Toutes critiques, défouloir, hors sujet
                    
 Complotisme et autres frustrations
  Discussion interdite aux utilisateurs suivants :   11195   utilisateurs non enregistrés  44444684  44444628  44444688
Auteur: Pinke   
Date:   27-08-16 13:01   >>> Répondre à ce message

"Le complotisme fournit une explication aux frustrations sociales"

La théorie du complot est-elle toujours une croyance ?

Non, il ne faut pas évacuer l’existence de complots dans l’histoire. Pour expliquer la politique, il serait absurde d’écarter, par principe, l’hypothèse d’une machination.

Les complotistes revendiquent le droit de douter d’une vérité reçue. En cela, ils font preuve de l’esprit critique qui caractérise toute démarche cognitive. Mais ils en font un usage dévoyé quand ils récusent tous les faits connus et établis de manière concluante. Par des procédés rhétoriques - l’accentuation d’un détail, le mille-feuille argumentatif, le délire interprétatif, la falsification… - les complotistes ne font qu’affirmer une posture de contestation a priori et invoquent une "causalité diabolique" à l’origine de tous les maux. Leur mythologie, conçue pour s’exonérer de l’examen des faits, relève alors du pur aveuglement et en aucun cas de la connaissance.

Chacun sa vérité.
Message édité (27-08-16 13:02)
 
 Re: Complotisme et autres frustrations
Auteur: Pinke   
Date:   27-08-16 13:03   >>> Répondre à ce message

A quoi sert la théorie du complot ?

Elle justifie toujours les idéologies les plus extrêmes. A l’extrême droite, le politologue Jérôme Jamin a démontré que le nationalisme, la xénophobie, le racisme et l’antisémitisme, la dénonciation des élites, les discours anti-immigrés, mais aussi l’autoritarisme, l’antiparlementarisme et l’anticommunisme entretiennent tous à des degrés divers un rapport fondamental avec un "imaginaire du complot mondial" censé expliquer l’histoire et la politique.

Mais il existe aussi un conspirationnisme d’extrême gauche qui poursuit le même objectif : attirer des individus dans des combats démagogiques et socialement destructeurs.

A l’évidence, le fondamentalisme religieux, quel que soit son culte d’origine, repose sur la dénonciation d’un complot.

Mais l’écologisme radical de la "deep ecology" peut aussi basculer dans le conspirationnisme. En résumé, la théorie du complot est l’argument ultime pour combattre la démocratie.

Chacun sa vérité.
Message édité (27-08-16 13:04)
 
 Re: Complotisme et autres frustrations
Auteur: Pinke   
Date:   27-08-16 13:05   >>> Répondre à ce message

Quelles sont les catégories sociales les plus enclines à s’y référer ?

Tout le monde peut se laisser gagner par la théorie du complot. Des intellectuels, des cinéastes, des comédiennes remettent en cause les attentats du 11-Septembre…

Mais on constate que les minorités et tous ceux qui sont victimes - ou qui se considèrent comme victimes - de la société sont les plus exposés. Le complotisme fournit une explication aux frustrations sociales et au sentiment de relégation.

Dans certains cas, un faible niveau d’études prédispose à la croyance. Mais les adeptes du complot ne sont ni fous ni idiots. La jeunesse qui s’informe sur internet et croit ce qu’elle y lit est la plus réceptive. Elle se défie de l’autorité - école, famille, médias, Etat… - et se fie au lien direct des réseaux sociaux.

Internet joue un rôle clé dans la propagation de la théorie du complot…

Chacun sa vérité.
 
 Re: Complotisme et autres frustrations
Auteur: ndar.tout   
Date:   27-08-16 16:21   >>> Répondre à ce message

On reconnait bien les complotistes.

--------------------------------------
Tout ce qui est excessif est insignifiant.
-------------------
 
 Re: Complotisme et autres frustrations
Auteur: ndar.tout   
Date:   27-08-16 17:57   >>> Répondre à ce message

Toute ressemblance. . .
in lemonde.fr :
"""L’actrice Leslie Jones, tête de turc de la nouvelle droite suprémaciste sur Internet
LE MONDE | 26.08.2016 à 19h52 • Mis à jour le 26.08.2016 à 20h39
Par William Audureau
aA Facebook Twitter Google + Linkedin
Pinterest
Abonnez-vous au
Monde.fr dès 1 €
Leslie Jones à la première américaine de « Ghostbusters », le 9 juillet. | Jordan Strauss / AP
Harcèlement collectif sur Twitter, insultes sexistes, comparaisons animalières racistes, et maintenant le piratage de son site personnel avec publication de photos de nu, d’informations personnelles et d’une vidéo de gorille : l’actrice américaine Leslie Jones essuie depuis plusieurs semaines une campagne de haine d’une violence inouïe.
Si elle n’est pas la première femme à être victime de harcèlement en ligne, Leslie Jones est aujourd’hui la tête de turc attitrée d’une communauté en ligne aux contours difficiles à
identifier, mais aux arguments rodés et aux pratiques récurrentes. Pourquoi tant d’acharnement ?
Lire aussi : La star de « S.O.S. Fantômes », Leslie Jones, victime d’un piratage raciste
UNE ACTRICE MILITANTE
Avant même ses opinions, Leslie Jones a d’abord été jugée « coupable » par ses détracteurs de figurer au générique de S.O.S. Fantômes, de Paul Feig. Reprise d’une franchise culte des années 1980, le long-métrage réécrit l’épisode d’origine en remplaçant entièrement la distribution masculine originelle par des femmes. Cette approche féministe, associée dès mars à une bande-annonce, dont l’humour n’a pas fait l’unanimité, a valu à cette dernière plus d’un million d’avis négatifs sur YouTube (contre 290 000 positifs).
Le rejet du film et de sa distribution ne s’appuie pas seulement sur une critique cinématographique. En plus d’être actrice, Leslie Jones est une féministe militante et sympathisante du mouvement de défense du droit des Noirs, Black Lives Matter
. La campagne extrêmement virulente contre l’actrice qui a eu lieu au début de juillet, à la sortie du film, a joué sur tous ces tableaux. Leslie Jones a alors été victime d’insultes sexistes et racistes sur Twitter d’une extrême violence, la comparant par exemple de manière récurrente à un singe
.
Ces attaques étaient l’œuvre d’un mouvement américain néoconservateur et suprémaciste, qui se décrit comme libertarien et antiféministe, qui a adopté depuis peu l’étiquette d’ « Alt-Right » (version raccourcie de « droite alternative »). Il est né sur Internet et s’attaque aux initiatives féministes et antiracistes dans les industries du jeu vidéo. Parmi ses thèmes favoris : l’éloge de fictions supposées apolitiques ou la défense d’un statu quo qui n’altérerait pas la représentation traditionnelle des hommes blancs dans les divertissements populaires.
DÉFENSE DES « HOMMES BLANCS »
« Les cyberagresseurs visent les gens qui sont différents parce qu’ils veulent revitaliser les normes de l’hétérosexualité, du genre d’appartenance, de l’ethnie, etc. » , explique Diane Felmlee, professeure de sociologie à Penn State (Pennsylvanie), à propos du mouvement ayant attaqué Leslie Jones au cours de l’été. Comme l’explique au Guardian le chercheur américain en sciences politiques Dan Cassino :
« Le mythe fondateur d’Alt-Right est que les groupes désavantagés dans la société américaine sont en ce moment en train de diriger les choses grâce à une combinaison d’imposture et d’intimidation. Ce faisant, ils oppressent les hommes blancs. »
Ce mouvement réactionnaire n’a pas de porte-parole attitré, ni de structure à proprement parler. Il évolue de manière organique sur des forums ultralibertariens comme Voat ou 8chan, où l’on se vante de n’avoir aucune censure ni aucune modération. Cela serait le signe, à leurs yeux, d’une dépossession de leur liberté d’expression par le lobby des « social justice warriors », des militants progressistes qu’ils méprisent et dont Leslie Jones est l’une des figures.
Signe que leur liberté d’expression, qu’il revendique totale, est une composante majeure de leur identité, les mouvements Alt-Right se sont constitués pour la plupart au moment de la mise en place d’une modération plus stricte sur les forums Reddit et 4chan. Ils ont alors fui ces espaces de discussion et se sont rabattus sur des sites, dont Voat et 8chan, où il n’y a aucune modération.
MILO YIANNOPOULOS IRONISE
Le réseau social Twitter, qui a longtemps fait figure de terrain de jeu idéal pour les Alt-Right en raison de la faiblesse de sa modération, a pris position à la fin de juillet à la surprise générale en bannissant définitivement de son compte Milo Yiannopoulos, grand apôtre de la provocation en ligne. Celui-ci s’était justement attaqué violemment à Leslie Jones, avant de voir son compte suspendu
.
« Si Twitter n’avait pas banni Milo Yiannopoulos, je parie que [le piratage du site de Leslie Jones] n’aurait pas eu lieu », suggère même Marc Randazza, avocat spécialisé dans le revenge porn, la diffusion sans son consentement d’images intimes d’une personne. A ce jour, l’auteur du piratage du site de Leslie Jones n’est pas connu, le gouvernement fédéral n’ayant ouvert une
enquête que le 25 août. Sur son compte Snapchat, Milo Yiannopoulos s’est contenté d’ironiser, lunettes de soleil sur le nez : « Saloperie de karma. Merde, je viens d’apprendre pour Leslie Jones. Je ne savais pas ! Oublie cette
histoire de karma, LOL. »
Lire aussi : Qui est Milo Yiannopoulos, journaliste pro-Trump banni de Twitter ?
Par William Audureau """

--------------------------------------
Tout ce qui est excessif est insignifiant.
-------------------
 
 Re: Complotisme et autres frustrations
Auteur: Pinke   
Date:   27-08-16 18:30   >>> Répondre à ce message

Qui est cet abruti oui, qu'on oublie son karma de paumé?

Mouvement américain néoconservateur et suprémaciste, qui se décrit comme libertarien et antiféministe?

Mmmm, ca fait envie.

Chacun sa vérité.
 
 Re: Complotisme et autres frustrations
Auteur: Pinke   
Date:   27-08-16 19:59   >>> Répondre à ce message

Merde, j'ai oublié Einstein!

Chacun sa vérité.
 
 Re: Complotisme et autres frustrations
Auteur: Pinke   
Date:   27-08-16 20:15   >>> Répondre à ce message

Et l'autre maboul aussi d'ailleurs...

Chacun sa vérité.
 
 Re: Complotisme et autres frustrations
Auteur: Pinke   
Date:   27-08-16 22:21   >>> Répondre à ce message

Moi, méchant Blanc, demander pardon à pauvre Noir souffrant

Moi parler petit nègre. Pour expier d'avoir stigmatisé les Noirs avec "Y a bon banania".

Moi y'en a pas aller au camp d'été "décolonial" organisé par Sihame Assbague, porte-parole du collectif "Contre le contrôle au faciès". Moi y'en a pas y aller car elle contrôler mon faciès et pas vouloir de moi. Moi être Blanc et elle refuser moi car moi pas être victime du "racisme d'État". Moi pas être Noir ou Arabe et moi donc être exclu du séminaire. En plus moi être Juif et moi manger tous les matins un enfant palestinien au petit-déjeuner.

Sihame Assbague vouloir développement séparé des races : en Afrique du Sud on appelait ça apartheid… Moi être pour.

Moi aimer. Sihame Assbague pas vouloir de moi ? Mais moi pas vouloir, mais pas du tout, d'elle. Si moi décider de me séparer de Sihame Assbague moi être appelé raciste. Si elle décider de se séparer de moi, elle être appelé militante anticolonialiste. Peu importe : à l'arrivée moi content.

Car moi pas vouloir être mélangé à des milliers de Sihame Assbague qui crachent sur moi. Moi être heureux dans mon jardin. À me prélasser dans mon hamac. Moi fumer cigare. Moi lire Tintin au Congo. Moi rêver d'être dans un palanquin porté par des Noirs. Moi peut-être avoir eu un ancêtre négrier. Mais moi pas vouloir le renier ou demander pardon.

Moi être fautif quand même d'avoir colonisé l'Afrique. Mais moi y'en avoir marre de baisser la tête pour ça. Moi avoir quitté l'Afrique. Et Sihame Assbague être venue chez moi. Moi vouloir être libre. Libre de Sihame Assbague. Libre de Christiane Taubira. Libre du CRAN. Moi aimer ma couleur de peau. Sihame Assbague et les siens penser qu'elle est moche ! Leucoderme c'est pas beau… Black is beautiful…
 
Moi être Blanc. Et moi avoir longtemps milité pour la mixité. La mixité hommes-femmes s'entend. La seule qui vaille. Celle qui permet de s'aimer et de faire des enfants. Hommes et femmes de toutes les races, de toutes les couleurs, de toutes les religions, aimez-vous ! Moi avoir une fille un peu noire sur les bords. Moi pas vouloir que Sihame Assbague s'approche d'elle. Elle serait capable de lui faire du mal en la considérant comme le fruit criminel de la domination d'un mâle colonial.

Moi y'en a pas en vouloir vraiment à Sihame Assbague et aux prêtresses du "décolonial". Moi penser que elles bien faire en s'installant dans un camp interdit aux Blancs. Moi content d'éviter toute promiscuité avec elles. Et moi être très heureux si elle, les siens, les siennes élire durablement domicile dans ce camp.

http://www.atlantico.fr/decryptage/moi-mechant-blanc-demander-pardon-pauvre-noir-souffrant-benoit-rayski-2800981.html

Chacun sa vérité.
 
 Re: Complotisme et autres frustrations
Auteur: ndar.tout   
Date:   29-08-16 18:43   >>> Répondre à ce message

La fouine n'est pas maligne et pollue.
On va arrêter de jouer.

--------------------------------------
Tout ce qui est excessif est insignifiant.
-------------------
 
 Re: Complotisme et autres frustrations
Auteur: Pinke   
Date:   29-08-16 22:22   >>> Répondre à ce message

La fouine est surtout très conne, comme d'habitude. Car elle se lassera avant nous de devoir créer de nouveaux pseudos quand il suffit d'un copier/coller pour la bloquer. Encore une histoire de karma douloureux et compliqué...

Chacun sa vérité.
 
 Re: Complotisme et autres frustrations
Auteur: ndar.tout   
Date:   16-09-16 10:34   >>> Répondre à ce message

in libération.fr :
"""Les pays pauvres accueillent 89% des réfugiés dans le monde
Rapport. Les pays en développement accueillent l'essentiel des 65 millions des déplacés par les conflits dans le monde,
selon un rapport de la Banque mondiale publié jeudi
. La présence de ces populations démunies « affecte les perspectives de développement des communautés qui les accueillent», écrit l'auteur du rapport, Xavier Devictor. Au cours des 25 dernières années, ce sont quasiment toujours les mêmes conflits qui ont provoqué la majorité de ces fuites de populations: en Afghanistan, en Irak, en Syrie, au Burundi, en République démocratique du Congo, en Somalie et au Soudan, en Colombie, dans le Caucase et dans l'ex-Yougoslavie. La Syrie est le seul pays à voir la part de sa population déplacée dépasser 25%. """

--------------------------------------
Tout ce qui est excessif est insignifiant.
-------------------
                    

Liste des forums  |  Besoin d'un login ? Enregistre toi ici
 Identification
 Nom d'utilisateur:
 Mot de passe:
 Se rappeler de mon login:
   
 Mot de passe oublié ?
Entre ici ton e-mail ou ton identifiant et un nouveau mot de passe te sera envoyé par mail.