Toutes critiques, défouloir, hors sujet
                    
 Suite de : L'islam est-il modéré?
  Discussion interdite aux utilisateurs suivants :   44444688  44444628  44444684
Auteur: ndar.tout   
Date:   19-06-16 21:05   >>> Répondre à ce message

A vos critiques habituelles.
in lemonde.fr :
""" A Mantes-la-Jolie, des milliers de « musulmans ordinaires » défilent « contre la barbarie »
LE MONDE | 19.06.2016 à 19h28 • Mis à jour le 19.06.2016 à 19h35
Par Florence Aubenas
aA Facebook Twitter Google + Linkedin
Pinterest
Abonnez-vous au
Monde.fr dès 1 €
Marche à Mantes-la-Jolie dimanche 19 juin à l'appel du collectif des mosquées du Mantois à la mémoire des deux policiers assassinés à Magnanville. | Marc Chaumeil pour Le Monde
Ce sont ceux qu’on ne voit pas, ceux qu’on n’entend jamais. Ceux sur lesquels les caméras et les micros glissent généralement sans s’arrêter. Ceux qui ne font pas de bruit. Voila Aziz, agent à la RATP, sa femme Zohra, assistante maternelle et leurs deux fils qui viennent d’acheter un pavillon. Ou encore Mohamed, ingénieur, avec Hasna, agent de sécurité, fans de marche à pied. Leur fille n’est pas là : elle joue à un concert de flûte traversière.
Et encore Farid, 28 ans, graphiste, qui rêve d’écrire des romans, à côté d’Hamid, professeur de philosophie et Zouhair, agent d’assurance. Ce dimanche 19 juin, tous défilent vers le commissariat de Mantes-la-Jolie (Yvelines) ; un cortège d’invisibles, venus de toute la région. En hommage au couple de policiers assassinés lundi 13 juin à Magnanville
, un bourg voisin, le collectif des mosquées mantoises avait appelé les « citoyens français de confession musulmane » à une marche silencieuse. Cinquième rassemblement après le meurtre, celui-ci a créé la surprise : près de 4 000 personnes (2 500 selon la police), un des plus nombreux avec celui organisé par les policiers.
Lire aussi : A Magnanville, la peur et la colère des policiers
Omar Eddaoudi, imam de la grande mosquée de Mantes-la-Jolie en tête de la marche à la mémoire des deux policiers assassinés au nom de l’Etat islamique. | Marc Chaumeil pour Le Monde
Depuis les attentats contre Charlie Hebdo ou le Bataclan, Mehdi Berki, 43 ans, recteur de la grande Mosquée de Mantes-la-Jolie, participe régulièrement à tous les hommages. A chaque fois, il a l’impression pourtant d’entendre le même reproche : « Pourquoi les musulmans restent-ils silencieux ? Pourquoi ne bougent-ils pas ? ».
Avec les quatre responsables des mosquées de la région, ils ont décidé cette fois de
marquer le coup : « Afficher la réalité de notre désarroi, prendre nos responsabilités et signifier un message clair à nos concitoyens : nous nous démarquons. »
Des tracts ont été diffusés dans les alentours après la prière du vendredi, des SMS ou des messages sur les réseaux sociaux, sans faire appel aux institutions religieuses ou politiques traditionnelles. « Nous ne nous adressons pas à la puissance publique, mais aux gens du quotidien » , reprend le recteur, Mehdi Berki. L’affaire n’était pas gagnée. Seul précédent comparable, une manifestation confessionnelle avait été organisée par Hassen Chalgoumi, l’imam de Drancy parfois controversé, au moment de l’affaire Mohamed Merah, en avril 2012. Bilan : deux cents personnes à peine, place de la Bastille.
Dans la marche à l’appel du collectif des mosquées des environs de Mantes-la-Jolie dimanche 19 juin. | Marc Chaumeil pour Le Monde
« CE N’EST PAS DANS NOS HABITUDES DE S’AFFICHER »
L’atmosphère, cette fois, est toute autre, du
monde, des familles surtout. Pour beaucoup, c’est le premier défilé. « On est des musulmans ordinaires, ce n’est pas dans nos habitudes de s’afficher » , dit Said, professeur de math. En marchant vers le commissariat, Zoubida, 35 ans, croit entendre son père quand il lui répétait : « Ne fais pas d’histoire, ma fille, et surtout pas de politique. On n’est pas chez nous. » Elle n’a pas osé lui dire qu’elle venait. « C’est tout un apprentissage pour nous. On a peut-être eu tort, au fond, de ne jamais nous montrer. »
Dans les rangs du cortège, on parle du meurtre, bien sûr, mais aussi de ce sentiment d’un climat quotidien de plus en plus tendu. « En quelques mois, j’ai vu ma voisine devenir raciste. Je la sens en panique » , dit Farida. Tout heurte maintenant. Un groupe d’hommes débat âprement football : faut-il ou non
soutenir l’équipe de France cette année, depuis la non-sélection de Ben Arfa pour l’Euro ? « Du racisme », soutient Chawki, employé de banque. Depuis, il boycotte les matchs des tricolores. Hamid aussi, qui est infirmier. « Je suis dégoûté, c’est le numéro 1. » Mourad, au désespoir : « Qu’est ce qu’on va faire pendant tout le mois de l’Euro ? »
« LA PEUR D’AVOIR DES PROBLÈMES ENSUITE »
Quelques-uns veulent quitter la marche avant d’arriver au commissariat. On parle de « craintes ». Et s’il se passait quelque chose ? « Dans mon intérieur profond, je redoute une attaque terroriste » , dit une mère de famille. Son mari ne voulait pas venir du tout. Elle l’a forcé, « tant pis, il faut être courageux ». Son grand fils est resté devant la télé, « la peur d’être photographié, reconnu et d’avoir des problèmes ensuite » .
Dépôt de gerbe devant le commissariat de Mantes-la-Jolie dimanche 19 juin par des représentants des mosquées des environs. | Marc Chaumeil pour Le Monde
Devant l’hôtel de police, des scouts musulmans déposent une gerbe, avec une grande photo du couple assassiné. Applaudissements. On attend qu’un officier ou une délégation sorte. Personne. En revanche, plusieurs voitures de police déboulent du garage, sirènes hurlantes, forçant la foule à décamper. Quelques-uns leurs font des signes de solidarité. Pas un regard, les visages des agents sont tendus, à cran.
Aucune force de sécurité n’a été déployée dans les voies adjacentes pour sécuriser le défilé et empêcher la circulation. Du coup, c’est Yazid Kerfi, médiateur social, qui a mis sa voiture en travers de la rue principale. « Vous savez que c’est interdit, je peux vous
mettre en prison pour ça » , lui dit un policier. L’autre demande pourquoi ils ne le font pas eux-mêmes. Laconique : « On n’a pas de consigne. » Un grand rigole : « On n’est pas tombé dans les bras les uns des autres. »
Quelques-uns s’accrochent aux barrière métalliques qui entourent le commissariat depuis le meurtre. Mais derrière, tout le monde est déjà parti. Deux femmes s’embrassent. « Tu as vu ? on l’a fait. J’aurais jamais cru que je pouvais me le permettre. »
Par Florence Aubenas"""

--------------------------------------
Tout ce qui est excessif est insignifiant.
-------------------
 
 Re: Suite de : L'islam est-il modéré?
Auteur: lorient   
Date:   18-07-16 23:08   >>> Répondre à ce message

L’islamologue suisse Tariq Ramadan a annoncé, samedi 16 juillet, avoir été refoulé par la Mauritanie à son arrivée à Nouakchott, où il était invité à animer des conférences, une source policière faisant état à l’AFP de son expulsion pour des raisons non communiquées dans l’immédiat.
 
 Re: Suite de : L'islam est-il modéré?
Auteur: Solina   
Date:   18-07-16 23:29   >>> Répondre à ce message

Et qu'est ce que tu en conclues ?


 
 Re: Suite de : L'islam est-il modéré?
Auteur: Eureka 
Date:   19-07-16 00:44   >>> Répondre à ce message

Tariq Ramadan refoulé par la République Islamique de Mauritanie c'est amusant !.... les loups se mangent entre eux ????

Message posté par un internaute non inscrit dont la géolocalisation détectée est : VILLE : Dakar PAYS : Senegal
 
 Re: Suite de : L'islam est-il modéré?
Auteur: ndar.tout   
Date:   19-07-16 09:20   >>> Répondre à ce message

Tu n'as pas de bol, Tariq Ramadan a la nationalité suisse, vit en Suisse, ENSEIGNE en Suisse!

--------------------------------------
Tout ce qui est excessif est insignifiant.
-------------------
 
 Re: Suite de : L'islam est-il modéré?
Auteur: Eureka 
Date:   19-07-16 11:28   >>> Répondre à ce message

Tariq Ramadan , cette saloperie qui sur une chaine de télé Française , refusait de condamner la lapidation des femmes en Iran peut de temps apres l'arrivée au pouvoir de Khomeiny ....encore un grand humaniste !!!

Message posté par un internaute non inscrit dont la géolocalisation détectée est : VILLE : Dakar PAYS : Senegal
 
 Re: Suite de : L'islam est-il modéré?
Auteur: ndar.tout   
Date:   19-07-16 12:02   >>> Répondre à ce message

Suisse, grand pays de tolérance aussi, haha!

--------------------------------------
Tout ce qui est excessif est insignifiant.
-------------------
 
 Re: Suite de : L'islam est-il modéré?
Auteur: Eureka 
Date:   19-07-16 13:39   >>> Répondre à ce message

En Suisse (et en Europe ) on ne lapide pas les femmes , les crimes "d'honneur" n'existent pas et on ne coupe pas les mains les pieds des voleurs .....aussi avant que l'Islam soit modéré et tolérant sur TOUTE sa zone d'influence il passera de l'eau sous les ponts !!!!

Message posté par un internaute non inscrit dont la géolocalisation détectée est : VILLE : PAYS : Senegal
 
 Re: Suite de : L'islam est-il modéré?
Auteur: ndar.tout   
Date:   19-07-16 13:45   >>> Répondre à ce message

Je ne parle pas de tes propos.
Je ne m'adresse pas à toi.

--------------------------------------
Tout ce qui est excessif est insignifiant.
-------------------
 
 Re: Suite de : L'islam est-il modéré?
Auteur: omega 
Date:   19-07-16 14:26   >>> Répondre à ce message

"Suisse, grand pays de tolérance aussi,"


Quand ils sont entre eux...

Message posté par un internaute non inscrit dont la géolocalisation détectée est : VILLE : Reims PAYS : France
 
 Re: Suite de : L'islam est-il modéré?
Auteur: omega 
Date:   19-07-16 15:23   >>> Répondre à ce message

T'es con naturellement ou tu le fais exprès ?

Message posté par un internaute non inscrit dont la géolocalisation détectée est : VILLE : Reims PAYS : France
 
 Re: Suite de : L'islam est-il modéré?
Auteur: Super Nino   
Date:   19-07-16 18:38   >>> Répondre à ce message

Je pense pas qu il A OUBLIE LA 1 IER FOIS ...RESTE A SAVOIR SI IL LUI EST RESTE DES TRACES PSYCOLOGIQUES :) :) :)
 
 Re: Suite de : L'islam est-il modéré?
Auteur: omega 
Date:   19-07-16 18:44   >>> Répondre à ce message

Tiens voilà Chienchien.

C'était une discussion avec Gorgy pas avec toi.

Message posté par un internaute non inscrit dont la géolocalisation détectée est : VILLE : Reims PAYS : France
 
 Re: Suite de : L'islam est-il modéré?
Auteur: Eureka 
Date:   19-07-16 19:56   >>> Répondre à ce message

Une vidéo d'un jeune Tunisien décapitée pour s'etre converti au Christianisme :
www.fukislam.blogspot.fr/2013/06/warning-very-graphic-violence-beheading.html

Message posté par un internaute non inscrit dont la géolocalisation détectée est : VILLE : PAYS : Senegal
 
 Re: Suite de : L'islam est-il modéré?
Auteur: Super Nino   
Date:   20-07-16 07:47   >>> Répondre à ce message

OMEGOUILLE ???? Pourquoi t as supprimer ma reponse ??? tu as honte des verités ??? mONSIEUR JOUE AU DUR ET COMME UNE FILLETTE supprime .....CONNARD , TU ES , CONNARD TU RESTERAS .......COCU TU ES , COCU TU RESTERAS ....INCAPABLE DE GARDER SA FEMME ? c est toi qui fait le chienchien derriere elle ...et oui tout ce sait .....  CC :)  CC
 
 Re: Suite de : L'islam est-il modéré?
Auteur: omega 
Date:   20-07-16 08:40   >>> Répondre à ce message

Les comiques troupiers sont en forme dés le matin !

A remarquer :

Dés que Gorgy met un post, son chienchien arrive aussitôt !
Tu ne peux pas penser seul ?

Quant aux suppressions de post. Désolé super Neuneu, mais je n'en ai pas le pouvoir.

Message posté par un internaute non inscrit dont la géolocalisation détectée est : VILLE : Reims PAYS : France
 
 Re: Suite de : L'islam est-il modéré?
Auteur: Super Nino   
Date:   20-07-16 10:31   >>> Répondre à ce message

IL Y A PLUS CON QUE TOI ,,,,,,,??????? PAS POSSIBLE ....!.. J y peux rien si mon ami Gorgui post en meme temps que moi , mais c est un probléme qu on tout les cocus , ils se sentent toujours visés ..t inquiete je peux penser seul et te concernant j ai fait le tour de la bestiole ..c.o.n.n.a.r.d clindoeil
 
 Re: Suite de : L'islam est-il modéré?
Auteur: Solina   
Date:   20-07-16 15:54   >>> Répondre à ce message

Tu me parais bien obsédé par le cocufiage Nino, ça sent le vécu ! !jump


 
 Re: Suite de : L'islam est-il modéré?
Auteur: Eureka 
Date:   20-07-16 16:07   >>> Répondre à ce message

L'Islam compte 1,8 milliards de fidèles dont 20% environ de fondamentalistes soit environ 360 milions !!
quelle importance que le reste de la population musulmane soit modérée ? aucune ....
quand les Allemands votèrent pour Hitler ils n'ont pas voté pour les chambres à gaz ( 6 millions de morts ) , quand le PC a pris le pouvoir en Russie l'immense majorité des Russes ne voulaient pas du Goulag
(20 millions de morts ) idem avec la Chine de Mao et le Cambodge de Pol Pot ......donc la majorité des musulmans modérés et bien silencieuse (!) ne pèse pas face au fanatisme de l'Islam intégriste ....tant que les docteurs de la Loi Islamique ne feront pas le ménage dans le Coran
pour éliminer toutes traces de violences (hélas mission impossible ) il faudra vivre longtemps avec les attentats ....

Message posté par un internaute non inscrit dont la géolocalisation détectée est : VILLE : Dakar PAYS : Senegal
 
 Re: Suite de : L'islam est-il modéré?
Auteur: Eureka 
Date:   20-07-16 16:11   >>> Répondre à ce message

de Levy-Strauss :
Les musulmans sont incapables de supporter l'existence d'autrui , le seul moyen pour eux de se protéger et se mettre à l'abri du doute , de l'humiliation , consiste dans une "néantisation" de l'autre ...

Je ne pense pas que Levy-Strauss etait islamophobe ....

Message posté par un internaute non inscrit dont la géolocalisation détectée est : VILLE : Dakar PAYS : Senegal
 
 Re: Suite de : L'islam est-il modéré?
Auteur: Super Nino   
Date:   20-07-16 16:14   >>> Répondre à ce message

Si tu le penses c est bien , mais pense ce que tu veux et du moment que je sais les verités me concernant , là n est il pas l essentiel ? ...tu dois retourner la meme reflexion a l autre C.O.N.N.A.R.D avec son , chienchien !! cela veut il dire que lui meme en est un ?? ALLONS RESTE OBJECTIVE ET MOINS CONNE ....dejà que tu en as une sacrée couche , abstient toi de trop le démontrée...
 
 Re: Suite de : L'islam est-il modéré?
Auteur: omega 
Date:   20-07-16 17:26   >>> Répondre à ce message

"IL Y A PLUS CON QUE TOI ,,,,,,,"

qui dit super nœud.


Plus con que moi ça c'est sûr.
Même pas foutu d'envoyer des insultes cohérentes...

Message posté par un internaute non inscrit dont la géolocalisation détectée est : VILLE : Reims PAYS : France
 
 Re: Suite de : L'islam est-il modéré?
Auteur: lorient   
Date:   06-08-16 15:35   >>> Répondre à ce message

Les Allemands lassés par Merkel et son «nous y arriverons»

Libération.fr
 
 Re: Suite de : L'islam est-il modéré?
Auteur: ndar.tout   
Date:   28-08-16 14:47   >>> Répondre à ce message

Désolé de parler encore d'Islam mais ce n'est pas moi qui fait l'actualité.
"""L'islamologue Adrien Candiard propose une analyse nuancée de la crise qui traverse le monde musulman. Selon lui, le monde sunnite est divisé entre une version à la fois moderne et intolérante de l'islam — le salafisme — à un islam traditionnel nettement plus à l'aise avec la diversité.
Adrien Candiard, frère dominicain et membre de l'Institut dominicain d'études orientales (Le Caire), est islamologue. Il est notamment l'auteur de En finir avec la tolérance? Différences religieuses et rêve andalou (Paris, PUF, 2014) et Comprendre l'islam. Ou plutôt: pourquoi on n'y comprend rien
(Paris, Flammarion, 2016).»
PUBLICITÉ
FIGAROVOX: L'irréductible diversité de l'islam sert souvent d'argument pour mettre hors de cause le fait religieux. «Ce n'est pas l'islam» est un leitmotiv qu'on entend à chaque fois qu'une action déplaisante est commise au nom de l'islam. D'autre part, on assiste à une réduction qui consiste à considérer l'islam comme intrinsèquement violent. Comment échapper à ce double écueil?
ADRIEN CANDIARD: En période troublée, on cherche des réponses simples. Il faut pourtant admettre que l'islam — religion qui a quatorze siècles d'histoire, sur des territoires immenses, et qui compte aujourd'hui plus d'un milliard de fidèles dans des cultures très différentes — est une réalité complexe. Complexe ne veut pas dire incompréhensible, mais impossible à réduire à des formules paresseuses: «L'islam, c'est la paix», «l'islam,
L'islam offre une disponibilité à un usage violent. Cela ne fait pas de l'islam une religion violente par nature, car avec ces données, de très nombreux courants, nullement marginaux, ont pu et peuvent encore vivre un islam pacifique.
c'est la violence»… Des formules qui n'aident pas à comprendre, parce qu'elles réduisent l'islam à une de ses dimensions, un de ses courants, voire une de ses caricatures. L'islam n'a pas un «vrai» visage: il en a plusieurs, et nous n'avons pas à choisir celui qui nous convient. Ne pas reconnaître cette diversité et disserter sur la nature de l'islam en général, c'est en fait se contenter chercher la confirmation de ses propres aspirations, de ses arrière-pensées politiques ou de ses angoisses ; cela ne nous apprend rien sur l'islam.
Certains renvoient dos à dos la violence islamique et la violence d'autres religions. L'islam est-elle une religion spécifiquement violente? Cette violence est-elle à chercher dans le Coran, ou bien sa racine se trouve-t-elle ailleurs?
Chaque religion a ses propres défis par rapport à la violence. Dans le cas de l'islam, la difficulté tient d'abord à l'ambiguïté des sources à cet égard: on trouve, dans le Coran ou les hadiths, des appréciations très différentes de la violence — d'où d'ailleurs notre désarroi. Ces textes réclament donc une interprétation, et ils ont pu être, dans la tradition musulmane, interprétés de manières très différentes. De plus, l'imaginaire lié à l'islam primitif n'est pas un imaginaire non-violent. L'islam offre une disponibilité à un usage violent. Cela ne fait pas de l'islam une religion violente par nature, car avec ces données, de très nombreux courants, nullement marginaux, ont pu et peuvent encore vivre un islam pacifique. Tout texte appelle une interprétation, spécialement un texte religieux, et même ceux qui prétendent qu'il ne faut pas interpréter ne font en fait pas autre chose ; or l'interprétation est un acte éthique, qui engage la responsabilité de l'interprète. Le croyant n'est pas seulement le jouet d'un texte ou d'une tradition ; la violence peut être favorisée par un contexte, mais elle est d'abord un choix.
Vous écrivez que le schéma occidental hérité des Lumières, qui oppose la modernité rationnelle à l'obscurantisme de la Tradition est inopérant en ce qui concerne l'islam. Pourquoi?
La crise que traverse aujourd'hui l'islam, dont nous subissons les conséquences, ne nous est pas opaque seulement parce que nous connaissons mal cette religion ; c'est aussi que nous appliquons spontanément une fausse grille de lecture. On demande un islam moderne, donc forcément ouvert, contre la tradition nécessairement obscurantiste, alors que le conflit de légitimité très violent auquel on assiste oppose justement une version à la fois moderne et intolérante de l'islam — le salafisme — à un islam traditionnel nettement plus à l'aise avec la diversité. Tous les terroristes d'aujourd'hui sont issus de cette réforme moderne de l'islam qu'est le salafisme.
Le conflit de légitimité très violent auquel on assiste oppose justement une version à la fois moderne et intolérante de l'islam — le salafisme — à un islam traditionnel nettement plus à l'aise avec la diversité.
Le salafisme, loin d'être un mouvement conservateur, est un mouvement rejetant toute la tradition islamique?
Le salafisme naît du constat que l'islam sunnite traditionnel, celui des califes et des sultans, des juristes et des théologiens, des philosophes et des soufis, a échoué face à l'Occident. Si ce dernier a pu imposer sa supériorité dans tant de domaines, c'est nécessairement que les musulmans ont été infidèles à la vraie religion. Le salafisme est donc une tentative de retour, contre des siècles de tradition, à une origine fantasmée et reconstruite. C'est un refus de l'islam des parents et des grands-parents, un refus de l'islam classique et de ses formes populaires, au nom d'un très hypothétique islam des premiers ancêtres. Dire que le salafisme exprime la vraie nature de l'islam, c'est donc affirmer que les musulmans ne l'ont pas comprise pendant treize siècles! C'est aussi tomber dans le panneau du discours salafiste, croire qu'il exprime réellement l'islam originel.
On emploie souvent le terme «islamisme» pour qualifier toute forme d'islam fondamentaliste. Ce terme vous parait-il approprié? Quelle distinction apporteriez-vous?
On a forgé ce mot pour désigner des formes jugées extrémistes de l'islam, et la distinction entre islam et islamisme sert couramment — à juste titre — à éviter de faire porter le poids de la violence et du terrorisme à des millions de musulmans qui n'ont rien demandé. Toutefois, l'islamisme est un fantôme: personne ne s'en réclame. Ce qui existe, ce sont au moins deux types de mouvements très différents, que nous regroupons sous ce vocable alors qu'ils n'ont rien de commun. Il y a d'une part l'islam politique, représenté en particulier par les Frères musulmans, dont le but est de prendre le pouvoir pour appliquer dans un cadre politique moderne les normes d'une morale religieuse rigoureuse. D'autre part, le salafisme, qui n'est pas d'abord politique, entend créer une société différente, une contre-société dont le modèle est la communauté musulmane primitive de Médine. Ces mouvements n'ont ni les mêmes buts, ni les mêmes cadres de pensée, et ils ne touchent pas les mêmes personnes.
Une chose qui effraie dans l'islam est l'absence supposée de distinction entre religieux et politique. Est-ce une réalité dans l'islam historique? L'islam peut-il s'accommoder de cette distinction essentielle à la démocratie?
Cette impossibilité, en islam, de distinguer religion et politique est une aberration au regard de l'histoire, qui s'explique par l'adoption — parfois par des gens qui ne le soupçonnent pas — des thèses des salafistes, avec leur mépris souverain pour l'histoire. Les grands empires musulmans ont tous été traversés par cette distinction effective: le calife, figure censée incarner les deux dimensions, a été la plus grande partie du temps privé et du pouvoir politique, au profit de militaires (sultans, émirs…), et du pouvoir religieux, au profit du corps des ulémas. Avec la chute de l'Empire ottoman, après la Première Guerre mondiale, devant l'effondrement des cadres traditionnels, de nombreux musulmans entendent repenser le rapport du religieux et du politique. C'est le moment où se créent les Frères musulmans, en Égypte en 1928 ; c'est le moment où se structure la pensée salafiste ; c'est aussi le moment où un sheykh d'al-Azhar, Ali Abderraziq, qui n'a rien d'un admirateur de l'Occident, publie en 1925 un petit livre (L'islam et les fondements du pouvoir) où il exprime sa conviction, argumentée en théologie musulmane, que la révélation coranique ne dit strictement rien de l'organisation politique. Les débats du monde arabo-musulman sur la démocratie naissent dans cette période d'effervescence intellectuelle, où l'islam sert de référence à des positions bien différentes. Nous n'en sommes, à bien des égards, pas encore sortis. Pour comprendre les difficultés de la démocratie dans le monde arabe en particulier, il faut ajouter l'héritage complexe des colonisations, les illusions du nationalisme militaire et du socialisme tiers-mondiste, le retard de développement… La théologie n'est donc pas absente dans ces difficultés, mais en faire porter le poids à un islam intemporel, essentiel, c'est faire preuve à la fois d'amnésie historique et de naïveté.
Finalement, au-delà même de la violence religieuse, c'est la question des mœurs qui semble poser problème. La question de l'égalité hommes/femmes, à ce titre est cruciale. Y a-t'il une incompatibilité entre cette vision islamique du rapport homme/femme et la vision chrétienne, devenue occidentale?
Religion et culture s'influencent réciproquement, mais la culture n'est pas l'application d'une théologie. Identifier par exemple, sur l'égalité entre les hommes et les femmes, la vision chrétienne et la vision occidentale semble un peu rapide: qu'on trouve à l'extraordinaire bouleversement du statut de la femme en Occident depuis un siècle des racines théologiques chrétiennes est vraisemblable (l'égalité étant par exemple affirmée dès les lettres de Paul), mais de là à canoniser la libération sexuelle ou la contraception, qui font partie aujourd'hui du modèle occidental, il y a un grand pas! La théologie influence la société, mais elle s'adapte aussi à elle. Ainsi, quand on se demande par exemple si le voile islamique est vraiment une prescription du Coran, la réponse est non ; non parce que le Coran serait plus libéral, mais au contraire parce qu'apparemment, il vient d'un monde où les femmes ne doivent même pas sortir de chez elles. Le voile est donc une adaptation bien plus tardive, un moyen pour les femmes de sortir, de participer à la vie publique, tout en restant symboliquement à distance. On peut juger cette évolution insuffisante ou dérisoire, mais non pas la nier: l'islam ne présente pas un modèle éternel que l'histoire n'influencerait pas. Et surtout, ces questions demandent de faire la part des traditions culturelles, très diverses d'un pays musulman à un autre, de l'héritage familial, des pressions
Il y a urgence à replacer le débat à ce niveau : celui de la discussion rationnelle. On ne résoudra pas la crise que traverse l'islam sunnite à la place des musulmans, ni en leur dictant ce qu'ils doivent croire.
contradictoires, des hormones… La théologie n'est pas tout!
«L'urgence est à la théologie, une théologie capable de proposer un islam apaisé avec sa tradition comme avec les questions du temps présent ; un islam dont il n'est pas possible, à l'avance, de décrire les contours.», écrivez-vous pourtant. Pourquoi la théologie vous semble-t-elle importante dans le cadre d'une réforme de l'islam? Est-ce à dire que le clergé musulman a un rôle primordial dans l'apaisement de l'islam?
La théologie n'explique pas tout, mais nous avons tous — musulmans, chrétiens, agnostiques, athées — un besoin urgent de théologie. Pas de catéchisme, mais de théologie, cette appréhension rationnelle et académique des contenus de la foi, que la France a exclue de l'Université à la fin du XIXe siècle. Cette exception française explique en partie notre désarroi, croyants ou non croyants, devant les phénomènes religieux, que nous ne sommes pas armés pour comprendre ; plus dramatiquement, cela rend aussi les jeunes plus manipulables par des discours religieux aberrants. Une religion n'est pas seulement un folklore et des traditions. Si l'on s'en tient là, la religion n'est plus qu'une question d'identité, et toute discussion devient impossible: au mieux, on se tolère, et au pire on se combat. Une religion, ce sont aussi des convictions, des opinions, des idées. Il n'y a pas seulement un fait religieux, mais également une pensée religieuse, des pensées religieuses. Il y a urgence à replacer le débat à ce niveau: celui de la discussion rationnelle. On ne résoudra pas la crise que traverse l'islam sunnite à la place des musulmans, ni en leur dictant ce qu'ils doivent croire. Mais on peut les aider en plaçant le débat au bon niveau, plutôt que par des polémiques estivales dérisoires. """

--------------------------------------
Tout ce qui est excessif est insignifiant.
-------------------
 
 Re: Suite de : L'islam est-il modéré?
Auteur: Eureka 
Date:   28-08-16 15:14   >>> Répondre à ce message

Toujours ce conflit d'infériorité vis à vis de l'Occident

Au XIXè siecle quand des intellectuels Egyptiens , Marocains , Soudanais...)constatant le retard du monde Arabe sur l'Occident colonisateur en plus , ont voulu "moderniser" l'Islam leur tentative a aboutit aux Freres Musulmùans et autres salafistes ....le mouvements nationalistes (Nasser , Assad , Saddam) ayant échoué à ressouder la nation Arabe a ressouder la nation Arabe
(et à vaincre Israel ) le Salafisme refait surface....
a mon humble avis il faudrait un corpus de hautes autorité Musulmane pour définir une seule et meme doctrine acceptable dans notre monde moderne !

Message posté par un internaute non inscrit dont la géolocalisation détectée est : VILLE : Dakar PAYS : Senegal
 
 Re: Suite de : L'islam est-il modéré?
Auteur: ndar.tout   
Date:   28-08-16 18:59   >>> Répondre à ce message

N'abuse pas Nino.

--------------------------------------
Tout ce qui est excessif est insignifiant.
-------------------
 
 Re: Suite de : L'islam est-il modéré?
Auteur: Eureka 
Date:   28-08-16 22:53   >>> Répondre à ce message

Franchement l'eau chaude n'est pas indispensable au Sénégal .....de bons glaçons pour le pastis suffisent :)

Message posté par un internaute non inscrit dont la géolocalisation détectée est : VILLE : Dakar PAYS : Senegal
 
 Re: Suite de : L'islam est-il modéré?
Auteur: lorient   
Date:   28-08-16 22:57   >>> Répondre à ce message

Bastidon ,vieux, pour les plus fauchés
 
 Re: Suite de : L'islam est-il modéré?
Auteur: ndar.tout   
Date:   28-08-16 22:58   >>> Répondre à ce message

Le pastis n'est pas indispensable et de l'eau chaude en hiver est bien agréable même au Sénégal.

--------------------------------------
Tout ce qui est excessif est insignifiant.
-------------------
 
 Re: Suite de : L'islam est-il modéré?
Auteur: lorient   
Date:   28-08-16 23:01   >>> Répondre à ce message

Chauffée avec les centrales à charbon


Message édité (28-08-16 23:01)
 
 Re: Suite de : L'islam est-il modéré?
Auteur: ndar.tout   
Date:   28-08-16 23:09   >>> Répondre à ce message

Quelle finesse d' esprit!

--------------------------------------
Tout ce qui est excessif est insignifiant.
-------------------
 
 Re: Suite de : L'islam est-il modéré?
Auteur: ndar.tout   
Date:   28-08-16 23:13   >>> Répondre à ce message



--------------------------------------
Tout ce qui est excessif est insignifiant.
-------------------
 
 Re: Suite de : L'islam est-il modéré?
Auteur: ndar.tout   
Date:   29-08-16 12:13   >>> Répondre à ce message

Stupide Averell!

--------------------------------------
Tout ce qui est excessif est insignifiant.
-------------------
 
 Re: Suite de : L'islam est-il modéré?
Auteur: ndar.tout   
Date:   29-08-16 15:27   >>> Répondre à ce message

Vous vous étonnez que l'on interdise certains sur des topic!

--------------------------------------
Tout ce qui est excessif est insignifiant.
-------------------
 
 Re: Suite de : L'islam est-il modéré?
Auteur: ndar.tout   
Date:   29-08-16 17:33   >>> Répondre à ce message

Tu me reconnais enfin à la juste valeur.
Oui les carottes c'est un sujet intéressant, d'ailleurs j'avais déjà posté à leur sujet.
Plus sérieux arrête de polluer les topic.
Tu te casses quand?

--------------------------------------
Tout ce qui est excessif est insignifiant.
-------------------
 
 Re: Suite de : L'islam est-il modéré?
Auteur: Pinke   
Date:   30-08-16 00:01   >>> Répondre à ce message

"Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes.” disaient les Shadoks.

Chacun sa vérité.
 
 Re: Suite de : L'islam est-il modéré?
Auteur: Pinke   
Date:   30-08-16 00:24   >>> Répondre à ce message

Tu ne peux pas t'adapter, tu es bête, tu es grotesque, tu es pitoyable et ridicule. Reste chez toi, ferme la porte, et cache toi sous les draps.

Chacun sa vérité.
 
 Re: Suite de : L'islam est-il modéré?
Auteur: Angiiie... 
Date:   30-08-16 11:53   >>> Répondre à ce message

Auteur: Pinke
Date: 30-08-16 00:24 >>> Répondre à ce message

Tu ne peux pas t'adapter, tu es bête, tu es grotesque, tu es pitoyable et ridicule. Reste chez toi, ferme la porte, et cache toi sous les draps.
_________________________________

Moi je trouve ces 2 phrases très belles du stricte point de vue de lecteur - c'est fin et stylé

La fouine tu devrais te tenir à carreau pour pas avoir plus mal !tongue !tongue

Message posté par un internaute non inscrit dont la géolocalisation détectée est : VILLE : Paris PAYS : France
 
 Re: Suite de : L'islam est-il modéré?
Auteur: Pinke   
Date:   30-08-16 13:14   >>> Répondre à ce message

Angiiie

!ami

Il y a trop de Mars et pas assez de Vénus sur ce forum. C'est le problème.

Chacun sa vérité.
 
 Re: Suite de : L'islam est-il modéré?
Auteur: ndar.tout   
Date:   30-08-16 14:06   >>> Répondre à ce message

Parce que certains Mars ont peur des Venus et font tout pour les faire fuir.
C'est quand même incroyable cette accumulation chez certaines personnes : raciste, islamophobe, sexiste, misogyne, vulgaire, insultant, populiste.
Avec certaines nuances, bien sûr.
Ça fait cliché mais si réel.

--------------------------------------
Tout ce qui est excessif est insignifiant.
-------------------
 
 Re: Suite de : L'islam est-il modéré?
Auteur: Angiiie 
Date:   30-08-16 14:09   >>> Répondre à ce message

Pinke !ami !ami

Mais maintenant que vous le dites, où sont passées les filles ? ???

Message posté par un internaute non inscrit dont la géolocalisation détectée est : VILLE : Paris PAYS : France
 
 Re: Suite de : L'islam est-il modéré?
Auteur: Pinke   
Date:   30-08-16 14:34   >>> Répondre à ce message

Oui Ndar, faux Mars en carton pâte, de pacotille, car être un homme, c'est aimer les femmes. C'est vrai que toutes ces tares vont souvent ensemble, comme par hasard. Incarner le cliché à ce point, c'est effarant.

Angiiie,

Les filles ont plus d'expérience et d'intuition peut etre dans un certain domaine, fuir les dingues. Mais qui sait, La Fouine est peut-être une dame?

Chacun sa vérité.
 
 Re: Suite de : L'islam est-il modéré?
Auteur: Angiiie 
Date:   30-08-16 14:35   >>> Répondre à ce message

mdrrrr
Alors là Pinke si la Fouine est une dame Jupter risque de te punir sévère !waw

Message posté par un internaute non inscrit dont la géolocalisation détectée est : VILLE : Paris PAYS : France
 
 Re: Suite de : L'islam est-il modéré?
Auteur: ndar.tout   
Date:   30-08-16 14:37   >>> Répondre à ce message

Pas une dame, un DRAME.

--------------------------------------
Tout ce qui est excessif est insignifiant.
-------------------
 
 Re: Suite de : L'islam est-il modéré?
Auteur: dzeta 
Date:   30-08-16 14:55   >>> Répondre à ce message

"où sont passées les filles ?"

Avec ce que certains leur ont collé dans la tronche...
Elles ont sans doute préférè aller voir ailleurs.


C'est amusant les types misogynes mais qui ne pensent qu'à baiser.
Itou pour les racistes mais qui vont se vider dans des pays qu'ils abhorrent.*

Hein mon Neuneu !
Ah mais c'est vrai... Tu es un sauveur. on attend ton flouze au bled pour remonter le pays.


* Pour Nino regarde dans le dictionnaire.

Message posté par un internaute non inscrit dont la géolocalisation détectée est : VILLE : Châlons-en-champagne PAYS : France
 
 Re: Suite de : L'islam est-il modéré?
Auteur: Pinke   
Date:   30-08-16 16:01   >>> Répondre à ce message

Angiiie a écrit:

> mdrrrr
> Alors là Pinke si la Fouine est une dame Jupter risque de te
> punir sévère !waw

Oh, il n'y a rien d'insultant à être une dame. Je trouve qu'elle a de belles manières et une façon de s'exprimer tout à fait charmante, une ouverture d'esprit digne des plus grands grecs. Surement une dame du monde!

Ndar

Pas une dame, un DRAME.

Joli, et vrai, hélas.

Chacun sa vérité.
 
 Re: Suite de : L'islam est-il modéré?
Auteur: ndar.tout   
Date:   30-08-16 19:44   >>> Répondre à ce message

Comment peut-on penser que les actes barbares, tel que la noyade ou l'embrasement d' Hommes dans une cage ou les exécutions par des enfants, de daech puissent avoir un rapport quelconque avec l'islam?!
in lefigaro.fr :
""" Un père aurait reconnu son fils de 13 ans sur une vidéo de l'EI
Publié le 30/08/2016 à 16:16
A droite, Jojo, 13 ans a été identifié par son père - Capture d'écran d'une vidéo de propagande de l'EI
13
L'Etat islamique a diffusé en fin de semaine une nouvelle vidéo de propagande. Cinq enfants bourreaux y sont filmés en train d'exécuter des otages kurdes, en Syrie. Un Britannique dit avoir reconnu son fils de 13 ans.
L'État islamique met régulièrement en scène des enfants dans ses vidéos de propagande. La dernière en date a été mise en ligne vendredi. Les images, insoutenables, montrent un groupe de cinq enfants, en train d'abattre de sang-froid des prisonniers kurdes agenouillés. Parmi eux, un jeune adolescent de 13 ans, blond aux yeux bleus. Un Britannique, est convaincu qu'il s'agit de son fils, Jojo. Cité par le , ce père de famille se souvient d'«un petit garçon joyeux, aimant, sensible, très agréable». Cela fait trois ans qu'il ne l'a pas revu.
Suivre
Daily Mail U.K.
✔ @DailyMailUK
Father identifies British boy 'killer' seen executing a captured prisoner in Syria
http://dailym.ai/2ciuGwm
22:12 - 27 Août 2016
Father identifies British boy 'killer' seen executing prisoner
The distraught man, who has not seen his son JoJo for three years, said the boy was 'brainwashed' by his mother, Sally Jones, after being taken by her to join Islamic State in Syria.
dailymail.co.uk
108 108 Retweets
32 32 j'aime
Pour lui, il est clair que l'enfant a été victime d'un «lavage de cerveau», orchestré par sa mère, Sally Jones. Parce qu'elle jouait dans un groupe de hard rock
dans les années 1990, cette femme de 47 ans a été surnommée «la djihadiste punk» par la presse britannique. Convertie à l'islam depuis six ans, elle aurait fui l'Angleterre pour la Syrie en 2013, emmenant son enfant avec elle. Sur place, elle se serait remariée à un cyberactiviste de 21 ans. Après la mort de ce dernier en août 2015, lors d'une frappe de drones américains, elle aurait pris la tête de la brigade al-Khanssaa
, uniquement composée de femmes, et poursuivi ses activités terroristes. Très présente sur les réseaux sociaux, Sally Jones appelle régulièrement à mener des actions terroristes dans son pays d'origine.
Quant à son fils, renommé Hamza, il se fait appeler Abu Abdullah al-Britani dans la vidéo publiée la semaine dernière. Un nom de guerre, généralement donné aux djihadistes originaires de Grande-Bretagne. «C'était un garçon brillant et parfaitement normal. Je suis en colère contre Sally d'avoir pris un enfant innocent, incapable de différencier le bien du mal. Les enfants peuvent être facilement manipulés, a déclaré son père, désemparé. Je voudrais savoir ce qui pousse une mère à placer son fils dans une telle situation… C'est dégoûtant qu'on lui ait lavé le cerveau.»"""

--------------------------------------
Tout ce qui est excessif est insignifiant.
-------------------
 
 Re: Suite de : L'islam est-il modéré?
Auteur: Eureka 
Date:   30-08-16 20:02   >>> Répondre à ce message

Le gamin ne fait surement pas de rapprochement avec l'Islam mais sa mère "la djihadiste Punk"....un tir de drone sur la tronche ..... :)



Message posté par un internaute non inscrit dont la géolocalisation détectée est : VILLE : Dakar PAYS : Senegal
 
 Re: Suite de : L'islam est-il modéré?
Auteur: ndar.tout   
Date:   30-08-16 20:05   >>> Répondre à ce message

C'est quoi cette réponse?

--------------------------------------
Tout ce qui est excessif est insignifiant.
-------------------
 
 Re: Suite de : L'islam est-il modéré?
Auteur: Eureka 
Date:   30-08-16 21:07   >>> Répondre à ce message

Comment une mlere peut-elle laisser son fils de 13 ans exécuter un prisonnier ????
Elle dirige une brigade de terroristes , demande à faire des attentas en Angleterre : pas de pitié ....feu !

Message posté par un internaute non inscrit dont la géolocalisation détectée est : VILLE : Dakar PAYS : Senegal
 
 Re: Suite de : L'islam est-il modéré?
Auteur: ndar.tout   
Date:   30-08-16 22:09   >>> Répondre à ce message

Tu es donc d'accord que cela n'a rien avoir avec l'islam.

--------------------------------------
Tout ce qui est excessif est insignifiant.
-------------------
 
 Re: Suite de : L'islam est-il modéré?
Auteur: Eureka 
Date:   30-08-16 22:20   >>> Répondre à ce message

Pour la mère bien sûr que c'est l'Islam , il y a l'Islam des Lumières avec Averoès et l'Islam des ténêbres avec Hassân As Sabbah créateur de la secte des Assassins et maintenant Daesh ....
comme l'église catholique a eut St Vincent de Paul et Torquemada !
Quand au gamin c'est une vie des plus tragique , manipulé et qui va finir en chair en canon ....sa mère devrait finir au CPI !



Message posté par un internaute non inscrit dont la géolocalisation détectée est : VILLE : Dakar PAYS : Senegal
 
 Re: Suite de : L'islam est-il modéré?
Auteur: ndar.tout   
Date:   30-08-16 22:42   >>> Répondre à ce message

Tu ne réponds pas.

--------------------------------------
Tout ce qui est excessif est insignifiant.
-------------------
 
 Re: Suite de : L'islam est-il modéré?
Auteur: lorient   
Date:   30-08-16 22:44   >>> Répondre à ce message

La moitié du gouvernement en quête d'une circonscription pour 2017 ,pas étonnant de la part de ces personnes ,après avoir échoué aux commande du pays ils sont persuadés d'apporter leur expérience aux départements
 
 Re: Suite de : L'islam est-il modéré?
Auteur: ndar.tout   
Date:   05-09-16 19:29   >>> Répondre à ce message

Libre de ne pas porter le burkini!
Bien sûr que pour certains, c'est une provocation.
Mais, et les femmes qui veulent le porter librement pour pouvoir aller à la plage?
En attendant, ce sont les radicaux qui gagnent avec tout ce tapage dans la presse et par les politiques.
Ils en espéraient pas tant,
et au niveau mondial!
in lefigaro.fr :
""" . . ."""

--------------------------------------
Tout ce qui est excessif est insignifiant.
-------------------
 
 Re: Suite de : L'islam est-il modéré?
Auteur: ndar.tout   
Date:   05-09-16 22:08   >>> Répondre à ce message

L'article :
"""Le burkini "est une provocation" et symbolise la volonté de l'islam radical de "s'imposer dans l'espace public", écrit le premier ministre, Manuel Valls, dans une tribune publiée aujourd’hui sur le site du Huffington Post.
Dans ce texte intitulé "En France, les femmes sont libres" . . ."""

--------------------------------------
Tout ce qui est excessif est insignifiant.
-------------------
 
 Re: Suite de : L'islam est-il modéré?
Auteur: dzeta 
Date:   06-09-16 18:23   >>> Répondre à ce message

"Mais, et les femmes qui veulent le porter librement pour pouvoir aller à la plage?"


Tu en connais beaucoup ?

Comment faisaient elles avant ?
Ne me dis pas qu'elles n'allaient pas se baigner.

"C'est un effet de mode pour emmerder les gens."

Cette dernière phrase (même si elle n'est pas in extenso) n'est pas de moi !
Mais d'un copain musulman franco-algèrien, pratiquant, ancien collègue, compagnon de chouille à l'occasion etc.

Message posté par un internaute non inscrit dont la géolocalisation détectée est : VILLE : Châlons-en-champagne PAYS : France
 
 Re: Suite de : L'islam est-il modéré?
Auteur: ndar.tout   
Date:   06-09-16 18:33   >>> Répondre à ce message

Le burkini, en tant que tel, existe depuis 2004, je crois. . .

--------------------------------------
Tout ce qui est excessif est insignifiant.
-------------------
 
 Re: Suite de : L'islam est-il modéré?
Auteur: dzeta 
Date:   06-09-16 18:44   >>> Répondre à ce message

Je parle de la France.

Au SN on en voit aussi et c'est un plaisir se baigner en très petite tenue....



"Oui, certaines n'allaient pas se baigner."


Interdites qu'elles étaient par leur mecs.
Maris, péres ou les fameux grand frères ! Quelle hypocrisie !!!

Ces types qui eux n'hésitent pas à fréquenter etc..
Je ne te fais pas un dessin.


Tu as parlé des gens qui se prétendaient d'après toi défenseur de la femme en stigmatisant ceux qui étaient contre cette burki machin.... Solina aussi d'ailleurs.

Que dire de ceux qui admettent qu'au nom de je ne sais quelle nouveauté des femmes devraient se bâcher même pour se mettre à l'eau ?

Si tu as lu le Coran (et je pense que oui)
Il n'est nullement dit que la femme doit cacher son corps.
Il est seulement dit qu'elle doit être décente.

(Au passage on ne dit pas ce que doit faire le mec...)


Mais bon c'est un débat sans intérêt.

Je regrette seulement que la femme soit systématiquement emmerdée par l'Islam.

Message posté par un internaute non inscrit dont la géolocalisation détectée est : VILLE : Châlons-en-champagne PAYS : France
 
 Re: Suite de : L'islam est-il modéré?
Auteur: ndar.tout   
Date:   06-09-16 18:50   >>> Répondre à ce message

Je crois que toi, et d'autres, déformaient et extrapolaient ce que je pense.
Et je crois pour Solina aussi.
Je n' expliquerais pas plus, j'ai été assez clair.
En passant,
in libération :
""".arrêté de Sisco (Haute-Corse), qui avait été pris après la rixe qui avait éclaté entre une fratrie marocaine et des villageois. Le maire (PS) de Sisco avait alors prohibé le maillot islamique, bien que personne, finalement, n'en portait dans la crique le jour des heurts. """

--------------------------------------
Tout ce qui est excessif est insignifiant.
-------------------
 
 Re: Suite de : L'islam est-il modéré?
Auteur: ndar.tout   
Date:   06-09-16 18:58   >>> Répondre à ce message

Tiens j'ai l'impression qu'un de mes posts a disparu ou effacé partiellement.
Je disais que par exemple au Sénégal, des femmes jeunes et moins mettent des pagnes et/ou des pantalons.

--------------------------------------
Tout ce qui est excessif est insignifiant.
-------------------
 
 Re: Suite de : L'islam est-il modéré?
Auteur: dzeta 
Date:   06-09-16 20:05   >>> Répondre à ce message

Je t'assure je ne suis pas modérateur, et le serais je que je n'en userais pas.

Ce n'est pas dans ma culture...

Message posté par un internaute non inscrit dont la géolocalisation détectée est : VILLE : Châlons-en-champagne PAYS : France
 
 Re: Suite de : L'islam est-il modéré?
Auteur: ndar.tout   
Date:   06-09-16 21:31   >>> Répondre à ce message

Un modérateur n'est pas un censeur.

--------------------------------------
Tout ce qui est excessif est insignifiant.
-------------------
 
 Re: Suite de : L'islam est-il modéré?
Auteur: ndar.tout   
Date:   13-09-16 12:58   >>> Répondre à ce message

Pour rappeler, entre autres, que la Tabaski est aussi importante pour les musulmans que Noël pour les chrétiens, et pas que/qu'eux.
Et que l'origine est la même pour le christianisme, le judaïsme et l'islam.
in lemonde.fr :
"""Qu’est-ce que l’Aïd el-Kébir, la grande fête des musulmans ?
LE MONDE | 12.09.2016 à 16h22 • Mis à jour le 13.09.2016 à 07h01
Par Anne-Aël Durand
aA Facebook Twitter Google + Linkedin
Pinterest
Abonnez-vous au
Monde.fr dès 1 €
Les musulmans du monde entier célèbrent à partir de ce lundi 12 septembre l’Aïd el-Kébir, littéralement la « grande fête », également appelée Aïd el-Adha (« fête du sacrifice ») ou Tabaski, qui correspond aussi à la fin du pèlerinage à La Mecque, le hadj.
Lire aussi : Le pèlerinage à La Mecque s’ouvre sous haute tension
UNE DATE QUI CHANGE CHAQUE ANNÉE
L’Aïd el-Kébir est célébré à partir du dixième jour du mois lunaire de dhou al hijja, et dure trois jours. Les célébrations étant déterminées par observation de la lune, le Conseil français du culte musulman n’a confirmé que le 2 septembre la date officielle de l’Aïd el-Kébir au 12 septembre, s’alignant sur la date donnée par l’Arabie saoudite. La date est décalée de onze jours environ chaque année, car le calendrier de l’hégire, qui considère que nous sommes en 1437, ne comporte que 354 ou 355 jours. Pour l’année 2017, la célébration se déroulera autour du 1er septembre.
Cette fête, aussi importante que le Noël chrétien ou Hanoukka pour les juifs, est à
distinguer de l’Aïd el-Fitr, ou « fête de la rupture du jeûne », qui marque la fin du mois de ramadan. Elle n’est pas fériée sur le territoire français, qui compte entre 3 et 5 millions de musulmans. En revanche, aux Etats-Unis, le maire de New York, Bill de Blasio, a décidé depuis l’année dernière de
fermer les écoles de la ville pour cette célébration, qui tombe cette année au lendemain des commémorations du 11-Septembre.
Lire aussi : Quel est le poids de l'islam en France ?
Fête de l’Aïd el-Kébir lundi à Marseille. | Claude Paris / AP
COMMÉMORER LE SACRIFICE D’ABRAHAM
La « fête du sacrifice » célèbre un épisode relaté à la fois dans le Coran et dans l’Ancien Testament (livre sacré des juifs et des chrétiens), sous une forme un peu différente. Selon le texte musulman, Dieu demanda à Abraham (ou Ibrahim) de sacrifier son fils, Ismaël, pour éprouver sa foi. Alors que l’homme s’apprêtait à immoler l’enfant à l’aide d’un couteau, l’ange Gabriel (ou Jibril) arrêta son geste et remplaça le corps de l’enfant par un bélier. Cet événement est commémoré par les musulmans sous la forme d’un sacrifice animal.
Comme l’explique le site Saphir, les fidèles, habillés de leurs plus beaux vêtements, se rassemblent tôt le matin dans des lieux de prière. A l’issue de l’office, ceux qui en ont les moyens égorgent ou font abattre par un sacrificateur une bête (mouton, vache, chèvre…) dont la viande sera partagée en trois : un tiers pour la famille, un tiers pour les amis et le dernier pour les pauvres.
L’expression « aïd mabrouk » ou « aïd moubarak » est utilisée pour féliciter et
souhaiter ses vœux à ses proches, comme on dirait « joyeux Noël » ou « meilleurs vœux » dans la tradition française.
UN ABATTAGE RITUEL TRÈS ENCADRÉ EN FRANCE
Traditionnellement, c’est le chef de famille qui accomplissait le sacrifice de l’animal, mais pour des raisons sanitaires et de bien-être animal, l’abattage rituel a été progressivement encadré, et est désormais interdit en dehors des abattoirs.
Un guide pratique publié en 2016 par les ministères de l’intérieur et de l’agriculture, après la création d’une instance de dialogue avec les responsables musulmans, rappelle les sanctions encourues : 450 euros pour la détention non déclarée d’animaux vivants, 7 500 euros et six mois de prison pour le
transport d’animaux vivants, et jusqu’à 15 000 euros d’amende et six mois de prison pour l’abattage clandestin hors de structures agréées. Une circulaire envoyée en juillet 2016 demande aux préfets de « renforcer des contrôles » et d’appliquer les sanctions avec « la sévérité la plus grande ».
En France, en 2015, 123 000 ovins (moutons et chèvres) et 6 000 bovins ont été abattus pour l’Aïd, sur une période d’un à trois jours. Un surcroît d’activité qui entraîne la mise en place d’abattoirs temporaires : en 2015, 65 structures (privées ou associatives) ont été agréées pour les trois jours de la fête, en plus des 125 abattoirs pérennes sur le territoire. Il reste toutefois de larges pans du territoire qui en sont dépourvus, comme le montre la carte diffusée par le ministère.
DES PRATIQUES DE SUBSTITUTION POSSIBLES
La célébration de l’Aïd, et en particulier le sacrifice animal, est une tradition bien ancrée chez les musulmans. Toutefois, elle ne constitue pas un des cinq piliers de l’islam, contrairement à la prière, au pèlerinage à La Mecque ou au jeûne du ramadan (les deux derniers étant la charité et la profession de foi).
Si les musulmans de Turquie considèrent ce rituel comme obligatoire, d’autres branches précisent que le sacrifice doit être réalisé dans la mesure des moyens des croyants. Un mouton coûte environ 200 à 250 euros et peut être abattu pour une à sept familles.
Pour des raisons d’organisation (manque d’abattoirs), il est possible d’acheter en boucherie halal des moutons sacrifiés après la prière de l’Aïd. Par ailleurs, en signe de fraternité et de solidarité, des responsables musulmans proposent des alternatives au sacrifice, par des dons aux pauvres ou aux migrants. Le Conseil français du culte musulman a rappelé que « le sacrifice par délégation est autorisé de façon unanime ».
Par Anne-Aël Durand """

















""" """

--------------------------------------
Tout ce qui est excessif est insignifiant.
-------------------
 
 Re: Suite de : L'islam est-il modéré?
Auteur: ndar.tout   
Date:   18-09-16 10:39   >>> Répondre à ce message

in lefigaro.fr :
"""Une étude dresse un portrait des musulmans de France
Mis à jour le 18/09/2016 à 09:24
63
Un rapport esquisse un portrait des musulmans de France et suggère des pistes de réorganisation de "l'islam français".
Cette étude est de l'Institut Montaigne, "think tank" d'obédience libérale. Elle s'adosse à une enquête "inédite" de l'Ifop, réalisée alors que la vague d'attentats depuis 2015 et l'approche de la présidentielle enflamment les débats sur la place de l'islam.
Ce sondage a été conduit auprès de 1029 personnes de confession ou de culture musulmane (dont 874 se déclarant musulmanes), extraites d'un échantillon de 15.459 métropolitains âgés de 15 ans et plus.
Le rapport, intitulé "Un islam français est possible", avance que les musulmans comptent pour 5,6% des habitants de métropole, soit un pourcentage "moins important que ne l'avancent bon nombre de chiffres fantaisistes", souligne en avant-propos Hakim El Karoui, ancien conseiller de Jean-Pierre Raffarin à Matignon et ex-président de l'Institut des cultures d'islam.
Mais ils sont 10% des moins de 25 ans, "signe de la prégnance croissante de la deuxième religion du pays auprès des jeunes générations".
Surreprésentés dans les milieux populaires ou éloignés de l'emploi, les musulmans interrogés - aux trois quarts de nationalité française - se hissent pourtant à des niveaux de qualification proches de la moyenne nationale.
Quelle est leur religiosité? L'Ifop a calculé que 46% sont "soit totalement sécularisés, soit en train d'achever leur intégration" sans renier leur religion. Un deuxième groupe, représentant 25%, est plus pieux et plus identitaire tout en rejetant le voile intégral.
Le dernier groupe, que l'Ifop évalue à 28%, réunit des croyants qui ont "adopté un système de valeurs clairement opposé aux valeurs de la République", s'affirmant "en marge de la société". Les jeunes, les moins insérés dans l'emploi et les convertis sont les plus disposés à adhérer à ce modèle.
Mais une écrasante majorité des musulmans interrogés ne refusent pas la mixité, acceptant de se faire soigner par un médecin (92,5%) ou de serrer la main d'une personne (88%) du sexe opposé.
Côté pratiques, la première est alimentaire: 70% des répondants déclarent "toujours" acheter de la viande halal.
La question du voile est plus clivante: si 65% se déclarent favorables au port du foulard (et 24% à celui du niqab), seules 37% des personnes de culture musulmane considèrent que les jeunes filles devraient pouvoir porter le voile au collège et au lycée.
La fréquentation des 2500 mosquées est plus faible qu'on ne le pense souvent: 30% du millier de musulmans interrogés ne s'y rendent jamais, et autant ne le font au mieux que lors des grandes célébrations du ramadan.
En résumé, "la question sociale est la priorité des musulmans interrogés, bien avant les questions religieuses ou identitaires". Il n'y a pas de "communautarisme musulman unique et organisé". Et "pour éviter de tomber dans le piège tendu par les extrémistes, le discours politique doit s'appuyer" notamment "sur la majorité silencieuse, insérée avec succès dans la société française", conclut le rapport. """

--------------------------------------
Tout ce qui est excessif est insignifiant.
-------------------
 
 Re: Suite de : L'islam est-il modéré?
Auteur: CH 
Date:   20-09-16 17:24   >>> Répondre à ce message

;-) c'est un peu la fable du verre à moitié vide ! Là où certains vont s'extasier de lire que 30% des musulmans de France ne mangent pas de viande halal, d'autres vont se concentrer sur la petite ligne du dernier paragraphe qui va leur dire que 30% d'autres sont pour l'instauration de la charia en France et que dans chacun des HLM de France y'a quelques furieux prêts à égorger leur prochain quand ça n'a pas encore été déjà fait. C'est pour ça qu'un bon rapport scientifique est mieux qu'un article de journal.

Message posté par un internaute non inscrit dont la géolocalisation détectée est : VILLE : Toulouse PAYS : France
 
 Re: Suite de : L'islam est-il modéré?
Auteur: gargamel   
Date:   11-10-16 19:15   >>> Répondre à ce message

Vu sur Seneweb (article du journal le Quotidien) Une enquête de l'Institut Tumbektu du professeur Bacary Samb sur les facteurs de radicalisation et de perception de terrorisme montre :
- 45% de personnes interrogées estiment que le chomage et la pauvreté poussent les jeunes vers les organisations terroristes
- 54% de l'échantillon veulent un réferendum pour l'adoption de la Charia ...(!)

l'enquête a ciblé des personnes nées entre 1981 et 1998
(18 à 35 ans ) , 54% sont des femmes , 46% des hommes et 90,3% de l'échantillon sont scolarisés dont 62% dans des écoles Françaises

Aura-t-on bientot un Islam à 2 visages au Sénégal : pépère avec les Confréries et un autre beaucoup plus hard
????
 
 Re: Suite de : L'islam est-il modéré?
Auteur: ndar.tout   
Date:   11-10-16 20:38   >>> Répondre à ce message

Enquête auprès de 400 personnes de la banlieue dakaroise.
NB : il y a des forums dédiés au Sénégal.

--------------------------------------
Tout ce qui est excessif est insignifiant.
-------------------
 
 Re: Suite de : L'islam est-il modéré?
Auteur: ndar.tout   
Date:   11-10-16 21:26   >>> Répondre à ce message

""". . . Surtout, 90,3% des sondés ont dit ne pas avoir l’intention de s’engager dans un groupe qui défend un islam dit « radical ».. . ."""

--------------------------------------
Tout ce qui est excessif est insignifiant.
-------------------
 
 Re: Suite de : L'islam est-il modéré?
Auteur: ocb   
Date:   11-10-16 21:41   >>> Répondre à ce message

donc presque 10 % de grands malades quand meme !!! :)

dieu est grand mais le blanc n\'est pas petit!!
 
 Re: Suite de : L'islam est-il modéré?
Auteur: gargamel   
Date:   11-10-16 21:51   >>> Répondre à ce message

10% de "grands malades" sur un échantillon de 400 personnes ça fait quand 40 djihadistes potentiels ... !waw
 
 Re: Suite de : L'islam est-il modéré?
Auteur: ndar.tout   
Date:   23-10-16 11:27   >>> Répondre à ce message

La couille est coincée.

--------------------------------------
Tout ce qui est excessif est insignifiant.
-------------------
 
 Re: Suite de : L'islam est-il modéré?
Auteur: ndar.tout   
Date:   23-10-16 11:29   >>> Répondre à ce message

.

--------------------------------------
Tout ce qui est excessif est insignifiant.
-------------------
                    

Liste des forums  |  Besoin d'un login ? Enregistre toi ici
 Identification
 Nom d'utilisateur:
 Mot de passe:
 Se rappeler de mon login:
   
 Mot de passe oublié ?
Entre ici ton e-mail ou ton identifiant et un nouveau mot de passe te sera envoyé par mail.