) .....il ne fait qu'opposer une France des banlieues parée de toutes les vertues à une autre France qui serait pourrie et raciste.....et Mamad qui parle de tolérance !!!! vaut mieux en rire .....

Message posté par un internaute non inscrit dont la géolocalisation détectée est : VILLE : Dakar PAYS : Senegal
 
 Re: L'arbre à palabres, sujets hors Sénégal. LA SUITE.
Auteur: Mamad   
Date:   21-08-16 14:40   >>> Répondre à ce message

Tu sais ndar, certains ne se déferont jamais de leurs œillères, ils aiment la facilité, on leur montre où regarder et hop...Dans ce monde, qui envahit qui? Qui est fou? Comme disent les yvoitrien

un monde meilleur est possible
 
 Re: L'arbre à palabres, sujets hors Sénégal. LA SUITE.
Auteur: Mamad   
Date:   21-08-16 15:16   >>> Répondre à ce message

!jump
Bin, je savais pas qu'après le bab, il y a eu un nouveau fou du forum. Reste zen Man, la vie est belle non. Pour apaiser ton cœur, saches que moi (citoyen du monde) je séjourne dans les cinq continents et pour ton info et comme par hasard, je suis actuellement dans un pays africain (pas au pays de Mariane) dans le cadre de mon travail. Tu veux savoir la nationalité de la fille avec qui j'ai dormi hier? Au fait c'est pour t'apprendre à poser des questions, c'est un bon moyen pour mieux connaître quelqu'un. Et tu n'es pas obligé de répondre à ce poste, tu peux juste retenir la leçon.
 
 Re: L'arbre à palabres, sujets hors Sénégal. LA SUITE.
Auteur: Eureka 
Date:   21-08-16 19:08   >>> Répondre à ce message

Arrete Mamad avec tes exploits ....la Sardinelle n'est
plus sur le forum !
N'empêche que le texte du rap de Mélanie ne vole pas haut , que des cliches ....ne soit pas vexé :)

Message posté par un internaute non inscrit dont la géolocalisation détectée est : VILLE : Dakar PAYS : Senegal
 
 Re: L'arbre à palabres, sujets hors Sénégal. LA SUITE.
Auteur: ndar.tout   
Date:   24-08-16 00:38   >>> Répondre à ce message

Eureka, tu nous les brises avec tes refrains de dénigrement sur le Sénégal, tous les jours quasiment sur tous les sujets/topic et même forums.

--------------------------------------
Tout ce qui est excessif est insignifiant.
-------------------
 
 Re: L'arbre à palabres, sujets hors Sénégal. LA SUITE.
Auteur: lorient   
Date:   24-08-16 00:39   >>> Répondre à ce message




Message édité (24-08-16 11:43)
 
 Re: L'arbre à palabres, sujets hors Sénégal. LA SUITE.
Auteur: lorient   
Date:   24-08-16 00:42   >>> Répondre à ce message

Ca marche


Message édité (24-08-16 11:44)
 
 Re: L'arbre à palabres, sujets hors Sénégal. LA SUITE.
Auteur: lorient   
Date:   24-08-16 00:46   >>> Répondre à ce message

Ca marche


Message édité (24-08-16 11:49)
 
 Re: L'arbre à palabres, sujets hors Sénégal. LA SUITE.
Auteur: Eureka 
Date:   24-08-16 16:07   >>> Répondre à ce message

Trou du cul de Ndar , tu nous les brises avec ta bêtise étalée avec complaisance ....je parle à Mamad , il est assez grand pour me répondre tout seul.... :)

Message posté par un internaute non inscrit dont la géolocalisation détectée est : VILLE : Dakar PAYS : Senegal
 
 Re: L'arbre à palabres, sujets hors Sénégal. LA SUITE.
Auteur: ndar.tout   
Date:   24-08-16 16:25   >>> Répondre à ce message

Tu es assez bête pour ne pas comprendre que mon post ne fait pas référence à ton post à mamad mais au tien à mon sujet dans "la vie en Syrie".

--------------------------------------
Tout ce qui est excessif est insignifiant.
-------------------
 
 Re: L'arbre à palabres, sujets hors Sénégal. LA SUITE.
Auteur: Mamad   
Date:   24-08-16 16:35   >>> Répondre à ce message

N, on attend toujours, tes premiers écrits sensés. Tu as quel âge n? !jump
 
 Re: L'arbre à palabres, sujets hors Sénégal. LA SUITE.
Auteur: Eureka 
Date:   24-08-16 16:47   >>> Répondre à ce message

et ben Ndar "la vie en Syrie" c'est pas ici.....ici c'est l'arbre à palabre.... !jump !jump

Message posté par un internaute non inscrit dont la géolocalisation détectée est : VILLE : Dakar PAYS : Senegal
 
 Re: L'arbre à palabres, sujets hors Sénégal. LA SUITE.
Auteur: Mamad   
Date:   24-08-16 20:15   >>> Répondre à ce message

N, j'attend, on attend toujours !hurra!
 
 Re: L'arbre à palabres, sujets hors Sénégal. LA SUITE.
Auteur: ndar.tout   
Date:   25-08-16 12:06   >>> Répondre à ce message

Il ne faut pas d'office baisser l'IRPP mais le rendre plus juste et faire payer tout le monde.
in lefigaro.fr :
"""Valls maintient la promesse d'une baisse des impôts en 2017
Mis à jour le 25/08/2016 à 11:13
Manuel Valls confirme une baisse de l'impôt sur les sociétés pour toutes les entreprises en 2020. Crédits photo : PHILIPPE DESMAZES/AFP
32
Le premier ministre, qui affirme avoir déjà baissé les impôts de cinq milliards, assure qu'il poursuivra cet effort l'an prochain. . . . """

--------------------------------------
Tout ce qui est excessif est insignifiant.
-------------------
 
 Re: L'arbre à palabres, sujets hors Sénégal. LA SUITE.
Auteur: ndar.tout   
Date:   25-08-16 13:20   >>> Répondre à ce message

Pas de perte, voir une augmentation par une meilleure répartition et une baisse de certaines taxes et impôts indirects.

--------------------------------------
Tout ce qui est excessif est insignifiant.
-------------------
 
 Re: L'arbre à palabres, sujets hors Sénégal. LA SUITE.
Auteur: ndar.tout   
Date:   26-08-16 12:41   >>> Répondre à ce message

Cela peut-il arriver en France?
in lefigaro.fr :
"""Bolivie: un vice-ministre battu à mort par des mineurs grévistes
Le vice-ministre de l'Intérieur, le docteur Rodolfo Illanes, a été kidnappé et battu à mort par des grévistes alors qu'il se rendait sur le lieu de la manifestation, à Panduro, un village de montagne à une centaine de kilomètres de La Paz. """

--------------------------------------
Tout ce qui est excessif est insignifiant.
-------------------
 
 Re: L'arbre à palabres, sujets hors Sénégal. LA SUITE.
Auteur: ndar.tout   
Date:   26-08-16 16:11   >>> Répondre à ce message

.

--------------------------------------
Tout ce qui est excessif est insignifiant.
-------------------
 
 Re: L'arbre à palabres, sujets hors Sénégal. LA SUITE.
Auteur: ndar.tout   
Date:   26-08-16 18:56   >>> Répondre à ce message

Pour mémoire, Amnesty France est présidé par une femme, plutôt féministe.
in liberation.fr :
""" Burkini. Amnesty International a réagi à la décision du Conseil d'Etat : «Les autorités françaises doivent maintenant cesser de prétexter que ces mesures sont destinées à protéger les droits de femmes. En réalité, ce type de mesures discriminatoires et invasives restreint les choix des femmes et porte véritablement atteinte à leur liberté d'expression et de religion, ainsi qu'à leur droit à la non-discrimination. » Voilà qui est clair."""

--------------------------------------
Tout ce qui est excessif est insignifiant.
-------------------
 
 Re: L'arbre à palabres, sujets hors Sénégal. LA SUITE.
Auteur: Mamad   
Date:   26-08-16 19:32   >>> Répondre à ce message

Elle est sensée et objectivé cette femme !votea
 
 Re: L'arbre à palabres, sujets hors Sénégal. LA SUITE.
Auteur: ndar.tout   
Date:   28-08-16 10:45   >>> Répondre à ce message

Cela peut paraître anecdotique, voir risible.
Mais le problème est grave et a des conséquences.
Au Sénégal, il y a eu aussi trafic de viande.
Bon, le saucisson d'âne c'est bon.
in rfi.fr :
"""Mali: arrestation d'un Chinois soupçonné de diriger un trafic de peaux d'ânes
Des ânes photographiés près de Bandiagara, au Mali, le 8 mars 2007.
© olfgang Kaehler/LightRocket via Getty Images
Par RFI
Publié le 28-08-2016 • Modifié le 28-08-2016 à 08:59
Arrestation à Bamako, d’un ressortissant chinois, fortement soupçonné d’être à la tête d’un trafic de peau d’âne entre le Mali et la Chine. Il a été arrêté avec près de quarante peaux d’ânes, soit autant d’animaux tués, notamment utilisés pour les travaux champêtres.
Le ressortissant chinois venait de garer son véhicule dans un quartier de Bamako. Le motocycliste avec qui il avait visiblement rendez-vous arrive. Il porte des sacs. A l’intérieur, près de 40 peaux d’ânes, soit autant d’animaux tués. Tous les sacs et leur contenu sont transférés dans le véhicule qui démarre en trombe.
Mais la police malienne interviendra un peu plus tard pour interpeller le ressortissant chinois. Il n’est pas encore très bavard pour le moment, mais d’ores et déjà, il est soupçonné d’être à la tête d’un réseau de trafiquants de peaux d’ânes entre le Mali, voire l’Afrique de l’Ouest, et la Chine.
Un complice malien en Chine
Parmi ses complices, un homme originaire du Burkina Faso, qui fait également face au même trafic de l’espèce asine. Il y a également un ressortissant malien basé en Chine, du moins à en croire les premiers propos de l’homme arrêté. La peau d’âne exportée vers la Chine servirait à fabriquer des chaussures et des médicaments traditionnels.
Avant la découverte de ce trafic de peaux d’ânes ici au Mali, c’est la consommation, pourtant interdite, de la viande de cet animal de la famille des équidés qui inquiétait. Les abattages clandestins étaient organisés, surtout dans la région de Ségou au nord de Bamako. De nombreuses arrestations ont été effectuées. """

--------------------------------------
Tout ce qui est excessif est insignifiant.
-------------------
 
 Re: L'arbre à palabres, sujets hors Sénégal. LA SUITE.
Auteur: ndar.tout   
Date:   30-08-16 09:29   >>> Répondre à ce message

Pourquoi?
Oui pourquoi l'Asie (Chine, Inde, Japon, Corée. . .)
s'interresse-t-elle tant que cela à l' Afrique.
Marché énorme, potentiel exponentiel, matières premières abondantes, main-d'oeuvre disponible, consommateurs gourmands, terres disponibles, corruption ouverte,. . .?

--------------------------------------
Tout ce qui est excessif est insignifiant.
-------------------
 
 Re: L'arbre à palabres, sujets hors Sénégal. LA SUITE.
Auteur: ndar.tout   
Date:   30-08-16 15:29   >>> Répondre à ce message

GDS, filiale des Murisseries (nom à vérifier et corriger)
pollue allègrement le Lampsar et détruit la santé des ouvriers par un usage immodéré d'insecticide sans protection du personnel (dont toiles des serres imprégnées), ouvriers embauchés par le biais de GIE pour moins les payer et les virer sans en prendre la responsabilité, cultures d'exportation,
intimide et menace quand on veut dénoncer leurs pratiques

--------------------------------------
Tout ce qui est excessif est insignifiant.
-------------------
 
 Re: L'arbre à palabres, sujets hors Sénégal. LA SUITE.
Auteur: ndar.tout   
Date:   30-08-16 15:59   >>> Répondre à ce message

Merci de poursuivre, si vous le voulez bien, la discussion sur " pourquoi l'Asie. . ." sur le sujet/topic d'Atheo sur l'Asie.

--------------------------------------
Tout ce qui est excessif est insignifiant.
-------------------
 
 Re: L'arbre à palabres, sujets hors Sénégal. LA SUITE.
Auteur: Eureka 
Date:   30-08-16 19:53   >>> Répondre à ce message

Quand je dis de dupliquer je neux pas dire pratiquer ses mauvaises habitudes dont les syndicats sont complices ! le long de la vallée il y a enormement de terre dispo , l'eau et le soleil ....le gouvernement Senegalais aurait dut investir massivement pour des cultures d'exportations et vivrieres ....donne ce territoire aux Isreliens et tu verras la différence

Message posté par un internaute non inscrit dont la géolocalisation détectée est : VILLE : Dakar PAYS : Senegal
 
 Re: L'arbre à palabres, sujets hors Sénégal. LA SUITE.
Auteur: ndar.tout   
Date:   30-08-16 20:03   >>> Répondre à ce message

SaitouYaka!
Désolé, mais que dire d'autre.
Excuser les mauvaises pratiques d'une entreprise que l'on donne en exemple, sous prétexte que les syndicats sont complices.
Quel argument, quel cynisme.

--------------------------------------
Tout ce qui est excessif est insignifiant.
-------------------
 
 Re: L'arbre à palabres, sujets hors Sénégal. LA SUITE.
Auteur: Eureka 
Date:   30-08-16 21:14   >>> Répondre à ce message

C'est impressionnant comme tu n'arrives jamais à comprendre ! Je ne cautionne pas les mauvaises pratiques de la GDS ( je connais beaucoup de monde qui y travaillent et les syndicats sont complices c'est tout !) par contre le gouvernement Sénégalais à partir de cet exemple aurait pu initier tout un plan d'ammenagement
de cultures vivrières et d'exportations....
Des fois on se demande si tu n'as pas été trépanné...ppf

Message posté par un internaute non inscrit dont la géolocalisation détectée est : VILLE : Dakar PAYS : Senegal
 
 Re: L'arbre à palabres, sujets hors Sénégal. LA SUITE.
Auteur: ndar.tout   
Date:   30-08-16 22:19   >>> Répondre à ce message

Tu es lamentable de suffisance.

--------------------------------------
Tout ce qui est excessif est insignifiant.
-------------------
 
 Re: L'arbre à palabres, sujets hors Sénégal. LA SUITE.
Auteur: Eureka 
Date:   30-08-16 22:26   >>> Répondre à ce message

Quelle suffisance tu n'arrives à comprendre des choses simples !
Tu crois vraiment que l'état du Senegal s'interesse de savoir si les Grands domaines déversent leur merde dans le Lampsar ? ....l'état via l'armée et les Affaires Maritimes n'a jamais mis son nez pour controler la sécurité du Djoola , l'état via les services de Police laisse rouler des camions , taxis pourris et des cars en surcharge ....alors les Grands Domaines .....pppfff

Message posté par un internaute non inscrit dont la géolocalisation détectée est : VILLE : Dakar PAYS : Senegal
 
 Re: L'arbre à palabres, sujets hors Sénégal. LA SUITE.
Auteur: ndar.tout   
Date:   04-09-16 19:05   >>> Répondre à ce message

H.S.

--------------------------------------
Tout ce qui est excessif est insignifiant.
-------------------
 
 Re: L'arbre à palabres, sujets hors Sénégal. LA SUITE.
Auteur: ndar.tout   
Date:   04-09-16 19:08   >>> Répondre à ce message

in liberation.fr :
"""La presse satirique en Afrique Occidentale Française
VINCENT HIRIBARREN 10 JANVIER 2016
(MISE À JOUR : 10 JANVIER 2016)
Cette caricature de Léopold Sédar Senghor (1906-2001) date de son troisième mandat de député du Sénégal. Il était aussi membre du Grand Conseil de l’AOF, ainsi que son coreligionnaire Mamadou Dia (1910-2009). Quelques années plus tard Léopold Senghor devient le premier Président du Sénégal et Mamadou Dia son Premier ministre. Les relations entre les deux hommes se détériorent rapidement. Mamadou Dia sera accusé de putschisme, traduit devant la Haute Cour de Justice du Sénégal et condamné à l’emprisonnement à perpétuité. Les Échos d’Afrique noire, du 2 au 8 juillet 1952 (Nr.113)
Questions à Sílvio Marcus de Souza Correa, professeur d’histoire à l’Université Fédérale de Santa Catarina (UFSC) au Brésil. Sa recherche porte sur l’imaginaire colonial, notamment les représentations iconographiques des Africains et de l’Afrique dans la presse périodique illustrée.
Vous organisez jusqu’au 29 janvier une
exposition sur la presse satirique en Afrique Occidentale Française
à l’Institut d’Études Avancées de Paris. Pourquoi avoir choisi ce thème ?
Depuis quelques années, mes recherches portent sur des thèmes autour du colonialisme en Afrique et dont l’approche est issue d’une histoire visuelle. À travers la production et la réception des images - qu’il s’agisse de photographies, cartes postales et mêmes des premiers films tournés en Afrique - les historiens s’interrogent sur les représentations iconographiques du discours colonial. Mais l’image satirique comme les caricatures dans la presse coloniale reste toutefois un peu à l’écart des thématiques chez les africanistes.
Lors d’un petit séjour à Dakar en juillet 2014, j’ai eu l’occasion de dépouiller nombre de dessins de la presse coloniale de l’Afrique Occidentale Française, notamment dans l’hebdomadaire satirique Les Échos d’Afrique noire. Sans chercher à faire une sélection représentative des dessins de la presse coloniale, l’exposition offre pour la première fois un bilan sur l’image satirique dans le journal Les Échos de l’Afrique noire (1947- 1961).
Comment étaient perçus les Africains et leurs colonisateurs dans cette presse satirique ?
Le journal Les Échos d’Afrique noire comptait avec un petit nombre de dessinateurs métropolitains. Parmi eux, quelques-uns étaient également collaborateurs de l’hebdomadaire Le Canard enchaîné. Plus que le « colonisé », le « colonisateur » était la cible de l’humour mordant des dessinateurs. Le « Petit Blanc » revenait souvent dans les dessins de presse, ainsi que les hommes politiques soit Blancs ou Noirs. Mais le groupe le plus ciblé par les dessinateurs était le Libano-Syrien.
L’hebdomadaire Les Échos d’Afrique noire a mené une campagne diffamatoire contre l’immigration libano-syrienne. Selon son rédacteur en chef, Maurice Voisin, les Levantins représentaient une menace. Ainsi que les dépêches du journal, les caricatures faisaient de l’amalgame. Maurice Voisin donnait le ton à ses collaborateurs dessinateurs. Ces derniers n’hésitaient pas à emprunter des stéréotypes arabo-musulmans au discours colonial.
Cette exposition permet aux visiteurs de réfléchir sur le pouvoir de l’image satirique, pouvoir dont Maurice Voisin se servait si bien au profit de ses intérêts, lui qui incarnait de façon si particulière la bêtise coloniale, autrement dit, cette arrogance souvent agressive, cette croyance en l’avenir d’un colonialisme tardif, malgré des événements comme le départ des troupes françaises du Tonkin, la bataille d’Alger et la naissance de la Fédération du Mali. L’humour parfois ironique sur quelques questions de notre passé récent peut nous interpeller encore lorsque les dessins de la presse coloniale atteignent dans le cadre d’une exposition les spectateurs dits « postcoloniaux ».
Pouvez-vous nous expliquer la signification de ces deux caricatures ?
-Z’êtes vacciné contre la variole, rage, fièvre jaune, varicelle, coqueluche ?... c’est bon… passez.
Les Échos d’Afrique noire, du 2 au 8 juillet 1952 (Nr.113)
La caricature d’un Blanc qui fait mine d’être méchant et dangereux a été publiée dans Les
Échos d’Afrique noire, du 2 au 8 juillet 1952. Il s’agit d’une image satirique tributaire d’une logique assez répandue chez les Français depuis des siècles, or les colonies étaient une sorte de lieu d’exil pour certains individus, en l’occurrence ceux en conflit avec la loi. Claude Lévi-Strauss dans Tristes Tropiques a confronté d’ailleurs la pratique de l’anthropophagie comme une façon d’éliminer ou d’annuler le pouvoir des éléments menaçants à celle de « l’anthropémie » (du grec émein, vomir), autrement dit, de la mise à l’écart ou de l’exclusion des individus indésirables. C’est l’exil ou le bagne de ceux qui pourraient saper l’ordre social. Aujourd’hui la déchéance de nationalité est en débat dans la presse française. Or son principe s’inscrit dans une logique « anthropémique » pour employer le néologisme de Lévi-Strauss.
Les Échos d’Afrique noire, du 25 juin au 2 juin 1948 (Nr.69)
Les caricatures rattrapent le passé colonial et parfois nous piquent par leur actualité. Ainsi que les caricatures, quelques articles dénonçaient le nombre de Blancs qui donnaient le mauvais exemple comme celle qui avait pour titre « Assez de Blancs bons à rien à la colonie », parue dans le journal du 14 au 20 mai 1950. Si les « Blancs bons à rien
» étaient vus par certains comme un « véritable danger », un autre groupe fut la cible d’une campagne xénophobe du journal
Les Échos d’Afrique noire.
Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, la migration libano-syrienne en A.O.F. fait débat dans la presse coloniale. Le rédacteur en chef des Échos d’Afrique noire menait une campagne sans merci contre les Libano-Syriens et donnait le ton aux dessinateurs collaborateurs de son journal. Une caricature parue dans Les Échos d’Afrique noire, du 25 juin au 2 juin 1948, représentait l’A.O.F comme une vache grasse. Lorsque le dessinateur transforme l’A.O.F. en vache grasse, il emprunte une image très symbolique à la France encore fortement rurale. Pourtant le profiteur n’est pas français. Blancs et Noirs sont mis à l’écart. Le « Levantin » prend leur place. L’article « Quand les Libanais privent de lait nos gosses » paru dans Les Échos d’Afrique noire du 12 au 18 juin 1948 fut probablement une des sources d’inspiration du dessinateur. Il s’agit là d’une campagne diffamatoire contre les Libano-Syriens, car ils étaient vus par l’hebdomadaire satirique comme une menace au colonialisme français.
Encore une fois la caricature s’empare d’une actualité car les réfugiés syriens sont parfois victimes de propos xénophobes dans lesquels ils sont pris comme une menace potentielle. En plus, la fermeture des frontières est toujours un thème polémique dans la presse. La méfiance envers l’autre s’accroit de nos jours. """

--------------------------------------
Tout ce qui est excessif est insignifiant.
-------------------
 
 Re: L'arbre à palabres, sujets hors Sénégal. LA SUITE.
Auteur: ndar.tout   
Date:   05-09-16 17:34   >>> Répondre à ce message

Il n'a pas de chance Cahuzac, Rocard est mort!
Il a peut-être financé aussi Mauroy et Mitterrand.

--------------------------------------
Tout ce qui est excessif est insignifiant.
-------------------
 
 Re: L'arbre à palabres, sujets hors Sénégal. LA SUITE.
Auteur: Pinke   
Date:   05-09-16 21:53   >>> Répondre à ce message

Tu te moques là Ndar, et tu as bien raison. Jaurès pendant qu'on y est. Plus c'est gros, plus ca leur parait crédible comme défense.

Chacun sa vérité.
 
 Re: L'arbre à palabres, sujets hors Sénégal. LA SUITE.
Auteur: dzeta 
Date:   06-09-16 18:14   >>> Répondre à ce message

C'est vraiment pitoyable.

Rocard, je n'aurais pas passé mes vacances avec lui, mais lui foutre cela sur le dos, post mortem.

C'est à vomir.

J’espère que ce con va morfler un max.

Message posté par un internaute non inscrit dont la géolocalisation détectée est : VILLE : Châlons-en-champagne PAYS : France
 
 Re: L'arbre à palabres, sujets hors Sénégal. LA SUITE.
Auteur: ndar.tout   
Date:   07-09-16 10:56   >>> Répondre à ce message

Pour mémoire.
in lefigaro.fr :
""". Le groupe d'extrême gauche a marqué les années de plomb par une série de 80 attentats en France.
• Qu'est-ce qu'Action directe?
Action directe est un groupe révolutionnaire fondé dans le courant de l'année 1979. Il regroupe des militants provenant de l'extrême gauche radicale, de milieux anarchistes, libertaires ou maoïstes. Qu'ils viennent des Gari (Groupes d'actions révolutionnaires internationalistes) ou des Napap (Noyaux armés pour l'autonomie populaire), ils ont pour point commun d'avoir choisi la violence comme un moyen d'action politique.
Les deux fondateurs sont Jean-Marc Rouillan et André Olivier. Le premier est tombé dans l'activisme dès sa jeunesse en se lançant dans la lutte antifranquiste, pour laquelle il commet ses premiers attentats. Le second est professeur de lettres et militant maoïste de la région lyonnaise. Derrière eux, d'autres noms émergeront: Nathalie Ménigon, Joëlle Aubron, Georges Cipriani, Max Frérot ou encore Régis Schleicher.
• Quelle est sa méthode?
Action directe apparaît dans le contexte des «années de plomb». Une période pendant laquelle l'Europe occidentale fut frappée par une série d'attentats. L'Allemagne, l'Italie et la France sont visées, selon les cas, par l'extrême gauche révolutionnaire ou l'extrême droite néofasciste.
PUBLICITÉ
Le premier fait d'arme revendiqué par Action directe est le mitraillage de la façade du Conseil national du patronat français (CNPF), ancêtre du Medef, jour de la fête du travail, le 1er mai 1979. Une longue série va suivre, puisque 80 attentats ont été revendiqués ou ont été attribués à l'organisation. Dans un premier temps, les dégâts ne sont que matériels, sur des cibles variées: ministères, inspection du travail, agences immobilières, grandes entreprises. Des braquages sont effectués pour financer les activités du groupe.
En 1983, Action directe radicalise ses méthodes. Deux policiers sont assassinés, avenue Trudaine, à Paris, alors qu'ils se préparaient à interpeller plusieurs membres de l'organisation. Début 1985, une partie du groupe annonce sa fusion avec la Fraction armée rouge, groupe allemand plus connu sous le nom de bande à Baader. Il décide de s'attaquer à des «cibles vivantes». Commence alors une série d'assassinats ciblés semblant suivre un ordre alphabétique. René Audran, ingénieur dans l'armement, est assassiné en janvier. En juin, le contrôleur général des armées survit à un attentat. C'est ensuite le vice-président du CNPF, Guy Brana, qui est visé, mais qui échappe à la mort. En novembre 1986, George Besse, patron de Renault, est assassiné devant chez lui.
• La fin d'Action directe
Au cours du temps, certains membres décident d'arrêter les méthodes violentes. Parmi les restants, deux branches se distinguent, derrière les deux fondateurs, Rouillan et Olivier. Derrière le premier, la parisienne ou «internationale». L'autre est surnommée branche lyonnaise ou «nationale», ou encore «Affiche rouge».
Tous les leaders finiront par être arrêtés. Le 14 janvier 1989, Rouillan, Aubron, Cipriani et Ménigon et Olivier seront condamnés à la réclusion criminelle à perpétuité. Régis Schleicher avait été condamné à la même peine en 1987.
Joëlle Aubron, libérée en 2004, est décédée d'un cancer en 2006. Nathalie Ménigon a été libérée en 2008, Schleicher en 2009 et Cipriani en 2011. Rouillan, libéré en décembre 2007 avant d'être réincarcéré en octobre 2008 après une interview à L'Express, a été de nouveau libéré en 2012. Le 24 juin devant le tribunal correctionnel de Paris, le parquet a requis un an de prison ferme pour des propos sur les djihadistes, qu'il avait qualifié de «très courageux». Il s'était défendu en expliquant qu'il aurait dû dire «déterminés»."""

--------------------------------------
Tout ce qui est excessif est insignifiant.
-------------------
 
 Re: L'arbre à palabres, sujets hors Sénégal. LA SUITE.
Auteur: ndar.tout   
Date:   11-09-16 14:56   >>> Répondre à ce message

Depuis un moment, dès qu'il y a un fait-divers violent, les commentaires sur les sites des journaux autour de :
Évidemment, on ne donne pas les noms et l'origine des agresseurs, les journaux nous cachent tout puis c'est relayé par des politiques et intellectuels en tout genre.
Et/ou, c'est à cause du laxisme et de l'incompétence du gouvernement ou même on laisse faire volontairement.

in lemonde.fr :
"""Islam et « agressions vestimentaires » : le grand emballement des faits divers
LE MONDE | 09.09.2016 à 16h24 • Mis à jour le 10.09.2016 à 07h43
Par Adrien Sénécat et Samuel Laurent
aA Facebook Twitter Google + Linkedin
Pinterest
Abonnez-vous au
Monde.fr dès 1 €
C’est un scénario qui devient classique : des agressions ou altercations sur une tenue vestimentaire, présentées dans la presse comme liées à un motif religieux (l’islam, pour ne pas le nommer), suscitent des vagues de réactions politiques et militantes… jusqu’à ce que les faits viennent démentir en grande partie ou en totalité ces affirmations.
C’est très probablement le cas de « l’affaire des shorts ». L’agression d’un groupe de femmes au prétexte qu’elles portaient ce vêtement court, dimanche 4 septembre, à
Toulon, s’avère dépourvue de connotation religieuse, selon Nice-Matin.
Dans le quotidien régional, l’une des mères de famille agressées dément toute question religieuse, et le fait que le port d’un short soit à l’origine de l’agression : « Nous n’étions pas en short. Nous étions en tenue de sport. Un premier jeune nous a mal parlé et puis les choses ont rapidement dégénéré alors que nous étions en famille et avec nos enfants . » La violence reste évidemment intolérable, mais le motif religieux n’est pas confirmé. Pas plus que dans le récit d’un témoin interrogé par Libération. Le procureur de la République n’avait d’ailleurs pas évoqué de shorts ni d’agression pour un motif religieux, mais une attaque à motif sexiste déclenchée par une « provocation à caractère sexuel pour susciter la réaction des hommes » .
A ce stade de l’enquête et au vu de ces éléments, la prudence aurait dû rester de mise. Pourtant, il n’a fallu attendre que quelques heures après la révélation des faits pour voir des réactions, comme cette tribune de Céline Pina sur LeFigaro.fr,
dénonçant une « police de la vertu islamiste ». Ce qui n’était en fait pas le cas.
Cet exemple n’est que le dernier d’une longue série. Dans un contexte de tension autour de l’islam et des musulmans, ce type d’emballement collectif se multiplie, favorisé par les réseaux sociaux, qui offrent une caisse de résonance à ces informations souvent non confirmées, mais aussi par les réactions immédiates du monde politique et des intellectuels, prompts à trouver des significations dans le moindre fait divers.
1. LE MAILLOT DE BAIN DE REIMS
Le cas le plus emblématique est sans doute celui du « maillot de bain » de Reims : en août 2015, L’Union de Reims raconte qu’une jeune femme s’est fait agresser
par d’autres, dans un parc de la ville, alors qu’elle bronzait en maillot de bain. Le texte de l’article évoque de manière allusive des motifs religieux :
« Voir cette femme qui bronze au soleil, allongée dans l’herbe, semble contraire à sa morale et sa conception des bonnes mœurs, car elle vient lui reprocher sa tenue légère jugée indécente en pareil endroit. Effarée par un tel discours aux relents de police religieuse, la jeune femme se rebiffe en rétorquant qu’on n’a pas à lui dicter sa façon de se vêtir. Une altercation éclate. »
Il n’en faut pas plus pour que plusieurs
personnalités, notamment au Front national (FN), s’indignent de ce « discours aux relents de police religieuse ». En réaction, un rassemblement en maillot de bain est aussi organisé par SOS-Racisme dans le parc. Sur Internet, le hashtag #jeportemonmaillotauparcleo fait le tour du monde, obtenant des soutiens jusqu’aux Etats-Unis.
Mais rapidement, les témoignages recueillis montrent que cette version est fausse. L’une des agresseuses témoigne, de même que son entourage, que cette bagarre n’a aucunement pour motif le fameux maillot de bain, mais une banale réflexion mal prise. Il n’y a pas eu de « lynchage » mais une bagarre entre deux groupes, dont aucun n’évoque la religion.
L’Union de Reims, dépassée par la tournure que prend l’affaire, publie finalement un article qui exclut « le mobile religieux ou moral ». Mais le mal est fait.
2. LA JUPE DE GENNEVILLIERS
Le triptyque fait divers-emballement-démenti est encore une fois à l’œuvre à Gennevilliers en mai. Le Parisien relate l’agression d’une jeune femme, « rouée de coups parce qu’elle portait une jupe »
. L’affaire provoque l’indignation. Et là encore, en réalité, il s’agit d’une altercation pour quelques mots de travers, déplorable mais sans rapport avec une quelconque religion.
L’agresseuse reconnaît d’ailleurs au tribunal qu’elle porte elle-même des jupes, et l’enquête ne montre rien de religieux dans cette affaire. Quant au fait que la jupe soit le déclencheur de l’agression, il apparaît de moins en moins évident au cours du procès, qui verra l’agresseuse condamnée à six mois de prison avec sursis.
3. LA PREMIÈRE AFFAIRE DU SHORT DE TOULON
Avant le cas de dimanche, Toulon avait déjà été le théâtre d’une « affaire de short », fin juin. Une jeune femme racontait sur Facebook qu’elle s’était fait agresser et cracher dessus par cinq autres jeunes femmes à cause de sa tenue.
Là encore, l’indignation est immédiate et massive. Une manifestation en short est organisée dans la ville, tandis que la classe
politique, FN en tête, dénonce une fois encore la « terreur vestimentaire » et y accole des connotations religieuses. Sur les réseaux sociaux, indignation et colère se propagent en milliers de messages.
La jeune femme agressée confiera quelques jours plus tard sur Facebook
son indignation à ce sujet :
« Je n’ai à aucun moment attribué une origine particulière à ces filles ni mentionné une quelconque religion (…). Elles étaient françaises et je me fiche royalement de savoir de quelle ethnie ou de quelle religion elles provenaient. Parce que là n’est pas le débat. »
Aucune suite judiciaire n’a permis de savoir qui étaient les agresseuses, ni le motif pour lequel elles ont agressé cette jeune femme.
4. UN GRATTEMENT « AU NIVEAU DE L’ENTREJAMBE » DANS LES HAUTES-ALPES
Le 19 juillet, vers 9 h 30, un homme poignarde une femme et ses trois filles dans un camping à Garde-Colombe (Hautes-Alpes). L’une des jeunes filles est grièvement blessée. Plusieurs
médias évoquent d’abord, « selon les premiers éléments de l’enquête », le fait que l’agresseur « n’aurait pas apprécié la façon de s’habiller de ses voisins de logement ».
Là encore, certains ont rapidement établi le lien entre agression, tenue vestimentaire et religion : « Une mère et ses trois filles attaquées au couteau par Mohamed, 37 ans, parce qu’habillées trop légèrement selon les critères islamiques de ce musulman modéré, forcément », s’est insurgée dans la foulée Christine Tasin, de Résistance républicaine, un mouvement satellite du groupuscule d’extrême droite Riposte laïque.
Le soufflé est pourtant rapidement retombé. Le procureur de la République de Gap précise les circonstances de l’agression dans un communiqué dès le lendemain :
« Le mari et père des victimes affirme
avoir croisé le suspect en train de quitter les lieux (…) après l’agression. Le suspect lui aurait alors déclaré : “Tu n’aurais pas dû faire ça devant ma femme”, tout en reproduisant le geste de se gratter au niveau de l’entrejambe par-dessus son short. »
Sauf que « le mari de la victime ne se souvient pas avoir eu un tel geste », toujours selon le procureur. Ce dernier a estimé que l’agresseur pouvait difficilement être une « personne qui serait saine d’esprit » et n’avait vraisemblablement rien d’un terroriste islamiste, en attendant les conclusions de l’enquête.
5. LE FAUX BURKINI DE SISCO
La fameuse bagarre sur la plage de Sisco, en
Corse, a également donné lieu à une instrumentalisation rapide : dans un premier temps, la version rapportée par la presse évoque une ou plusieurs femmes se baignant en « burkini », dont les proches ont agressé un touriste qui voulait la prendre en photo, ce qui aurait déclenché une rixe au cours de laquelle les proches de ces femmes en burkini auraient utilisé des hachettes contre les habitants.
Cette version, rapportée dans le village par des témoins, conduit une partie des habitants à se rendre dans un quartier de population maghrébine, menaçant de violences et brûlant des véhicules, aux cris de « arabi fora » (les Arabes dehors).
Là encore, les réseaux sociaux et les politiques s’en donnent à cœur joie. Il faudra trois jours pour que le procureur expose les faits, qui sont bien différents : aucun burkini, aucune hachette, et surtout aucun motif religieux dans cette bagarre, mais « une logique de caïds » d’un côté, et une « réaction inappropriée » de l’autre. Une fois encore, l’emballement a précédé la recherche de la vérité.
Lire aussi : Rixe de Sisco : au tribunal, les cinq prévenus, les CRS et les caméras
6. L’AFFAIRE DU MONOKINI EN CHARENTE
Un nouvel emballement a pu être observé dans une autre affaire survenue fin août : « Une femme agressée par six hommes car elle se baignait seins nus sur une plage », titrent les premiers articles.
Là encore, les réseaux sociaux s’emparent de l’affaire, qui devient rapidement nationale, avec en filigrane le fameux « burkini » et le spectre d’une agression pour des motifs religieux. Or, une fois encore, ce n’est absolument pas le cas.
Les versions divergent, mais la jeune femme reconnaît avoir été provocatrice. Ses agresseurs, eux, sont charentais et ne sont pas de confession musulmane, relate La Charente libre dans un article consacré à l’emballement autour de ce fait divers.
« Qu’importe qu’il n’y ait aucune connotation religieuse dans ce fait divers, qu’importe qu’il implique une jeune femme de nationalité portugaise vivant à Angoulême et des Charentais, qu’importe que la victime elle-même dise qu’il n’y avait rien de “raciste dans cette affaire” (…). Au Bain-des-Dames aussi, les absents du jeudi ont leur idée bien arrêtée sur la question : “C’est sûr que c’était des Maghrébins”, lance un homme. Raté. Une autre contacte “La Charente libre” : “Vous dites que ce n’est pas des Arabes. Je ne vous crois pas.” Ou encore : “ Vous les protégez en ne les nommant pas.” Dialogue impossible. » """

--------------------------------------
Tout ce qui est excessif est insignifiant.
-------------------
 
 Re: L'arbre à palabres, sujets hors Sénégal. LA SUITE.
Auteur: ndar.tout   
Date:   05-10-16 17:46   >>> Répondre à ce message

in lefigaro.fr :
"""Disparition de Georges Balandier
Publié le 05/10/2016 à 17:18
Georges Balandier, en 2003. Crédits photo : ERIC FEFERBERG/AFP
0
Spécialiste de l'Afrique, l'anthropologue et sociologue vient de nous quitter, à l'âge de 95 ans.
Le sociologue et anthropologue français Georges Balandier, grand spécialiste de l'Afrique, est décédé à l'âge de 95 ans, a annoncé mercredi l'Ecole des hautes études en sciences sociales (Ehess) où il a été directeur d'études. Fils de cheminot, militant socialiste, il était l'auteur et le codirecteur de plus d'une trentaine d'ouvrages, et signataire d'un grand nombre d'articles, particulièrement pour Le Monde des livres.
Cet ancien professeur à la Sorbonne fut également responsable éditorial des Cahiers internationaux de sociologie et de la collection «Bibliothèque de sociologie contemporaine» aux Presses universitaires de France (PUF).
Georges Balandier avait découvert l'Afrique noire au lendemain de la Seconde Guerre mondiale. Dans un premier temps, le Sénégal et la Mauritanie, avant de séjourner en Guinée, où il avait dirigé le centre local de l'Institut français d'Afrique noire, puis à Brazzaville, où il avait créé la section de sociologie de l'Institut d'études centrafricaines.
PUBLICITÉ Fermer X
De sa fréquentation assidue du Continent noir naîtront de nombreux ouvrages, parmi lesquels Sociologie actuelle de l'Afrique noire (1955) Sociologie des Brazzavilles noires et
L'Afrique ambiguë, en 1957. Cette même année, il a largement contribué à la popularisation de l'expression et du concept de «Tiers Monde», né de la pensée du démographe Alfred Sauvy, en référence au «Tiers-Etat» de l'Ancien Régime.
Parmi ses nombreux ouvrages publiés, signalons Le Détour: pouvoir et modernité, Le royaume de Kongo du XVIe au XVIIIe siècle, Anthropo-logiques, Le Grand Système … L'an dernier, Georges Balandier avait écrit un bref essai, Recherche du politique perdu (Fayard), où l'on pouvait lire: «Le politique ne se supprime pas, il se dégrade. Il laisse alors un vide où s'expriment la plainte et l'attente d'un autre monde. C'est dans ce vide aussi que la violence fait irruption et réveille le sentiment d'insécurité.»
Le sociologue Michel Wieviorka a salué la disparition d'une «grande figure de la sociologie et des études africaines .»
«La France perd un grand chercheur qui a aidé plusieurs générations à penser les sociétés dans leurs complexités», a réagi pour sa part la ministre de l'Éducation, Najat Vallaud-Belkacem, sur son compte Twitter. """

--------------------------------------
Tout ce qui est excessif est insignifiant.
-------------------
 
 Re: L'arbre à palabres, sujets hors Sénégal. LA SUITE.
Auteur: ndar.tout   
Date:   06-10-16 09:43   >>> Répondre à ce message

in rfi.fr :
""" Publié le 06-10-2016 • Modifié le 06-10-2016 à 02:22
France: le Haut Conseil à l’égalité alerte sur la banalisation du viol
par RFI
Seulement une femme violée sur dix porte plainte selon le rapport du Haut Conseil à l'égalité. ©Getty Images/GalloImages/Ge
Un viol toutes les six minutes en France. Un chiffre alarmant rappelé dans un rapport remis mercredi 5 octobre par le Haut Conseil à l'égalité. Et pourtant très peu de plaintes sont déposées en gendarmerie et commissariat. Le HCE propose donc douze recommandations pour mieux entendre les victimes et mieux condamner les violeurs.
Premier constat fait par le Haut Conseil à l'égalité : le viol s'est banalisé. Une femme violée sur dix porte plainte selon le rapport. Et sur ces plaintes seulement une sur dix aboutirait à une condamnation.
Il y a en France une tolérance envers les violeurs, estime Danielle Bousquet, présidente du HCE : « Vous imaginez presque 100 000 viols en France et 1 000 personnes condamnées. Que deviennent les autres ? Cela veut dire que la société estime qu’il y a une part importante de responsabilité qui incombe à la victime et non pas au violeur. Nous sommes très tolérants sur le viol qui fait partie de notre culture. C’est insupportable. »
Parmi les recommandations du Haut Conseil à l'égalité : organiser une campagne gouvernementale de sensibilisation consacrée au viol. « Comment on fait campagne contre le viol ? En incitant les femmes à porter plainte, en incitant ceux qui les fréquentent à les écouter et aussi en interpellant la société collectivement sur quel est notre regard à l’égard des femmes victimes de violences et à l’égard des violeurs également », souligne Laurence Rossignol, ministre du Droit des femmes.
Le conseil préconise également de faire passer le délai de prescription de 20 à 30 ans pour les crimes de viol sur mineur. Mais légiférer avant les élections de 2017 s'annonce très compliqué selon la ministre."""

--------------------------------------
Tout ce qui est excessif est insignifiant.
-------------------
 
 Re: L'arbre à palabres, sujets hors Sénégal. LA SUITE.
Auteur: gargamel   
Date:   09-10-16 10:44   >>> Répondre à ce message

"....nous sommes tres tolérant sur le viol qui fait partie de notre culture..." les méninges sont en ébullition !
 
 Re: L'arbre à palabres, sujets hors Sénégal. LA SUITE.
Auteur: ndar.tout   
Date:   10-10-16 00:36   >>> Répondre à ce message

Commentaires dans le Figaro suite à un article sur les élections départementales partielles d' Orange :
"""Monsieur Dufayel
V'lan ! le pseudo 1er parti de France encore battu !
Même quand il se disputent entre eux, à la fin c'est le FN qui perd !
.
Game over pour 2016 ...
Le grand chelem frontiste: 17 défaites aux 17 scrutions !
.
- 7 défaites aux 7 législatives !
- 10 défaites aux 9 départementales !
.
.
On arrête l'intox des 30% ...
Moyenne générale du FN:
- 18,94 % aux 7 législatives
- 18,54 aux 10 départementales
.
On arrête l'excuse du Front Républicain pour des candidats éliminés:
- 3 fois au 1er tour des 7 législatives
- 6 fois au 1er tour des 10 départementales
.
On arrête l'intox du "1er parti de France" ...
Dans aucun de ces 17 scrutins de l'année 2016 le FN n'est arrivé en tête au 1er tour !
.
Chiffres dispo sur: www.interieur.gouv.fr/elections
Le 09/10/2016 à 23:48
AlerterRépondre
mrpignon
le candidat du FN a sans doute perdu à cause du fameux complot anti-FN...ce n'est pas de sa faute, c'est qu'une pauvre victime...
Le 09/10/2016 à 23:46 """

--------------------------------------
Tout ce qui est excessif est insignifiant.
-------------------
 
 Re: L'arbre à palabres, sujets hors Sénégal. LA SUITE.
Auteur: gargamel   
Date:   10-10-16 10:32   >>> Répondre à ce message

Ceci me semble une manière de déformer les faits de l'élection départementales du canton d'Orange : :
La Ligue du Sud (ectreme droite) arrive en tête avec 66,67% des voix devant 2 candidats FN qui enregistrent 33,33% des voix ....

au 1er tour il n'y avait aucun candidat socialiste (!),les Republicains ont obtenus 15,8% des voix , le Front de Gauche 13,83% et les écolos 4,91% .....bref la gauche n'a receuilli que 18,74% des voix !!!!!
 
 Re: L'arbre à palabres, sujets hors Sénégal. LA SUITE.
Auteur: ndar.tout   
Date:   01-12-16 15:16   >>> Répondre à ce message

Sur le trajet Saint-Louis/Kayes, il y a pas mal de campements et hôtels.
Il y a plusieurs types de campement.
Le trajet peut être fait dans la journée.

--------------------------------------
Tout ce qui est excessif est insignifiant.
-------------------
Message édité (02-12-16 17:45)
 
 Re: L'arbre à palabres, sujets hors Sénégal. LA SUITE.
Auteur: atheo   
Date:   03-12-16 10:22   >>> Répondre à ce message

Merci pour l'info.
En fait si le trajet peut être fait sur la journée le problème de logement ne se présentera pas.
 
 Re: L'arbre à palabres, sujets hors Sénégal. LA SUITE.
Auteur: ndar.tout   
Date:   03-12-16 11:25   >>> Répondre à ce message

La route est bonne.
Elle est quand même longue donc partir tôt le matin à la fraiche.
Cela dépend aussi de la douane à Kidira mais en général pas de souci, attention il faut passer par le commissariat/douane en centre ville.
Le dimanche, il y a une surtaxe.
Il commence à faire très chaud dès mars mais supportable.

--------------------------------------
Tout ce qui est excessif est insignifiant.
-------------------
                    

Liste des forums  |  Besoin d'un login ? Enregistre toi ici
 Identification
 Nom d'utilisateur:
 Mot de passe:
 Se rappeler de mon login:
   
 Mot de passe oublié ?
Entre ici ton e-mail ou ton identifiant et un nouveau mot de passe te sera envoyé par mail.